Agenda Résistance républicaine

 

6decembrePeretti Samedi 6 décembre à 15h, à Courbevoie,  conférence d'Alain de Perettiprésident de Vigilance halal :

les risques sanitaires du halal,

 
7decembrePeretti Dimanche 7 décembre à 16 h30 à Suresnesconférence d'Alain de Perettiprésident de Vigilance halal :

les risques sanitaires du halal,

 Statue-liberte-Paris  Samedi 31 janvier, 16h,

Réunion des adhérents Résistance républicaine

Ile de France

Animée par Christine Tasin.

BanniereSite3 Samedi 14 mars, réunion des responsables

de Résistance républicaine 

 Statue-liberte-Paris Samedi 28 mars, 16h,

Réunion des adhérents Résistance républicaine Ile de France

Animée par Christine Tasin.


L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

LIBERTE DE LA PRESSE

Samedi 20 décembre 2014 6 20 /12 /Déc /2014 17:43

anastasieLe totalitarisme bobo-"humanisto-progressiste" dans lequel est plongée la France, comme toute l'Europe occidentale, vient de franchir un nouveau palier. Ne pouvant faire taire Eric Zemmour, et impuissants à enrayer le succès de son dernier livre touchant un public toujours plus nombreux, les nazillons rouges et leurs kapos lui intentent un  nouveau procès de Moscou. Zemmour est poursuivi en justice pour des propos qu'il n'a pas tenus, et i télé vient de se séparer de lui, en attendant d'autres représailles.

Il faut réagir. Ne laissons pas la nuit et le brouillard recouvrir lentement ce qu'il nous reste de liberté. Ecrivez à i télé sur les trois adresses  courriel figurant sur son site ci-dessous reproduites, pour manifester votre indignation, en évitant les propos tombant sous le coup de la loi : injures, diffamation, menaces, propos pouvant être qualifiés de "racistes". Faites circuler ce message, et que le site soit noyé sous les messages de protestation. S'il supprime ces adresses, tant mieux, ce sera le signe de l'efficacité de notre démarche.

"Quoi qu'il arrive la flamme de la résistance ne s'éteindra pas".

 

Rassemblement demain dimanche à 12h devant  itele, 1 rue Les enfants du Paradis Metro Porte de Saint-Cloud 

 Contact I-télé

Vous pouvez contacter i-TELE par courrier, téléphone ou courriel

Par courrier : i>TELE 1, Place du Spectacle 92863. ISSY-LES-MOULINEAUX CEDEX 9 Adresse physique : 1 rue les Enfants du Paradis, Batiment C 92652 BOULOGNE BILLANCOURT

Par téléphone : 01.71.35.55.55

Par courriel : communication.itele@canal-plus.com

Pour postuler chez i>TELE: www.vousmeritezcanalplus.com

Régie publicitaire : Laure-Anne Dumas laureanne.dumas@canal-plus.com

 

Christine Tasin

Résistance républicaine

 
Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 19 décembre 2014 5 19 /12 /Déc /2014 09:30

belfort christineChristine, il y a un paradoxe dans cette histoire. Un paradoxe qui a échappé à toutes les meutes de bien-pensants, de politiques, « d’antifas » et également aux musulmans eux-même.

Je cite,  » « qu’ils constituent l’expression d’une opinion à l’égard d’une religion et n’invitaient personne à penser comme elle d’autant qu’elle n’espérait manifestement convaincre personne ».  »

Le paradoxe est le suivant. QUI a donné a ces quelques mots par toi prononcés une telle publicité ?

De mémoire, bien que je me trompe peut-être, Résistance Républicaine, Riposte Laïque, fdesouche et les autres n’ont pas mis tes propos en ligne, ni le jour même, ni même quelques jours plus tard.

Non ! Ça a commencé à faire le tour de la sphère de ré-information APRÈS qu’il y a eu plainte de déposée contre toi !

C’est l’exemple type de ce que signifie se tirer une balle dans le pied. Ce sont bien les idiots utiles acquis à l’islamisation de la France qui ont donné un tel retentissement à tes propos, sans eux, -les écrits restent, la parole s’envole- cette vidéo aurait fait 10 000 vues où a peine plus, seulement voilà, excès de zèle, plainte à ton encontre… Cette vidéo a été vue des centaines de milliers de fois. (1)

Sans leur stupidité, sans leur appât du gain, ça serait resté confiné à la France, quelques Belges et / ou Suisses auraient PEUT-ÊTRE fini par avoir vent de la chose, mais, je me répète, ça aurait touché peu de gens, et ça serait retombé.

Là, grâce à la stupidité crasse de ceux qui portent plainte pour des riens, ça a été vu en Russie (je le sais, j’ai un ami qui y vit) en Australie (idem) dans toute l’Europe carrément !

J’ai même plus dingue comme exemple… J’ai un ancien collègue Légionnaire qui n’a pas eu ma chance de rencontrer une femme aussi admirable que la mienne, lui, la société des hommes c’est fini, il n’en veut plus. Il vit dans le grand Nord canadien, en plein Klondique, si ses chiens tirent bien et que la neige est bonne, il lui faut DEUX JOURS pour rejoindre le « village » le plus proche et refaire un peu d’approvisionnement. Mais, dans son isolement, panneaux solaire et satellites lui permettent d’avoir accès à internet (3 heures par jour quand les satellites passent à sa latitude)

Imagine, un jour, c’est LUI qui dans un courriel, m’a fait part de son indignation devant cette affaire ! Bon, il avait six mois de retard et il ignorait que toi et moi étions en contact, mais, ce qui est important c’est qu’il a fini par être au courant, pourtant, je ne connais personne de plus isolé que lui.

 » d’autant qu’elle n’espérait manifestement convaincre personne  »

La encore c’est parfaitement exact. C’est GRÂCE à l’acharnement de tes adversaires qu’aujourd’hui, des centaines de milliers de gens (juste en France sinon il faut passer aux millions) savent que l’on peut penser, ET DIRE, que l’islam est une saloperie…

En QUATRE MOTS tu as mis une définition sur le ressenti d’un nombre incalculable de gens de toutes origines et d’horizons très différents et variés… Et ce n’est même pas toi qui a lancé la machine, mais ceux qui espéraient te faire taire !

Moi, je trouve cela fantastique, fantastique et à crever de rire pour nous et de honte pour eux.

 » On gagne toujours à taire ce que l’on n'a aucun intérêt à dire » dit un proverbe…

Les poseurs de plaintes à tous les vents feraient bien de méditer la dessus je crois.

Philippe Le Routier 

(1) Note de Christine Tasin

C'est là où l'on voit que la Résistance, la Ré-information jouent. Si je n'avais pas été attaquée, personne dans nos sites n'aurait parlé de cette affaire, j'aurais publié ma petite video, sans même me souvenir d'avoir prononcé, au cours d'une conversation avec quelqu'un mettant en cause mon islamophobie, cette phrase. C'est parce qu'ils ont porté plainte ET que nous avons réagi, que nous ne nous sommes pas laissé faire   que l'affaire a pris cette ampleur et a été suivie un peu partout dans le monde. Oui, dire non, Résister, contre-attaquer, se défendre, ça paye. Ne jamais oublier que notre but c'est d'informer nos compatriotes sur la vraie nature de l'islam...  Parce que, in fine, même les bobos islamophiles qui ne supportent pas d'entendre mes critiques de la religion de paix, d'amour et de tolérance ont été émus qu'on puisse être traîné au tribunal et condamné (en première instance) pour une simple opinion. Ils ont découvert là une des tares de l'islam, la fin de la liberté d'expression...  

Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 19 décembre 2014 5 19 /12 /Déc /2014 00:11
anastasie

Monsieur le Député,

Vous avez déclaré, à propos d'Eric Zemmour : "Il est temps que les plateaux télé et les colonnes des journaux cessent d’abriter de tels propos"*.

Bravo ! Belle conception de la démocratie que la vôtre ! La liberté d'expression, garantie par la Constitution ? Enterrée par vos soins. Venant d'un élu de la République, c'est scandaleux.

Le peuple français est non seulement sommé de penser comme vous, mais vous voulez qu'il y soit contraint en imposant silence à ceux qui osent dévier de la pensée unique obligatoire ! Voilà bien une nouvelle preuve que les socialistes ont BEAUCOUP à voir avec le fascisme ou avec un autre régime totalitaire de sinistre mémoire avec ses 100 millions de morts, et que vous n'auriez pas déparé au KGB dans l'ancienne URSS, comme vous auriez aussi votre place en Corée du Nord...

Vous, les socialistes, vous êtes dans le déni de réalité -Hollande** en tête, avec son discours mensonger sur l'immigration- et vous vous comportez comme des autistes : le peuple français, vous l'ignorez, vous le méprisez, vous ne l'entendez pas, vous ne le voyez pas. Et pourtant, il vous dit son "ras-le-bol à chaque élection depuis 2012 !

Croyez en mon plus profond mépris et dans ma détestation -je n'ose écrire "haine", un mot que j'abhorre- de plus en plus farouche pour la gauche, elle qui s'emploie à étouffer les libertés sous la chape de plomb -de plus en plus insupportable- du politiquement correct, à renier nos racines judéo-chrétiennes, à faire table rase du passé en proposant une lecture mensongère de l'Histoire, et qui préfère l'Autre à ses propres compatriotes qu'elle se plaît d'ailleurs à insulter (cf. "France moisie, rance" et j'en passe...)

Chantal Macaire

*A noter qu'Eric Zemmour n'a jamais parlé de déportation et que ses propos ont été déformés.

**Je ne dis pas "Monsieur le Président" à dessein, puisqu'il n'est pas le Président de la France, mais uniquement le président de la gauche, au service non pas des intérêts du pays, mais à celui d'une idéologie dont on voit les effets dévastateurs tous les jours....

 

Pour protester :

Bruno Le Roux brunolerouxdepute@yahoo.fr

 

 
Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 19 décembre 2014 5 19 /12 /Déc /2014 00:10

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPetit courrier(s) adressé ce jour à SOS RACISME, LDDH, LICRA, j’aurais bien aimé participer au blocage de leur lignes téléphoniques mais d’ou je suis cela me coûte un bras. Je me contenterai d’un bras d’honneur ! :

 J’apprends, comme bon nombre d’entre nous, que vous envisagez d’intenter un procès contre Eric Zemmour sous les prétextes fallacieux de « racisme, appel à la haine… bref toute la dialectique issue directement du stalinisme apprise par coeur dont vous êtes incapables de renouveler le vocabulaire car n’ayant assimilé que ces quelques mots à ressasser indéfiniment, votre imagination se sclérose au fil du temps. Vous auriez dû vous inspirer de la célèbre tirade de Cyrano après le « c’est un peu court… » mais vous connaissez la suite ! (enfin je suppose).

Avez-vous seulement lu le dernier livre d’Eric Zemmour ? J’en doute (500 pages à analyser…) vous vous contentez de prendre connaissance d’un résumé lu par un autre avec des observations orientées !

Avez-vous seulement entendu la phrase qu’il aurait soit disant prononcée proposant de bouter les étrangers hors du sol de France ? J’en doute aussi car cela n’a jamais été dit mais susurré par votre mauvais génie dans le creux de votre oreille. 

Avec une déformation idoine, une sortie de son contexte, une inversion de mot ad hoc et un glissement de ponctuation pour en changer le sens, vous voilà armé de mauvaise foi et falsifications pour la bataille juridique du siècle devant les tribunaux avec à la clé l’espoir de renflouer les caisses de votre association par de substantiels dommages et intérêts. Elle est pas belle la vie ! 

Ce qui vous heurterait éventuellement serait de voir partir 10% de la population dont une certaine partie commence à nous emm… grave depuis quelques années par son incivilité, sa délinquance, sa mainmise progressive et les entraves dans toutes les règles de base de la société Française ? Doit-on s’islamiser, nivellement par le bas, refuser les lois de la république pour adopter la charia afin de satisfaire votre ego ? Vous en seriez les premières victimes ne perdez pas çà de vue !!

De toute façon c’est complétement exclu.

Il n’est n’en est pas question ! Après 1830 et la conquête territoriale de ce qui sera plus tard l’Algérie, nous n’avons jamais imposé aux Arabes de quitter leur religion ni leur coutumes de vie ni vestimentaires, bien au contraire nous leur avons apporté le modernisme et entre autres l’instruction, française il est vrai, mais cela leur permit l’ouverture à la culture technologique en étant bilingue, ce qui ne les a pas empêchés en 1962, au moment du cessez-le-feu et de l’indépendance, de continuer les massacres et de virer la totalité des Européens qui étaient aussi chez eux depuis plus d’un siècle, ce qui n’est pas le cas pour les immigrés de fraîche date (moins de 50 ans), la naissance sur le sol français ne leur octroyant aucune légitimité hors le respect des lois françaises.

Surtout ne prenez pas l’air ironique en faisant croire que c’est inexact : en 1962, j’avais 19 ans et demi et j’étais dans l’Algérois, Birthouta, Mahelma, Batma, St Charles, etc… Sur place, j’ai entendu et j’ai vu…  et il est des souvenirs ancrés que l’on n'oublie pas même si l’on n’en a pas souffert directement !

Vous voulez faire gober vos insanités à qui ? Aux citoyens, aux patriotes, aux immigrés clandestins, aux juges, aux parlementaires ? Non messieurs les laquais rapaces vos manigances ne prennent plus, vous n’êtes plus crédibles et vous perdrez vos appuis les uns après les autres car le vent tourne, tâchez de vous en souvenir à temps avant que d’autres vous le rappellent dans la tourmente.

Comme vous voyez, je vis à l’étranger depuis pas mal d’années déjà, j’ai une carte de résident et mon acceptation en tant qu’étranger n’est validée que par le respect des lois du pays d’accueil, ce qui me paraît normal. De même qu’il ne me viendrait pas à l’idée de revendiquer le droit de vote dans un pays hôte dont je n’ai pas la nationalité. A propos de nationalité, sachez que l’on ne peut servir deux maîtres à la fois, il faut faire des choix dans la vie !

Ici aussi il y a de nombreux musulmans, mais ils ne détiennent que le pouvoir économique par le commerce, c’est dire que la délinquance « hallal » se limite aux escroqueries, rapts, rançons, uniquement en circuit fermé, affaires familiales en quelque sorte. Politiquement les musulmans n’ont qu’un pouvoir d’influence limité car s’ils sortent des rails : retrait de la carte de résident, car 90% d’entre eux bien que nés à M/car et issus de parents et d’arrière-grands-parents nés sur place, n’auront JAMAIS la nationalité malgache, donc expulsables à tout moment en cas d’atteinte à la souveraineté de l’Etat. Ce qui fait que le monde musulman est relativement calme car ils savent ce qui les attend par le non respect des lois, fussent-elles un peu « tropicalisées »

Gérard Bauchet 

PS Belle leçon d’un petit pays parmi les plus pauvre de la planète qui nous donne une démonstration de civisme par la protection de ses frontières et de ses lois, mais il faut dire qu’ils n’ont pas les moyens de subventionner des parasites de votre espèces qui les poignardent dans le dos.

Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 18 décembre 2014 4 18 /12 /Déc /2014 16:30

belfort christineAinsi, pour la deuxième fois en un peu plus d'un an je suis relaxée pour de faux procès que l'on me fait et qui me conduisent au tribunal bien que je n'aie jamais bafoué la loi française.

En septembre 2013, après la plaidoirie de Maître Scipilliti, j'avais été relaxée pour l'article où je disais "marre de la violence mahométane exportée sur notre sol", article pour lequel le Procureur de Lyon avait porté plainte contre moi.

Et aujourd'hui, 18 décembre 2014, après la plaidoirie de Maître Pichon, je suis relaxée pour avoir dit à Belfort que l'islam est une saloperie. C'est une date symbolique, puisque c'est 4 ans jour pour jour après les Assises sur l'islamisation de nos pays   qui ont valu à Jacques Philarchein et à Renaud Camus une condamnation au printemps dernier. Tous les espoirs sont permis, il est encore en France des juges qui appliquent la loi, rien que la loi. 

Nous ne connaissons pas encore  les attendus du procès, mais nous y reviendrons et vous communiquerons les raisons pour lesquels les juges de Besançon, contrairement aux juges de Belfort, m'ont déclarée innocente du chef de provocation à la haine.

J'attends à présent la convocation de la Chambre d'appel de Paris pour la condamnation de la 17ème Chambre, celle du Procureur Chevrier qui a porté plainte contre moi pour outrage à magistrat ainsi que le procès en diffamation intenté contre moi    par un certain Ghazli que j'avais quelque peu ridiculisé pour son discours sur les difficultés des femmes chauffeur à la RATP...

Nos ennemis sautent sur le moindre prétexte pour essayer de nous faire taire. Ils savent que, même si nous sommes relaxés en dernier ressort, les frais d'avocat, de procédure, de service d'ordre puisque,  lorsqu'on s'attaque à l'islam, on est menacé, écornent nos moyens de continuer la lutte. Mais grâce à nos avocats, grâce au réseau de Résistants nous pouvons continuer, que vous soyez tous vivement remerciés pour les petits et gros coups de main donnés à l'occasion de chaque procès et vos encouragements permanents.

Christine Tasin

http://www.resistancerepublicaine.eu/ 

P.S. Voir en complément l'article de l'Est républicain donnant les attendus du procès : http://www.estrepublicain.fr/justice/2014/12/18/propos-islamophobes-christine-tasin-relaxee 

Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Mardi 16 décembre 2014 2 16 /12 /Déc /2014 23:30

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe discours sur l'immigration de Hollande est un monument de haine de la France et des Français, et on y reviendra très vite en détail. Le chef de l'Etat y disait clairement qu'il était selon lui inacceptable d'affirmer que l'islam était incompatible avec la République et qu'on allait voir ce qu'on allait voir... Hollande le père Fouettard ? Il a plutôt la tronche du fouetté mais le pouvoir peut transformer les gens, surtout quand on a des sbires pour faire le sale boulot.

Des sbires il en a un paquet, prêts à fondre sur Eric Zemmour qui a eu l'heur (ou le malheur) dans une conversation anodine d'évoquer les difficultés d'adaptation des musulmans à la vie française puisque le coran leur impose des rites, vêtements, habitudes... particulières. Il a eu dans la foulée le malheur de dire que si 5 millions de musulmans devaient un jour quitter la France, l'histoire a montré plusieurs fois la faisabilité de la chose. Enfin, cerise sur le gâteau, il a osé dire qu'être français c'est donner des prénoms français à ses enfants, manger français, vivre à la française... Bref, pro-vo-ca-tion à la haine... Le deuxième procès Zemmour aura sans doute lieu, puisque les vautours-sbires de Hollande/Taubira vont déposer plainte s'ils le peuvent et que les procureurs à la solde du pouvoir accepteront et instruiront la plainte... En attendant tous les moutons de l'anti-racisme bêlent à l'unisson, les racailles ouvrent des pages facebook pour appeler à la haine contre Zemmour dans l'indifférence (ou  plutôt l'approbation ) générale... 

Comme par hasard, aujourd'hui également le procureur de la 17 ème Chambre a requis 5000 euros d'amende contre le Directeur de Valeurs actuelles pour sa une avec une Marianne voilée. C'est l'Union des Etudiants Juifs de France qui avait, cette fois, déposé plainte... Masos, suicidaires et d'une insondable sottise, en plus ils sont méchants comme une teigne, comme le chantait Jacques Brel. Il est vrai que pour ces gens-là, UEJF auquel se sont adjoints Licra, SOS racisme et compagnie, dire la réalité, à savoir le nombre de musulmans qui augmente de façon exponentielle en France, c'est raciste... 

Le parquet a donc requis mardi une amende de 5.000 euros contre le directeur de la publication de Valeurs actuelles, Yves de Kerdrel, pour provocation à la haine envers les musulmans pour la une de l'hebdomadaire représentant une Marianne voilée d'un niqab.

"Le magazine titrait: «Naturalisés L'invasion qu'on cache»

Sur la couverture de l'édition du 22 septembre 2013, le magazine titrait: «Naturalisés L'invasion qu'on cache». On pouvait également lire: «Deux Français sur trois contre les naturalisations massives de Valls», «Islam, immigration: comment la gauche veut changer le peuple», «le poids des musulmans n'a cessé d'augmenter». Autant d'expressions appelant à la discrimination, la haine ou la violence, selon l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui a saisi le tribunal correctionnel de Paris."

http://www.20minutes.fr/medias/1502675-20141216-marianne-niqab-5000-euros-amende-requis-contre-directeur-valeurs-actuelles vamarianneniqab http://www.terrafemina.com/culture/medias/articles/31024-valeurs-actuelles-sa-une-a-la-marianne-voilee-choque-luefj-porte-plainte.html  

http://www.bfmtv.com/societe/marianne-voilee-5-000-euros-d-amende-requis-contre-le-directeur-de-valeurs-actuelles-852924.html  

 Il est clair que la guerre va être de plus en plus âpre. Ils sont prêts à tout pour nous faire taire, pour essayer de nous terroriser. Ils savent tous, de Hollande à la plus petite association prétendument droidelhommiste que le vent est en train de tourner et que le temps de l'islam en Europe est compté. Les Allemands nous montrent le chemin et les horreurs islamiques dans le monde entier vont finir d'ouvrir les yeux des Occidentaux. Quoi que fassent les dhimmis en tous genres, ils ont mangé leur pain blanc. Ils essaient de sauver ce qui peut l'être en tapant sur les Résistants, sur ceux qui osent dire le vrai de l'islam et de l'immigration. 

C'est trop tard. Vous pouvez condamner Zemmour, Yves de Kerdrel, Pierre Cassen, Pascal Hilout, Renaud Camus, Christine Tasin et tous les Jocelyn de France et de Navarre, la partie est perdue. L'islam devra être interdit en France, tôt ou tard, parce qu'il est incompatible avec la République et qu'il est de notre devoir d'offrir l'asile de nos libertés aux malheureux qui, nés musulmans en pays musulmans ont fui cet enfer. L'islam devra être interdit en France, tôt ou tard, parce qu'il est incompatible avec la République et qu'il est de notre devoir de protéger nos filles afin qu'elles ne soient pas obligées de porter le voile et de n'exister qu'à travers un mari. L'islam devra être interdit en France, tôt ou tard, parce qu'il est incompatible avec la République et qu'il est de notre devoir de protéger nos fils afin qu'ils demeurent des êtres libres, des fils de Prométhée prêts à voler le feu aux Dieux pour le donner aux hommes et, avec lui, liberté, progrès, technique, émancipation de l'homme par l'homme. Tout le contraire de l'islam, cette immonde saloperie au nom de laquelle on égorge des enfants et des soldats et on viole et tue des femmes.

Eric Zemmour et  Yves de Kerdrel, nous sommes des millions avec vous. Ne lâchez rien.  

 

Il serait temps que ces millions de Français prennent leur téléphone, leur messagerie, leur plume pour écrire ou dire, courtoisement, aux militants de SOS Racisme, de la Licra, de la LDH, du Mrap et compagnie leur refus de les voir criminaliser le fait de dire la réalité de l'islam. 

  • SOS Racisme 

51, avenue de Flandre 75019 Paris 01 40 35 36 55

 
  • Licra L igue internationale contre le racisme et l'antisémitisme 42, rue du Louvre 75001 Paris Tél.: 01.45.08.08.08. Fax: 01.45.08.18.18.
  • http://www.licra.org/fr/contact
  • LA LDH
    -NOUS RENCONTRER ? 138 RUE MARCADET, 75018 PARIS MÉTRO : LAMARCK-CAULAINCOURT (LIGNE 12) -NOUS ENVOYER UNE LETTRE POSTALE ? LIGUE DES DROITS DE L’HOMME, 138 RUE MARCADET, 75018 PARIS -NOUS ENVOYER UN COURRIEL ? LDH@LDH-FRANCE.ORG -NOUS TÉLÉPHONER ? (33) 01 56 55 51 00 -NOUS ENVOYER UN FAX (33) 01 42 55 51 21
    -CONTACTER LE SERVICE COMMUNICATION ? PAR TÉLÉPHONE : 01 56 55 51 07 OU 08 COMMUNICATION@LDH-FRANCE.ORG -CONTACTER LE SERVICE JURIDIQUE ? PAR TÉLÉPHONE : VOUS DEVEZ PASSER PAR LE STANDARD GÉNÉRAL : 01 56 55 51 00 POUR JOINDRE LA PERMANENCE JURIDIQUE (CONSEILS JURIDIQUES PERSONNALISÉS) : 01 56 55 50 10, DU LUNDI AU VENDREDI, DE 10 H À 13 H JURIDIQUE@LDH-FRANCE.ORG -CONTACTER LE SERVICE ADMINISTRATIF ? PAR TÉLÉPHONE : 01 56 55 51 00 ADMINISTRATION@LDH-FRANCE.ORG
    -    Contacter l'UEJFStandard : 01 55 07 58 18   Contact Presse : 06 58 33 47 02 ou  – 07 62 56 07 70 noam.meghira@uejf.org  

Rappelez-vous. Celui qui ne dit rien consent. 

Christine Tasin .  

http://www.resistancerepublicaine.eu/     

 
Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Lundi 15 décembre 2014 1 15 /12 /Déc /2014 00:11

koelnkongress_8_51A lire sur La Voix de la Russie. La liberté d'expression disparaît partout en Europe dès qu'il s'agit d'islam. 

http://french.ruvr.ru/2014_12_12/Islam-Entretien-avec-une-journaliste-allemande-licenciee-Partie-1-3042/?slide-1

Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 15 décembre 2014 1 15 /12 /Déc /2014 00:10

minurneCe sera dorénavant à cette adresse  http://www.minurne.org/?p=18 Bonnes chances à Minurne et à ses responsables pour repartir du bon pied, en ayant échappé aux foudres des censeurs de tous poils ! 

Voici ci-dessous leur communiqué que vous trouverez en première page de leur nouveau site :

Baîllonné pendant 10 jours, Minurne revient !

Son interdiction rocambolesque ressemble pour l’instant plus à une manœuvre d’intimidation qu’à une action en justice, mais quoi qu’il en soit ce n’était en aucune manière le moyen de nous arrêter…

Nous voulons en premier lieu remercier chaleureusement Christine Tasin qui nous a spontanément offert son appui pour reconstruire – avec l’aide précieuse d’Alain -, dans un pays non seulement « neutre », mais surtout « libre », la Suisse, votre site, fermé par un Etat dont les dérives totalitaires sont désormais évidentes.

Merci aussi à vous tous, amis lecteurs, dont les témoignages et encouragements nous ont incité à ne pas lâcher prise, à tenir et continuer malgré les difficultés et les menaces. Nous n’avons pour l’instant pas encore récupéré notre historique d’articles depuis 4 ans, mais nous avons sauvé le fichier des 5000 abonnés. Nous continuerons de rester dignes de votre confiance en poursuivant notre travail de réinformation et de réflexion, sans aucune auto-censure.

Le pouvoir veut nous faire peur ? C’est parce qu’il a peur ! Peur de quoi ? Peut-être que nous révélions des choses qu’il veut cacher aux Français !

Le gouvernement nous surveillait. Comme il vous surveille. « Pour notre bien », sans doute ! C’est le principe même que dénonçait George Orwell dans 1984, Bigbrother is watching you.

Ce faisant, il va à l’encontre de l’une des trois valeurs fondamentales de la République, celles qui sont inscrites au fronton de tous nos monuments et bâtiments publics : la Liberté. Ce principe républicain, démocratique et fondamental de la liberté du citoyen qui peut faire et dire ce qu’il veut tant qu’il ne nuit pas à autrui, a été progressivement et sournoisement supplanté par deux autres principes, supposés, dans la pensée socialiste (c’est un oxymore), lui être moralement supérieurs : les droits de l’homme et le principe de précaution.

Tout a commencé il y a un peu plus de 30 ans avec l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir, et a continué avec le RPR et l’UMP. Si bien qu’il ne faut rien chercher de gauche ou de droite dans ce phénomène, mais plutôt une conséquence naturelle del’énarchisation de l’élite et de l’extension continue de la fonctionnarisation de notre société.

Aujourd’hui, nous sommes conseillés, contrôlés, surveillés, sanctionnés dans toutes nos activités professionnelles et privées, jusque’aux plus intimes. J’ai pu m’en rendre compte récemment quand j’ai été convoqué par la police municipale de mon village où l’on m’a montré un téléphone-fax antédiluvien que j’avais déposé dans ce que je croyais être le container prévu à cet effet à la déchèterie voisine. Les agents, très fiers de leur exploit, m’ont expliqué qu’ils avaient lu dans un miroir les messages dont la trace apparaissait inversée sur le rouleau carboné ! Tout ça pour 17 € d’amende ! Mais là n’est pas le problème. Qu’on me sanctionne pour avoir fait une erreur de tri, je l’aurais admis, mais que l’on fouille les poubelles pour trouver des appareils dont on extrait le contenu pour montrer à leur propriétaire qu’on le surveille, cela n’est ni républicain ni constitutionnel.

Autrefois l’Etat avait peu d’emprise sur les citoyens. Chacun faisait ce qu’il voulait chez lui sans être conseillé, influencé ou intimidé par qui que ce soit. Maintenant, avec la télévision, internet, etc. le « service public » et ses alliés de la bien-pensance socialiste sont constamment chez vous à vous conseiller de ne pas fumer, de ne pas boire ou manger ceci ou cela, de mettre un préservatif, de ne pas saler, de vous laver les mains avec des gel alcoolisés, d’acheter tel véhicule plutôt que tel autre, de vous faire vacciner, de ne pas pratiquer le tourisme sexuel (ministres exceptés, ils se reconnaitront), de conduire doucement, de ne pas placer votre argent en sécurité à l’étranger, etc. Vous êtes déjà surveillés dans la rue, sur la route, dans les magasins et les administrations. Il y a même déjà en activité un site internet (1) où vous pouvez consulter les bandes des caméras de votre quartier et qui vous octroie une prime quand vous signalez un délit, ce qui est purement un appel à la délation. Quoi de plus efficace, en effet, comme dans les anciens pays socialistes d’URSS, Chine, Cuba et ailleurs, que d’obtenir des voisins et des familles qu’ils dénoncent leurs parents et amis ?

Un éleveur expliquait récemment  sur une chaine télévisée qu’il obtenait d’excellents résultats en termes de santé et de productivité avec son troupeau de bœufs « parce qu'(il maîtrisait) parfaitement leur alimentation, leur hygiène, leur activité et leur longévité« . C’est l’objectif de tout gouvernant socialiste, « responsable » comme ils disent. Le troupeau des cochons contribuables doit être bien alimenté, à l’abri des produits toxiques (comme Minurne-Résistance) et des virus, de temps en temps mis au vert, surveillé et vacciné afin qu’il soit toujours en bon état pour pouvoir produire de l’impôt au coût administratif le plus bas possible, afin qu’il en reste beaucoup pour financer les effectifs surnuméraires de certaines administrations pourtant régulioèrement dénoncées par la Cour des Comptes et qu’il n’est jamais question de réduire comme chacun peut le constater.

S’ils ne sont pas sévèrement encadrés, les deux principes liberticides que sont les droits de l’homme et le principe de précaution sont très contestables, dès qu’on y réfléchit un peu. Parce que l’on arrive vite au constat suivant : donner à la surveillance du citoyen la primauté sur trois autres principes inscrits dans notre constitution, le droit à la liberté individuelle, à la propriété, et celui de résister à l’oppression, ouvre une voie royale au fascisme. Or, qu’est-ce que le fascisme ?

C’est le droit que s’arroge une faction politique de décider « au nom du peuple » ce qui est moralement bien ou mal sans demander par référendum à la Nation ce qu’elle en pense, comme cela se fait en Suisse. C’est édicter des lois liberticides qui permettent de sanctionner un citoyen, voire de l’éliminer, avant même qu’il ait commis une faute susceptible de nuire aux autres citoyens, simplement parce qu’il a un comportement dérangeant ou des idées qui pourraient contrarier le projet d’homme nouveau, citoyen sage et discipliné (du bétail), dont certains rêvent pour pérenniser leur pouvoir et leur train de vie.

Le fasciste espionne tout le monde à son insu pour pouvoir, au nom du principe de précaution, retirer de la circulation le présumé fauteur de trouble. C’est ce que faisait la Gestapo nazie, mais aussi le KGB et la Stasi socialistes. C’est ce que fait Big Brother dans 1984. C’est ce que font aujourd’hui ces centaines de milliers de caméras, de radars, de puces électroniques, de téléphones portables, de GPS qui enregistrent à notre insu ce que nous disons, ce que nous faisons, où nous allons. C’est aussi ce que vient de faire l’Etat socialiste en interdisant Minurne – Résistance et en tentant de le faire taire.

Cela modifie déjà nos comportements sociaux dans le sens souhaité par Big Brother, souvent même sans que nous en ayons conscience. Déjà, en Chine par exemple, l’apparition de certains mots dans un mail déclenche une enquête dans un service spécialisé. Dans les pays qui ont la charia pour loi, c’est la prison et le fouet, parfois la mort (2).

En France, des députés socialistes demandent la même chose au gouvernement sous prétexte de lutter contre l’homophobie, l’islamophobie ou maintenant le patriotisme ! L’internaute fautif peut se voir sanctionné, voire emprisonné. En France, où les écoutes téléphoniques tournent rond, la Halde a demandé la mise en place de filtres sur internet pour repérer les présumés coupables de racisme ou d’homophobie.

Chez les journalistes et les hommes politiques, l’autocensure fonctionne à plein. Pour ne pas utiliser les mots tabous, ils utilisent des périphrases. Par exemple, il n’y a plus de Gitans ni de Romanichels mais « des gens de la communauté du voyage ». Plus d’Arabes mais des « Maghrébins ». Plus de pédérastes, mais des homosexuels ou, mieux, des « gays ». Quand un type commet un crime particulièrement horrible, on ne mentionne pas son origine ethnique « pour ne pas stigmatiser toute une communauté ». Madame Aubry, fille Delors, veut bien parler d’identité de la France, mais pas d’identité nationale. « National », c’est un mot nauséabond !

Des associations comme LCR, LDH, LICRA, Mediapart, sont grassement payées pour traquer et racketter les déviants

Pire, pour rester politiquement correct on ment publiquement, souvent par omission, tout en jurant sans cesse que l’on fait preuve de la plus grande transparence (on aurait dit autrefois « honnêteté »), comme dans cette émission du service public sur la chute du mur de Berlin où tous les commentateurs ont longuement disserté sur ces pauvres gens qui fuyaient Berlin Est où il fallait faire deux à trois heures de queue pour trouver un rouleau de mauvais papier hygiénique ou cent grammes de viande. Mais que fuyaient-ils ? La Stasi, la misère, l’oppression permanente d’une police omniprésente, l’absence de démocratie et de liberté, tout a été dit pour expliquer pourquoi ils prenaient le risque de se faire tuer par les Vopos, sauf l’essentiel : pas une seule fois en deux heures, il n’a été mentionné que la République Démocratique Allemande était un régime officiellement socialiste avec un gouvernement communiste et un dictateur fasciste à sa tête.

Bref, on fait dans le virtuel et le mensonge public permanent pour rester politiquement correct, et les gens qui ont le courage de juger des choses par eux-mêmes, de parler librement ou de contester les thèses officielles se font de plus en plus rares. Nous en sommes et nous espérons le rester malgré Valls qui menace « Je ne tolèrerai pas que l’on conteste l’autorité de l’Etat ».

Minurne – Résistance

(1) Le logiciel L’œil d’internet permet de signaler à la police les délits constatés sur les caméras de votre quartier. Chaque observation rapporte un point, un crime (brutalité, vol…) 3 points. Chaque mois le citoyen-délateur qui a le plus de points touche 1 000 €. Actuellement expérimenté à Stratford-on-Avon, à l’étude au ministère de l’Intérieur en France.

(2) Ce qu’il en coûte de braver l’État musulman en pays islamisé : Imaginez que vous êtes un jeune Saoudien. Vous vous interrogez sur la société dans laquelle vous vivez et, avec des amis, créez un site internet très vite fermé par les autorités. On vous arrache à votre femme et vos trois enfants et on vous jette en prison. Vous êtes bientôt jugé pour avoir encouragé les débats sur les questions politiques, religieuses et sociales dans votre pays. Vous êtes condamné à 10 ans de prison, une amende de 200 000 euros et une interdiction de quitter le territoire dix ans après votre libération. Mais ce n’est pas tout : le tribunal a ordonné qu’un bourreau vous inflige le châtiment moyenâgeux de mille coups de fouet en public, devant la mosquée. Pour éviter que vous ne mourriez, on décide que les coups de fouet seront répartis en 20 sessions de 50 coups avec une semaine d’intervalle entre chaque session. Ceci n’est pas un cauchemar mais l’horreur bien réelle à laquelle est confronté Raef Badawi, le fondateur de Liberal Saudi Network, condamné en septembre 2014. Dans sa geôle, il ignore quand commercera cette torture.

C’est ça l’islam vécu.

 

 
Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 9 décembre 2014 2 09 /12 /Déc /2014 15:10

Images intégrées 1 Le mercredi 3 décembre 2014, le blog d'opposition et de réinformation MINURNE-RÉSISTANCE a été fermé.

À huit heures, un lieutenant de police a fait irruption chez le prestataire et exigé la fermeture immédiate de l’accès à MINURNE-RÉSISTANCE.

Pas d'avertissement préalable par courrier, mail ou téléphone.

Aucune référence à un texte pénal ou civil, aucune notification de décision de Justice, aucune mention de procédure judiciaire.

 

À ce jour, 8 décembre 2014, aucun motif valable n'a été communiqué justifiant cette censure.

 

Cette décision arbitraire rappelle les heures les plus noires de notre histoire : sous l'Occupation, l'Ordonnance du 10 janvier 1943 stipulait qu'était « défendue toute publication nuisant au prestige du Reich, préjudiciable à l'ordre et au calme ». Comme sous Vichy, ce sont en France, aujourd'hui, les subventions de l'État qui équilibrent les comptes d'exploitation de nombreux journaux et organes de presse, lesquels, en contrepartie, s'abstiennent de toute critique virulente. Va-t-il falloir que les journalistes fournissent des preuves de leur soumission à l'idéologie dominante, se conformant aux diktats du « politiquement correct » et de la bienpensance pour pouvoir s'exprimer ? Comme il fallait prouver dès 1940 son absence de sang juif ?

 

VA-T-IL FALLOIR QUE LA PRESSE D'OPPOSITION CHOISISSE ENTRE LA COLLABORATION ET LA CLANDESTINITÉ ? 

 

Nous travaillons  avec nos avocats pour obtenir la réouverture du site dans les plus brefs délais et, dans l'attente, MINURNE-RÉSISTANCE appelle tous les patriotes à le soutenir par tous les moyens et notamment en appelant le Ministère de la Justice afin d’obtenir la réouverture immédiate du site et le respect des droits fondamentaux d’expression et d’opinion. 

 

LE COMITÉ DE RÉDACTION

 

Pour mémoire, voici un extrait de la Charte de MINURNE-RÉSISTANCE.

 

MINURNE-RÉSISTANCE est un site indépendant de tout parti politique, de toute religion, de toute idéologie, de toute obédience et de tout groupe de pression. 

Il défend les valeurs humanistes, démocratiques, républicaines et laïques, dans l’esprit des institutions, de l'histoire et des traditions de la France.

Il a pour vocation d’apporter un éclairage original sur les informations politiques, économiques, sociales et sociétales, dans un esprit libre et objectif, sans tabou, autocensure, ni contrainte du politiquement correct.

Ce site est placé sous la protection de l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, de l’article 10 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme et de l’article 10 de la Convention de Berne.

Images intégrées 2

Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Lundi 8 décembre 2014 1 08 /12 /Déc /2014 00:11

besancentvoiléeLes sympathiques militants de NPA du Gers sont en ébullition. La cause de l'émoi de ces jeunes gens : la mairie de Condom a osé accorder une salle à une association, "Le Cercle Algérianiste du Gers", qui, horreur, regroupe des pieds-noirs nostalgiques de l'Algérie française. Autrement dit, dans le jargon trotskiste, des fascistes. Encore plus grave, voilà que cette association a invité deux personnes, Manuel Gomez et José Castano, qui ont osé publier des textes dans Riposte Laïque. Et, cerise sur le gâteau, une adjointe à la mairie, de qui on publie la photo, comme pour la livrer en pâture, est présidente de cette association !

N'écoutant que leur courage, nos vaillants petits soldats montrent leur conception de la démocratie et de la liberté d'expression en exigeant (avec quel mandat ?) du maire UMP de Condom, qui serait le patron de la fédération du Gers, qu'il s'explique devant la population, rien de moins. Nos vaillants gardes rouges du Gers auraient-ils la nostalgie de cette période, qu'ils ont cautionnée, où on traînait dans les rues, à Pekin, avec un écriteau autour du cou, ceux qui étaient suspectés de mal penser ?

Ce texte, et surtout l'idéologie qui l'accompagne, mérite réellement d'être commenté paragraphe par paragraphe, pour que les lecteurs voient quels sont les vrais fascistes. Pour nous, il n'y a pas photo, ce sont les petits flics gauchistes qui se permettent, de manière autoritaire, se croyant dans un régime totalitaire, de décider qui a le droit de s'exprimer, et de bénéficier d'une salle publique qui appartient à l'ensemble de la population, et qui n'en a pas le droit. Je vais me permettre de commenter, en rouge, en gras, entre chaque paragraphe, ce grand moment de littérature que le camarade Staline n'aurait pas renié.

Jeanne Bourdillon

http://www.npa32.fr/spip/spip.php?article1051

Communiqué de presse du Collectif gersois antifasciste

Les 27 et 28 novembre 2014 le Cercle algérianiste du Gers organise au théâtre de Condom un colloque qui a pour thème « mettre sa vie au bout de ses idées ».

Le Cercle algérianiste du Gers est une association qui regroupe des pieds-noirs nostalgiques de l’Algérie française et admiratifs des actions passées de l’Organisation armée secrète (OAS), une organisation terroriste qui regroupaient les partisans extrémistes de l’Algérie française aux actions ultraviolentes. Les missions principales de cette association aujourd’hui sont « d’entretenir la mémoire des pieds-noirs » et de « rétablir la vérité historique » sur la colonisation ou autrement dit, vanter les prétendus bienfaits de la colonisation.

Je trouve que le thème "Mettre sa vie au bout de ses idées" est honorable, et aurait mérité un commentaire des auteurs de ce communiqué. Ensuite, de manière manichéenne, le prétendu "collectif gersois antifasciste" évoque l'OAS, classée comme organisation terroriste, mais se tait sur les exactions commises par les indépendantistes algériens contre leur propre population, ainsi que l'élimination des militants du MNA de Messali Hadj par les tueurs du FLN. Pas un mot sur les massacres sauvages de Français, après les accords du 19 mars 1962, ni sur l'épouvantable massacre de dizaines de milliers de harkis, dans des conditions d'une barbarie inimaginable, par les militants du FLN. Enfin, les commissaires politiques prétendument antifascistes ont décidé qu'il était interdit de parler de la colonisation, voire d'en vanter quelques bienfaits. Pourtant, des historiens comme le regretté Daniel Lefeuvre ont produit des travaux qui tordent le coup à l'idéologie dominante.

https://www.youtube.com/watch?v=3yCwqdR_nEg

De même, Charly Cassan et Marie Havenel ont réalisé un film inoubliable, la Valise ou le cercueil, qui permet, de manière moins propagandiste, moins manichéenne, de mieux comprendre l'histoire de ce pays, de 1830 à 1962. Dans ce film inoubliable, on voit les témoignages pleins d'humanité de Manuel Gomez et José Castano

https://www.youtube.com/watch?v=lghZQSfhDWY

Mais les miliciens prétendument antifascistes ont décidé, tel Staline gommant Trotski de l'histoire de la Révolution russe, que les Français ne devaient pas avoir accès à ces informations. OU EST LE VRAI FASCISME ?

Pour son colloque 2014, le Cercle algérianiste du Gers a invité des intervenants qui se distinguent par leur engagement politique dans l’extrême-droite française. Parmi eux, deux personnages sont particulièrement remarquables.

En quoi s'engager à l'extrême droite (en supposant que l'étiquette soit adaptée) est-il plus honteux que s'engager à l'extrême gauche, et d'avoir soutenu les régimes communistes totalitaires sous le stalinisme triomphant, d'avoir cautionné Pol Pot, Mao, d'avoir soutenu toutes les révolutions (y compris en Algérie) qui finiront en dictatures, pour le plus grand malheur des peuples ?

Manuel Gomez est un rédacteur régulier sur le site internet de Riposte laïque, un groupuscule d’extrême-droite qui instrumentalise la laïcité pour mener un « combat contre l’islam » et contre tous les musulmans de France accusés d’être des envahisseurs barbares. Ce groupuscule est à l’origine de plusieurs manifestations publiques islamophobes organisées en association avec les néo-nazis du Bloc identitaire. Plusieurs responsables de Riposte laïque ont déjà été condamnés par la justice pour « incitation à la haine raciale ».

José Castano est également un rédacteur régulier sur le site internet de Riposte laïque. Il est aussi un ancien candidat du Front national pour les élections cantonales de 2011.

Manuel Gomez a effectivement publié 34 articles sur notre site, mais José Castano n'en a publié que 2, ce qui montre l'absence de sérieux de ces personnages qui le qualifient de contributeur régulier. Sur le fond, nous avons droit aux déformations habituelles des petits nervis d'extrême gauche, qui se permettent, outre des grossiers mensonges sur notre site, de qualifier le Bloc Identitaire de "néo-nazis". Tout en faisant confiance à l'association présidée par Fabrice Robert pour se défendre, il nous paraît intéressant d'approfondir cette question. Quels sont les vrais néo-nazis, hier et aujourd'hui ? Qui soutenait Hitler en 1940, et qui soutient aujourd'hui les nostalgiques du IIIe Reich ? A ces questions précises, je ferai une réponse très claire. En 1940, le mufti de Jérusalem, Al Husseini, qui pactisa avec le chef de l'Allemagne nazie, lui demandant de lui laisser s'occuper des juifs. Faut-il rappeler le pacte germano-soviétique, soutenu par le PCF, qui se fit interdire en France à cause de cette trahison ? Faut-il rappeler aux trotskistes que plutôt que de combattre l'occupant nazi, nombre d'entre eux appelaient à fraterniser avec les soldats allemands ? Faut-il rappeler que c'est dans les pays arabes que Mein Kampf est le plus lu dans le monde ? Et faut-il encore rappeler à ces braves garçons que Besancenot et ses nervis de NPA soutenaient, au nom de la défense d'un prétendu peuple palestinien, les disciples du Hamas, qui, faut-il le rappeler, appellent dans leur charte à la création d'un Etat religieux, à détruire Israël et à exterminer tous les juifs. MESSIEURS LES PRETENDUS ANTIFASCISTES, LES VRAIS NEO-NAZIS C'EST VOUS !

Il est inacceptable que la mairie de Condom mette à disposition ou loue un bâtiment public à une association pro-colonisation qui organise des colloques auxquels sont invités des fascistes. Les bâtiments publics sont des lieux où les valeurs universelles tel que la liberté, l’égalité et la fraternité ne peuvent être piétinées et salies.

Au-delà du terme, très mal utilisé, de "fascistes", en quoi serait-il inacceptable que dans des lieux publics, on puisse débattre librement de l'histoire de l'Algérie, de la colonisation, ou de tout sujet historique ? Qui décide qu'on puisse discuter de pans entiers de notre histoire avec des intervenants pensant bien, et qu'il soit interdit d'inviter des orateurs pensant mal ? N'est-ce pas cela, le totalitarisme de la pensée ? Avec ces commissaires politiques au pouvoir, un Robert Ménard, né à Oran, n'aurait-il pas le droit de parler de cette période ? Serait-il interdit à toute municipalité de l'inviter ?

https://www.youtube.com/watch?v=h_jQriehqQc

Faut-il rappeler à ces jeunes incultes que le linguiste américain Noam Chomsky préfaçait un ouvrage de Faurisson, tout en expliquant son entière divergence avec lui. Faut-il leur rappeler la célèbre phrase attribuée à Voltaire : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire". N'ont-ils donc tiré aucune leçon des drames de l'Histoire dont ils se sont rendus complices en URSS, dans tous les pays qui ont subi le communisme, en Chine, et partout où, au nom de la dictature du prolétariat, on a imposé la dictature sur le prolétariat, avec un parti unique, une télévision unique, des syndicats uniques, et la dictature de la parole officielle. Ces petits fachos ne sont que les héritiers de tous les fossoyeurs de la liberté d'expression, CE SONT LES NOUVEAUX KAPOS DU GOULAG DE LA PENSEE.

Si la mairie de Condom a accepté d’ouvrir les portes du théâtre de la ville au Cercle algérianiste du Gers, c’est peut-être parce que la présidente de cette association, Marie Paule Garcia, n’est rien de moins que la première adjointe au maire.

En tant que maire de Condom, Gérard Dubrac, le patron de l’UMP du Gers, cautionne l’organisation de ce colloque. Nous exigeons qu’il s’explique publiquement sur ce sujet et que, au mieux, il reconnaisse une erreur politique. Nous exigeons aussi la démission de Madame Marie Paule Garcia de son poste de première adjointe au maire de Condom. Nous n’accepterons pas que cette femme, qui bafoue des valeurs universelles en organisant ce colloque, reste dans l’équipe dirigeante de la mairie de Condom.

Là, on est au sommet des méthodes de fascistes. On livre en pâture à la population, en diffusant sa photo, une adjointe qui a le tort d'être la présidente de cette association. Cette femme ose avoir des convictions, et permettre (sans contrainte) à ceux qui veulent se souvenir de cette période, et d'en avoir une lecture moins repentante, de pouvoir le faire. Au nom de quoi devrait-elle démissionner, alors qu'elle a été élue démocratiquement, et n'a commis comme seul crime d'inviter des personnes qui déplaisent aux islamo-collabos de NPA ? De même, des élus de gauche invitent-ils fréquemment les agents du FLN et ses propagandistes, sans que personne n'empêche la tenue de ces réunions. Pour moi, le fascisme commence quand on empêche des citoyens de s'exprimer librement, et qu'on demande des sanctions contre les esprits libres. C'est pourquoi, définitivement, je pense que le vrai fascisme n'est absolument pas du côté d'une fausse extrême droite. Le Front national ne me fait absolument pas peur, car jamais ils ne se sont opposés à la tenue d'une initiative, contrairement aux miliciens du pouvoir, les gauchistes.

C'EST POURQUI J'ACCUSE LES GAUCHISTES ET AUTRES PRETENDUS ANTIFASCISTES DE PACOTILLE D'ETRE LES VERITABLES FASCISTES DU 21e SIECLE, LES COMPLICES DES ISLAMISTES ET DES EGORGEURS D'HIER ET D'AUJOURD'HUI, ET D'ETRE AU SERVICE DU MONDIALISME DONT ILS SONT LES MEILLEURS MILICIENS.

 Jeanne Bourdillon 
Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Archives

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés