Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Bloc  Identitaire Ile de France appelle à un grand rassemblement de soutien au septuagénaire emprisonné pour s'être défendu mercredi 8 septembre à 20 h place Saint-Michel à Paris.

 

Une fois de plus on peut remarquer le silence assourdissant de la gauche face à cette injustice flagrante. La gauche et les associations droidelhommistes si promptes à défiler pour que les délinquants, s'ils sont étrangers, ne soient ni reconduits à la frontière ni déchus de la nationalité française laisse croupir en prison un honnpête travailleur qui a respecté toute sa vie les lois de son pays et n'a d'autre tort, finalement, que d'avoir tiré sur une personne... étrangère.

 

Le mot est dit : deux poids deux mesures en France. La gauche est dégénérée, on le sait, mais... les autres ???

 

Les juges pratiqueraient-ils le délit de facies ? Le gouvernement aurait-il  peur des réactions des communautés étrangères au cas où l'on ne punirait pas sévèrement celui qui a osé faire régner la justice chez lui et tirer avant de prendre le risque de se faire égorger ?   

 

Est-ce la loi du plus fort qui est en train de s'installer en France ? Quand "on" brûlait le drapeau français à Toulouse, les policiers présents, qui en pleuraient, avaient ordre de ne pas intervenir "pour ne pas provoquer" ; samedi les policiers ont demandé aux organisateurs de l'apéritif de Strasbourg de replier le drapeau français qui risquait de "provoquer" un mariage musulman un peu plus loin...

 

Voilà, en France, le drapeau français provoque. L'ordre provoque. Le respect de la loi provoque. Bientôt on verra tous les collaborateurs du nouveau fascisme clouer au pilori les René Galinier et faire des autodafés de drapeaux tricolores.

 

Jusqu'à quand les Français se cacheront-ils par peur ? Ne comprennent-ils pas que, de toutes manières, "ils y passeront" quand même, comme Houria Bouteldja l'a affirmé sans état d'âme, si nous ne réagissons pas ?  

 

Tag(s) : #ETRE REPUBLICAIN

Partager cet article