L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

Agenda Résistance républicaine

aïd 28 septembre à 14h. Manifestation  à Bruxelles contre l'abattage rituel. 
Statue-liberte-Paris  7 octobre,  Christine Tasin à la dix-septième Chambre, pour  délit de blasphème ! 
 Unité et indivisibilité de la République

8 Octobre,  à 19h30, apéro-débat : régionalisme ou jacobinisme ? Les grandes régions de Hollande ou plus de régions du tout ? Pour ou contre la Charte européenne des langues régionales et minoritaires ?  La jacobine Christine Tasin et le régionaliste Richard Roudier débattront dans un café parisien de ces sujets cruciaux et d'actualité.   

belfort christine 28 octobre, Christine Tasindevant la cour d'appel de Besançon, pour délit de blasphème !
Statue-liberte-Paris Samedi 8 novembre réunion à Paris des adhérents d'Ile de France, animée par Christine Tasin
couverture-republique (1) Dimanche 9 novembre, mairie du 16e arrondissement, à ParisSalon des écrivains du Bnai Brith, organisé par le Bnai Brith Europe et la loge Ben Gourion, de 14 heures à 19 heures.Seront présents : Pierre Cassen et Ri7 (Le Guignol de l’Elysée), Christine Tasin (Qu’est-ce qu’elle vous a fait la République ?) et Elisabeth Lalesart (Pas de voile pour Marianne).

71, avenue Henri Martin, 75116 Paris

Mercredi 1 mai 2013 3 01 /05 /Mai /2013 07:52

A lire sur Poste de Veille.

 

Le Ministre de l'Education britannique a décidé de redonner plus de place à l'histoire de la Grande Bretagne dans l'enseignement, ce qui lui vaut les foudres des universitaires de gauche luttant, quant à eux, pour la promotion des cultures minoritaires dans les écoles britanniques.

 

Dans ce contexte l'étude, faite aux Pays-Bas,  sur l'effet de l'enseignement du multiculturalisme, est riche d'enseignements et on aimerait que la France cesse de s'enfoncer chaque jour davantage dans cette voie criminelle et criminogène :

"L’étude conclut toutefois que l’enseignement du multiculturalisme produit des «effets négatifs inattendus», ajoutant que : «l’impact des relations interethniques positives en classe disparaît, et même s’inverse, lorsque le multiculturalisme est enseigné dans les cours. … L’approche unilatérale raciste/victime engendre également de l’animosité.»

Les conclusions de l’étude confirment les vues de Ray Honeyford, le directeur d’une école de Bradford licencié il y a près de 30 ans pour avoir affirmé que l’enseignement multiculturel nuisait aux élèves."

Je vous invite à lire attentivement les contributions sous l'article de Poste de Veille, à parcourir les liens, celui de l'article sur les enfants persécutés au nom de la lutte contre le racisme, celui de l'article intitulé "Sommes-nous encore des héritiers ? L'école est une question politique" qui pose clairement les problèmes, qui sont les mêmes au Québec et en France : "Il nous faut, autrement dit, examiner ses fondements. Car l’école, quoi qu’on en pense, est trop souvent confisquée par la technocratie qui prétend avoir l’expertise pour la gérer, par les sciences de l’éducation qui croient disposer d’un savoir scientifique lorsqu’ils en parlent et par les syndicats qui en ont fait leur chasse gardée. Pourtant, l’école peut et doit être une question politique à part entière, dans la mesure où c’est à travers elle que notre société explicite son rapport à la transmission culturelle, à l’héritage, à l’enracinement et aux valeurs. C’est à travers l’école qu’une société révèle finalement la manière dont elle se représente et la manière dont elle veut se perpétuer. C’est à une telle réflexion que je me prêterai ici".

 

Par Christine Tasin - Publié dans : EDUCATION
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Archives

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés