Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je viens de participer à un débat initié sur Newsring : l'aile droite de l'UMP doit-elle rejoindre le rassemblement bleu marine ? Ci-dessous ma contribution.

 

La stratégie actuelle de la direction de l'UMP, qui veut sans doute préserver l'avenir (sic !)des Copé et autres Kosciusko-Morizet, est suicidaire et déroule un tapis rouge à la gauche, puisqu'il semble possible qu'il y ait des triangulaires dans 353 circonscriptions. Or, on sait qu'en cas de triangulaires, c'est la gauche qui l'emporte le plus souvent, les voix adverses étant éparpillées entre l'UMP et le FN (ou, ici, le Rassemblement Bleu Marine). Alors, oui il est indispensable que l'aile droite de l'UMP (mais pourquoi seulement l'aile droite, pourquoi pas l'aile gauche ? Pourquoi pas tous les patriotes qui demeurent encore à l'UMP et qui pensent plus à leur patrie qu'à leur siège ou à leur parti ? ) rejoigne le Rassemblement Bleu marine afin d'éviter que des triangulaires absurdes ne permettent à la gauche   d'avoir la majorité absolue et ne puisse faire voter des lois dramatiques pour l'avenir de la France comme le droit de vote des étrangers ou encore faire ratifier la charte des langues régionales ou minoritaires. Il serait absurde que des patriotes opposés à ces deux mesures, par exemple, se retrouvent face l'un à l'autre aux législatives et fassent perdre le parti de la France, sous prétexte que l'un serait à l'UMP et l'autre au SIEL, au FN ou ailleurs . Par contre, que des candidats UMP partisans de ces mesures et européistes en diable soient opposés à des candidats du Rassemblement Bleu Marine serait tout à fait normal, on ne mélange pas les torchons et les serviettes et il faut que les électeurs aient de vrais candidats  qui soient du parti de la France.


Par ailleurs il est évident, à partir des chiffres des deux tours de la présidentielle, que la France est majoritairement contre le programme de Hollande-la gauche. "La gauche" ne l'a emportée que par défaut, parce que nombreux étaient ceux qui voulaient sanctionner Sarkozy de ne pas avoir tenu, au contraire, ses promesses de campagne de 2007. Qu'on s'en souvienne, il y avait des envolées et des promesses républicaines en diable, quasiment souverainistes, qui annonçaient une partie de la campagne de Marine le Pen qui a complètement rompu avec le programme et le projet de société du FN de son père.  C'est cela qui attire de plus en plus de Français, il y a donc matière à empêcher le désastre total, la gauche ayant tous les pouvoirs en France, Sénat, Assemblée Nationale, l'Elysée, grands villes, régions...


Patriotes il vous reste moins d'un mois pour faire ce qu'il faut. Et cela tient à quelques accords électoraux...

Tag(s) : #ETRE REPUBLICAIN

Partager cet article