Agenda Résistance républicaine

Statue-liberte-Paris Samedi 8 novembre réunion à Parides adhérents d'Ile de France, animée par Christine Tasin
couverture-republique (1) Dimanche 9 novembre, mairie du 16e arrondissement, à Paris

Salon des écrivains du Bnai Brith,

organisé par le Bnai Brith Europe et la loge Ben Gourion,

de 14 heures à 19 heures.

Seront présents : Pierre Cassen et Ri7 (Le Guignol de l’Elysée),

Christine Tasin (Qu’est-ce qu’elle vous a fait la République ?)

et Elisabeth Lalesart (Pas de voile pour Marianne).

71, avenue Henri Martin, 75116 Paris

RR autocollant halal Vendredi 7 novembre, à Bordeaux, conférence d'Alain de Perettiprésident de Vigilance halal : les problématiques du halalsalle du Point du Jour, 58 rue Joseph Brunet. 
Charia Jeudi 27 novembre, à 19h30. Conférence de Pierre Cassen à Savièse (Suisse) : « L'islam : un danger pour nos démocraties ? »

L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

Mercredi 9 décembre 2009 3 09 /12 /Déc /2009 16:44
Paradoxalement, nous manquons dramatiquement d'intellectuels de poids... alors que nous en avons trop qui se prennent au sérieux et veulent imposer le politiquement correct. Autrement dit le nouveau stalinisme.

Les preuves ? Il en est mille. Quelques-unes au hasard :

La pétition induite par ceux qui sont choqués par un ministère de l'identité nationale et de l'immigration. Comme si se poser la question de l'immigration face aux valeurs traditionnelles françaises était un crime.

Le sort fait à Sylvain Gouguenheim, qui, parce qu'il a osé publier des écrits sortant du politiquement correct minorant le rôle de l'islam dans la transmission des textes grecs à l'Occident s'est retrouvé et mis au ban de l'Université et en proie à une cabale innommable ; il vient même de découvrir qu'à son  insu il avait été radié de son laboratoire de recherche en juin...

Celui fait à Pétré-Grenouillot qui, parce qu'il a osé démontrer que la traite des esclaves  faite par les Africains eux-mêmes avait été plus importante que la traite atlantique, s'est retrouvé avec une plainte du collectif des Antillais, Guyanais et Réunionnais pour "négation de crime contre l'humanité "et a été lynché, lui aussi, le mot n'est pas trop fort, par une partie de l'intelligentsia...



Celui fait aussi, à Michèle Tribalat, lynchée elle aussi et mise au placard, carrément, pour ses travaux non politiquement corrects, sans langue de bois, sur l'immigration, puisqu'elle y démontre, chiffres à l'appui (elle est directrice de recherche à l'INED - Institut national d'Etudes Démographiques) que l'immigration africaine ne cesse d'augmenter, que nous n'en avons pas les moyens, et que le refus de s'intégrer des nouvelles populations met le modèle républicain en danger.

Que dire de la polémique qui a suivi la parution du Livre noir du communisme ? Il est certes de bon ton dans les milieux intellectuels de gôche de cracher, de vilipender les régimes totalitaires, mais quand on touche à leurs anciennes idoles, ils voient... rouge. Normal.


Que dire, enfin, des procès faits cet automne à Riposte Laïque, par des gardiens de la pensée unique, un Mohamed Sifaoui abreuvant d'injures Pierre Cassen qui aurait eu le culot d'écrire, que, PARFOIS, le Ramadan pouvait empêcher de dormir les voisins des fêtards ou une Caroline Fourest (assistée de Res Publica la mal nommée) ne décolérant pas de voir, journal après journal, décryptées ses prises de position hypocrites  menant à des accommodements très déraisonnables sur le voile ou la burka, entre autres ? 

Tout cela ne vous rappelle rien ??? Les injures à l'encontre de Simon Leys qui avait commis le crime fatal, oser montrer les horreurs du maoïsme et de la révolution culturelle ; ou encore la brouille entre Sartre  et Camus parce que ce dernier refusait  de dissocier l'idéologie marxiste et les crimes staliniens...
 
On ne touche pas aux idoles, en France, fussent-elles aux pieds d'argile. Les staliniens veillent.

Et, bizarrement, ces idoles se nomment, toutes, immigration, marxisme, islam.  
 
Que cache un tel acharnement ? Que cache une telle haine ?
Que ceux qui se prétendent les plus tolérants ont conservé et intériorisé l'héritage stalinien : ils sont détenteurs de la vérité et il est interdit de la mettre en doute.
Que ceux qui se prétendent les plus laïques et les plus intolérants avec le catholicisme sont les plus disposés à installer l'islam comme religion obligatoire en France, puisqu'ils considèrent que les préceptes de cette religion et les revendications de ses disciples doivent être appliqués, quelles que soient les circonstances.


Ils n'ont pas le monopole du coeur, mais ils ont celui de l'Inquisition

Eh bien on en a marre. Marre que des gens jamais sortis de leurs bureaux ni de leurs beaux quartiers croient détenir la vérité et l'imposer au peuple... soi-disant au nom du peuple ! Marre que ces culs-de-jatte de l'ouverture d'esprit tirent à vue sur les Français qui ne veulent pas du TCE, sur les Irlandais qui font la même chose, sur les Suisses qui voient ce qui se cache sous les minarets... Marre de leur arrogance, de leur intolérance, de leur haine. Car il s'agit bien ici, de haine : examinez leurs propos, les cabales destinées à tuer médiatiquement ou professionnellement leurs adversaires. Ils se croient tout permis, soutenus par les medias, par les politiques, de gauche ou de droite. Ils sont en train, tous, de tuer un modèle de civilisation.  

Assassins, vous nous trouverez face à vous. Toujours.
Par Christine Tasin - Publié dans : DEMOCRATIE
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Je suis ici clairement en désaccord avec vous, Christine, sur un point. Un seul mais il est important : Marx n'est pas à mettre dans le même sac que les staliniens d'hier et tous ceux qui continuent aujourd'hui le fascisme stalinien (jamais nommé par son nom) dans la complicité ou la complaisance envers l'islam politique.

 

Il me semble au contraire que ceux qui voient le monde actuel engagé dans la double impasse constituée par l'économisme (mal nommé "capitalisme" ou, pire encore, "libéralisme"…) et l'islamisme ont toutes les raisons de repartir de Marx pour penser sérieusement la sortie de cette impasse.

 

Sartre s'est trompé quand il a vu dans le marxisme la philosophie "indépassable de notre temps". Marx s'est trompé en bien des points et sa philosophie a bel et bien été dépassée mais, jusqu'à preuve du contraire, elle l'a été au profit des égoïstes qui refusent le partage des richesses naturelles et les fruits du travail. Et qui, maintenant, conduisent le monde à sa perte, à son étouffement par l'excès de production et de consommation de biens matériels.

 

Le problème est donc de voir EN QUOI Marx, qui voulait À JUSTE TITRE un monde radicalement différent, s'est trompé.

 

Comment, par quoi le marxisme aurait-il dû être dépassé pour éviter de tomber dans la double impasse ? Qu'aurait-il fallu faire qui n'a pas été fait ? Qu'aurait-il fallu ne pas faire et qui a été fait ? Que faire maintenant pour sortir de l'impasse de l'économisme sans risquer, SI PEU QUE CE SOIT, de retomber dans le fascisme stalinien (qu'il faudrait toujours appeler par son nom) ?

 

Rien, absolument rien d'autre que le socialisme (ou même, si l'on préfère, le communisme ANTI-stalinien)  ne nous est actuellement présenté qui nous permettrait d'en sortir et de sauver le monde. Que ceux qui s'appellent toujours "socialistes" ou "communistes" ne veuillent pas le voir et s'égarent dans le n'importe quoi démagogique est triste à en pleurer mais, s'ils croient bêtement nécessaire de se déterminer désormais toujours par rapport à l'Extrême Droite, nous n'avons pas à les imiter en nous déterminant par rapport à leur aveuglement ou/et à leur démission. 

 

PLUS de démocratie, PLUS de respect des lois adoptées démocratiquement, PLUS de laïcité républicaine sont assurément un minimum nécessaire (et ce qui est dramatique en ce moment c'est que les néo-staliniens en veulent moins, là-dessus je suis d'accord avec vous) mais on voit bien que ça ne suffit pas.

 

S'il est encore possible d'écouter l'émission de France Culture "Répliques" de samedi dernier, et si vous ne l'avez pas écoutée, Christine, écoutez la. Michael Lowy y a très bien présenté le problème tel qu'il est DEVENU pour ceux qui veulent un monde de l'égalité et de la solidarité. Son contradicteur a très bien fait ressortir les questions non résolues, voire les mauvaises questions. Ils l'ont fait tous les deux avec intelligence, courtoisie et sérénité. Ils n'ont pas dégagé la solution mais ils ont très bien démontré, me semble-t-il, qu'il était vain de la chercher ailleurs.

Commentaire n°1 posté par Pierre Régnier le 09/12/2009 à 21h30
Goughenheim radié de son laboratoire?
Comment cela?
J'espère qu'il a, depuis, récupéré son poste ou, sinon, qu'il a porté plainte devant le tribunal administratif?
On est encore, il me semble, dans un Etat de droit? 
Commentaire n°2 posté par dominique le 09/12/2009 à 22h03
Vous dites si bien les choses !
Commentaire n°3 posté par Marie le 09/12/2009 à 23h07
Concerant la traite négrière arabo-musulmane, et les conversions forcées il faut lire les ouvrages de Tidiane N’Diaye ; ce n'est pas toujours exempt de récrimination anti-occidentale mais c'est d'une richesse documentaire immense et bien écrit. Lui au moins on ne peut pas le taxer de raciste ni de chrétien mérpisant !
J'étais hier à un débat "laïcité et citoyenneté" organisés par une loge maçonique ; il y avait la présidente de "ni putes ni soumises" et le grand maitre du grand orient (j'ai enfin compris le nom !) de France : le bal des faux-culs !
J'ai par exemple entendu le grand maître dire que l'islam ne posait pas de problème, et qu'il ne fallait pas se concentrer sur les religions du livre (c'et vrai que les Baha'is et les boudisthes sont d'insuportables trublions!) ; chaque remarque était renvoyée avec un "et vous croyez que les traditionalistes catholiques ...", mais le pompom ce fut ce "j'ai appris que les cinq prières pouvaient se faire en même temps, donc il n'y a pas de problème d'intégration" ; tois heures du même tonnneau !
Commentaire n°4 posté par Gérard Couvert le 10/12/2009 à 09h45
Le marxisme à deux insuffisances : l'absence de la nation (cause principale de l'invention du fascisme par Mussolini) et asséchement du sensible par le rationnel triomphant.
Les deux étant d'ordre culturel il s'agit peut être de la même impasse.
L'absence démocratique du pouvoir, les concentrations industrielles, l'uniformisation des comportements sous le joug des média aux ordres, la mondialisation centralisatrice, la chape morale, le rabaissent des préoccupations des citoyens, la mise sous tutelle de la science et de l'éducation, la création d'une aristocratie gouvernante, sont intrinsèquement présents dans le marxisme, ce sont aussi les caractéristiques du pouvoir libéral actuel !
Marx, juif anglais d'origine germanique, s'abreuve aux même sources que la pensée anglo-saxonne dominante ; il est urgent de retrouver nos sources propres.
Commentaire n°5 posté par Gérard Couvert le 10/12/2009 à 09h58
@ Pierre : vous avez raison de mettre une nuance, le marxisme est une théorie plus qu'intéressante, c'est la dictature du prolétariat qui va avec qui pose pb.
@ Dominique : il garde son poste d'enseignant mais n'est plus, pour l"heure, rattaché à un labo. comme c'est très récent (il l'a découvert la semaine dernière) points d'interrogation sur la suite.
@ Marie : merci, vos compliments me touchent
@ Gérard : je suis comme toi écoeurée par ce que deviennent ces associations censées militer pour la liberté de penser. Tu as dû sortir de tes gonds. POur le marxisme, je conviens qui'l a ses limites mais je ne veux pas diminuer son importance. Il était nécessaire et légitime au moment où il est né. A présent, oui, je crois que nous avons à inventer autre chose... qui devrait puiser ses sources dans l'humanisme et la Déclaration des droits de l'homme de 93. 
Commentaire n°6 posté par C.Tasin le 10/12/2009 à 10h12
On peut raisonnablement se demander si tous ces mouvements -qui eurent légitimité et utilité jadis pour libérer les hommes des oppressions de l'époque-  n'agissent pas aujourd'hui, volens nolens, en sens inverse parce qu'ils continuent "sur leur lancée" alors que le vent de l'Histoire a viré et que les dangers ne sont plus toujours au même endroit.C'est flagrant s'agissant du danger islamique pour la démocratie. Ils obéissent au "principe de répétition" freudien et sont incapables d'adaptation à la nouvelle réalité.
Commentaire n°7 posté par Albert le 10/12/2009 à 11h31

@ Gérard : À ma connaissance les bahaïs, parmi lesquels je compte de nombreux amis, considèrent leur religion comme "la quatrième religion du Livre". C'est comme ça que je la vois moi-même.

 

@ Christine : L'un des principaux problèmes posés par l'échec du marxisme c'est, en effet : pourquoi et comment la "dictature du prolétariat" s'est transformée en dictature SUR le prolétariat ? Je crois qu'il faut chercher la réponse dans la belle et juste formule de Gérard :

 

"assèchement du sensible par le rationnel triomphant"

 

Le mépris de la démocratie, revenu tellement à la mode chez de nombreux "marxistes", ces jours-ci après le vote suisse, est un bel exemple de cet assèchement. Mais à ma connaissance "l'humanisme et la Déclaration des droits de l'homme de 93" ne disent pas comment s'y prendre pour répartir équitablement, entre les habitants de la planète, les richesses naturelles et les fruits du travail humain. Marx s'est trompé de bien des manières sur le "comment s'y prendre" mais il avait raison de vouloir répartir équitablement. C'était tout l'objectif de sa vie et de sa philosophie. Sur ce point précis, nous devons considérer que sa philosophie n'est nullement dépassée. Elle reste beaucoup plus humaine, plus juste et plus utile que la soumission aux lois du marché dans la "libre concurrence non faussée" pour laquelle ont MILITÉ et continuent de militer tant de "socialistes".

Commentaire n°8 posté par Pierre Régnier le 10/12/2009 à 11h54
c'est quand meme pas bien complique...
-------------------

L'ancien attaquant international Eric Cantona a estimé mardi 8 décembre qu'être français, ce n'est pas "chanter la Marseillaise" ni "lire la lettre de Guy Môquet", mais d'abord être "révolutionnaire" face à un "système" qui contraint notamment des gens à vivre dans la rue. "Je ne dis pas que chanter la Marseillaise c'est être con, mais bâtir toutça [l'identité] sur ça...", a-t-il précisé.
Commentaire n°9 posté par mcbob le 10/12/2009 à 14h26
Zidane à bien dit qu'l irait en Afrique du Sud avec un drapeau Algérien. A force de faire des têtes (contre le ballon ou les joueurs) je crois que le cerveau se contracte un peu ...
Commentaire n°10 posté par Gérard Couvert le 10/12/2009 à 14h33
Le problème avec Marx, c'est qu'il ne prend pas en compte un facteur déterminant de nos sociétés et qui n'a rien à voir avec l'économie : c'est la "nature humaine" qui n'est pas humaniste du tout.
Commentaire n°11 posté par V12 le 10/12/2009 à 15h25

@ V12.  Je suis bien d'accord : Marx n'a pas pris en compte la "nature humaine", et cela nous renvoie encore à la belle formule de Gérard sur "l'assèchement…" Combien de révolutionnaires qui ne supportent pas, étant au pouvoir, de risquer de le voir leur échapper et qui, contre ce risque, se transforment en dictateurs ? Et deviennent semblables à ceux qu'ils ont combattu quand ils avaient un idéal humaniste ! Car beaucoup de ceux qui sont devenus de vieux fascistes "de gauche" en avaient réellement un, furent réellement des révolutionnaires altruistes dans leur jeunesse.

 

Ceci nous ramène à cette évidence qu'on ne répètera jamais assez : quel qu'il soit, le système économico-politique qui devra remplacer l'indéfendable système actuellement hégémonique ne devra pas être moins démocratique, il devra l'être plus.

 

Les militants qui se croient "de gauche" et qui méprisent en ce moment le peuple suisse n'ont toujours pas compris ça. Ils voient le vote démocratique "alimenter l'Extrême Droite". En réalité, ils font partie de ceux qui composent ce que Jean Robin, dans le petit livre qu'il a mis gratuitement en ligne, appelle la "Nouvelle Extrême Droite". C'est à lire ici :
 


http://tatamis.blogspot.com/2009/09/la-nouvelle-extreme-droite-livre.html
Commentaire n°12 posté par Pierre Régnier le 10/12/2009 à 16h38
....il est lourd! Le pire c'est qu'il ait autant de temps a perdre a ecrire de telles conneries.
Commentaire n°13 posté par mcbob le 10/12/2009 à 17h13
@ Albert : l'hypothèse est intéressante.  Les traditions "droite-gauche" en sont restées pour certains à l'état de mythes, sans qu'ils veuillent voir que "la gauche" a renié bien des valeurs et d'abord en se battant pour l'Europe libérale actuelle.
@ mcbob : cantona est lamenable, d'ailleurs au début de son intervention, avant de se reprendre il disait clairement que chanter La Marseillaise etc c'était con. On vit un monde de fous, les experts sont engoncés dans l'idéologie et le footeux ou rugbyman de base considère qu'il détient la vérité sous prétexte qu'il gagne beaucoup d'argent.
@ Gérard : analyse lucide. Interdisons les jeux de ballon.
@ V12 : c'est toute la difficulté de proposer une projet de société qui soit pérenne sans dictature...
@ Pierre : bien d'accord avec cette analyse, mais les lois et la justice doivent être sans pitié pour ceux qui dérogeraient à ce système... sans tomber dans lun système totalitaire; très très difficile !
@ mcbob : je rassure Pierre et les lecteurs, ta critique parle de commentaires d'un illuminé que j'ai supprimés. On n'a pas de temps à perdre avec les connards extrémistes.
Commentaire n°14 posté par C.Tasin le 10/12/2009 à 18h19

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Archives

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés