Agenda Résistance républicaine

marcelo-dela-puebla

Samedi 30 août, concert par le guitariste patriote Marcelo de la Puebla  et cochon de lait en région parisienne pour les adhérents de Résistance républicaine à jour de leur cotisation.

 

 

 


laicite

6 septembre 2014 : COLLOQUE-DEBAT LA LAICITE ET LA REPUBLIQUE

 

Bernard ANTONY,   Président de l’AGRIF,  (Alliance générale pour le respect de l’identité française),

 

Pierre CASSEN,       Fondateur du site RIPOSTE LAIQUE, journaliste et écrivain,

 

Karim OUCHICK,      Président Exécutif du SIEL, Conseiller culture et Francophonie de Marine LE PEN.                                                     

 

A partir de 11h 00 et jusque 20h00, Début du Colloque 14h30  SALLE DU POLE SOCIAL DU GOLF

 

4, Rue Salvador Allende 69600 OULLINS             Entrée libre – BUFFET GRATUIT – Stands – Livres,  dédicaces. ..

 

Renseignements et réservations 0626820027  oullinsbleumarine@orange.fr 

Hayangefetecochon15 septembre, fête du cochon à HayangeLire ici. 

Statue-liberte-Paris20 septembre réunion à Paris des adhérents d'Ile de France, animée par Christine Tasin

 

 

 

 

strasbourg-cathedrale

      27 septembre. Banquet-débat  à Strasbourg en présence de Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine, Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, Stéphane Lorménil, Président de Génération patriotes, Jacques Cordonnier, Président de Alsace d'abord.

L’offensive citoyenne et patriote contre l’islamisation ce pire danger pour notre civilisation.

 

Renseignements et inscriptions rr.regionalsace@gmail.com   

 

Statue-liberte-Paris 7 octobre,  Christine Tasin à la dix-septième Chambre, pour  délit de blasphème ! 

 

 

 

  

       

 

 

L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

Mardi 5 octobre 2010 2 05 /10 /Oct /2010 17:09

 

 

Affaire du Coran brûlé : le délit de blasphème n'existe pas en France, Messieurs Choukri et Ries

 

Résistance républicaine remarque l'agitation médiatique créée autour d'un fait divers : un homme a incendié le Coran, et a uriné dessus. Ce fait a circulé sur facebook. Le délégué général de la Grande Mosquée de Strasbourg, Abelaziz Choukri, annonce qu'il va déposer plainte pour "racisme". Le maire de Strasbourg, Roland Ries, considérant que les actes de racisme se multiplient dans la région, lance, de manière médiatique,  un appel à un Front républicain contre le racisme, entouré du professeur Nisand et de Faruk Günaltay.

 

Résistance Républicaine, bien que perplexe quant aux raisons de l'action de cet homme, ne s'étonne pas de la démarche d'Abelaziz Choukri, qui amalgame à du racisme un acte hostile à une religion. Ce dignitaire religieux ne fait que relayer, sur notre territoire, la démarche de l'Organisation  de la Conférence  Islamiste (OCI) qui, forte de 57 pays, au sein de l'Onu, fait pression sur les Etats pour réintroduire le délit de blasphème. La France, où règne une grande liberté d'expression sur le fait religieux, est particulièrement visée par cette campagne, comme on l'a vu lors de l'affaire des caricatures, où, en 2007, les dessinateurs de Charlie Hebdo avaient été traînés devant les tribunaux, et finalement acquittés.

 

Il est plus surprenant qu'un élu de la République reprenne cette campagne, et l'instrumentalise. Le maire de Strasbourg devrait savoir que l'islam n'est pas une race, mais une idéologie politico-religieuse. C'est galvauder le nécessaire combat anti-raciste que de l'amalgamer à une critique, certes sous forme provocatrice, d'un livre religieux dont certains passages appellent, par ailleurs, ouvertement à la haine et à la violence contre les athées, les homosexuels, les juifs et les femmes. Résistance Républicaine s'est d'ailleurs étonné que le maire de Strasbourg décore le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, de l'ordre du mérite de la Ville, alors que l'action essentielle de cet homme, jusqu'à ce jour, consiste à faire progresser l'islam, et à faire reculer la laïcité et la liberté d'expression dans notre pays, comme l'a montré sa demande d'annulation d'un débat organisé par la Droite Libre, le 30 septembre, au Parlement.

 

Résistance républicaine s'étonne que l'auteur de la provocation ait été longuement entendu par la police, quand un imam intégriste a pu tenir des propos appelant à la guerre civile à Limoges, sans aucun problème avec les forces de l'ordre. Elle remarque le décalage entre l'absence de réaction des dignitaires religieux musulmans quand des supporters de football algériens brûlent le drapeau français, à Toulouse, et le remplacent par le drapeau algérien, devant des policiers passifs, et ce fait divers.

 

Résistance Républicaine avait appelé, à Strasbourg, à célébrer, le 4 septembre, le 140e anniversaire de la IIIe République. A cette occasion, nous avons été confrontés à la violence verbale et aux intimidations physiques de nombre de jeunes de culture arabo-musulmane, sans que cela n'émeuve outre-mesure MM. Choukri et Ries.

 

Résistance Républicaine appelle à lutter contre les racismes et tous les appels à la haine, et fait remarquer, contrairement au discours politiquement correct des organisations dites anti-racistes, que les mots "sales blancs", "sales cefrans"  et "sales juifs" sont de plus en plus souvent entendus, sans oublier les paroles de certaines chansons de rappeurs, et ne suscitent pas l'ampleur de la réaction qu'un simple fait divers mettant en cause le Coran provoque d'une manière démesurée.

 

Résistance Républicaine ne peut donc que s'interroger sur le sens de ce "deux poids deux mesures".

 

Fait à Strasbourg le 5 octobre

 

Francis Neri, Christine Tasin

Par Christine Tasin - Publié dans : ETRE REPUBLICAIN
Ecrire un commentaire - Voir les 38 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Chère Christine,

 

Voyez dans ces déclarations tonitruantes encore et toujours une forme d'apologie de l'islamisme qu'il serait, pour la "bobocratie" de bon ton de répandre, sans doute comme le brave paysan d'autrefois répandait un "engrais biologique" pour un meilleur rendement de ses champs .

 

Rassurez vous, ils ne diront pas un mot des centaines de "corans" résultant d'une préimpression et passés au pilon chez l'imprimeur après rectifications des "coquilles" ou autres impondérables de l'Edition...

Commentaire n°1 posté par Jean Valette dit "Johanny" le 05/10/2010 à 18h13
Commentaire n°2 posté par Stéphane le 05/10/2010 à 18h22

Pour le Pr NISAND - qui est quelqu'un que j'estime beaucoup, très impliqué dans tous les problèmes d'éthique pré ou néonatale - je l'ai vu interwievé ce midi à la télé devant ce qui devait être le mur de son hôpital, tagué avec des croix gammées ...

je comprends son émotion.

Commentaire n°3 posté par NAPO1804 le 05/10/2010 à 18h25

à Strasbourg,on est toujours en régime concordataire et donc sous une certaine dictature latente des religions.

Il n'existe pas de livre sacré,sauf pour les fanatiques.

Commentaire n°4 posté par Suzanne le 05/10/2010 à 18h26

Excellent article, excellentissime....

A envoyer au plus grand nombre possible de députés et au Président de la République !

S'il était possible de faire paraître dans la presse nationale, ce serait parfait également !  Il ne faut pas que ça demeure "confidentiel", sur ce blog uniquement...

Commentaire n°5 posté par Chantal MACAIRE le 05/10/2010 à 18h47

Je ne suis pas expert juriste, mais il me semble qu'en droit français le "profanateur" de coran, accusé de racisme, est tout à fait en droit de déposer plainte, y compris avec constitution de partie civile, pour dénonciation calomnieuse et/ou dénonciation de délit imaginaire. Je gage qu'il y a peut-être des juristes sur la question en ce moment.

Amicalement.

Commentaire n°6 posté par JPH le 05/10/2010 à 19h00

Votre post, Christine, est comme toujours d'une rare clairvoyance.

Si cet homme est effectivement condamné, d'une manière ou d'une autre, je pense qu'il faudra faire une action FORTE et publique pour faire comprendre aux politiques (et aux autres) que la France n'est PAS ENCORE une République Islamique, où la LIBERTÉ de bruler un livre, quelqu'il soit fait AUSSI partie de la LIBERTE d'EXPRESSION garantie par notre Constitution.  Un grand AUTO-DAFÉ, avec Corans, Bibles, et autres niaiseries ?

Commentaire n°7 posté par eric B le 05/10/2010 à 19h08

J'ajoute que le maire pourfendeur des "racismes " et même le procureur sont complices et responsables pénalement de cette même dénonciation calomnieuse.

Commentaire n°8 posté par JPH le 05/10/2010 à 19h10
 Le cri du maire de Strasbourg contre le racisme : On pourrait dire au Professeur Nisand, que j'estime également, qu'il est curieux que ce soit TOUJOURS avant ou après  une manifestation de protestation envers l'islam, comme par exemple celle de Riposte Laïque, que "quelqu'un" écrit sur les murs de Strasbourg, profane un cimetière ou brûle des voitures. Moi çà m'intrigue et je ne pense pas forcément à ce que Roland RIES appelle l’extrême droite. A qui profite le crime ? Qui veut se faire passer pour une victime ? " 
Francis NERI
Commentaire n°9 posté par Gosein le 05/10/2010 à 19h22

Excellent article ! Je me demande comment la mauvaise foi de certains de nos élus collabos (collabobos devrais-je dire) va parvenir à contrer ces arguments...

Commentaire n°10 posté par Jean Ducluzeau le 05/10/2010 à 20h12

"A qui profite le crime ?"

 

C'est toujours la question qu'il faudrait se poser dans ces circonstances.  Mais si ma mémoire est bonne, il me semble qu'une des derniéres "inscriptions haineuses" s'est finalement avérée être le fait d'un musulman, qu'on s'est empressé de faire passer pour "déséquilibré irresponsable", et surtout d'enterrer l'affaire, qui n'a pas été ébruitée par les mêmes journaux qui avaient crié au scandale....

Commentaire n°11 posté par eric B le 05/10/2010 à 20h28

Il y a peu un jeune dont la presse ne nous a pas dit le nom, a été condamné a 1 euros de dommage et intérêt pour avoir bruler le drapeau de la nation Française.

Donc attendons de voir combien coute de bruler un coran 'incitation a la haine raciale, va falloir argumenter sur la race là il y a comme un gros problème !!!!

Commentaire n°12 posté par Fab le 05/10/2010 à 20h41

Pour commencer, voici un graphique relatif aux profanations antichrétiennes, anti-juives ou antimusulmanes se produisant annuellement, en France.

L'écrasante majorité de ces faits concerne des actes anti-chrétiens...

Par ailleurs, le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU (dont la majorité des membres concerne des états de l'hémisphère sud) avait voté l'an passé, sous la pression du monde musulman (OCI, Organisation de la Conférence Islamique) une résolution faisant de la diffamation des religions notamment l'islam un délit...

Le blasphème et la critique de l'islam devient donc un délit. On commence à en voir les effets chez nous...........

Commentaire n°13 posté par Romuald le 05/10/2010 à 21h05

Bonjour Christine,

 

Je vous suggère de laisser un commentaire au sujet de cette affaire sur le "mur" du Facebook de Robert Grossmann, conseiller municipal de l'UMP à Strasbourg.

Pour écrire sur Facebook il faut avoir un compte.

http://www.facebook.com/robert.grossmann?ref=ts#!/robert.grossmann?v=wall&ref=ts

 

Il possède aussi un blog, qui est ouvert aux commentaires de tous...modérés a priori...

 

http://www.robert-grossmann.com/blognotes/index.php?post/2010/10/05/Seul-le-PS-se-dit-qualifi%C3%A9-pour-lutter-contre-les-actes-racistes.-le-tandem-Bigot-Ries%2C-seul%2C-lave-plus-blanc

 

 

Commentaire n°14 posté par Jean-Claude Piret le 05/10/2010 à 21h21

@Francis Neri

 

Excellent votre article sur Riposte laïque. Malheureusement à Strasbourg M. Ries (PS) et M. Grossmann (UMP) pensent pareil. Par contre, jamais rien de leur part quand des tombes chrétiennes ou des édifices chrétiens sont profanés.

Strasbourg c'est aussi une des villes qui a "l'honneur" d'héberger un double islam radical, l'arabe et le turc...et le responsable des pressions sur le président de l'Assemblée nationale, M. Moussaoui président du CFCM, pour refuser qu'un débat avec la Droite Libre, Riposte laïque et Résistance Républicaine, ait lieu.

Commentaire n°15 posté par Jean-Claude Piret le 05/10/2010 à 21h31
Commentaire n°16 posté par C.Tasin le 05/10/2010 à 21h41

@ Johanny : c'est certain, mais ils diront que ce n'est pas la même chose…

@ Steph : excellente question en effet mais trop subtile pour eux je le crains !

@ Napo 1804 : certes mais c'est une autre histoire !

@ Suzanne : je dirais même plus, le sacré devrait concerner tous les hommes et non pas les phénomènes religieux

@ Chantal : merci mais c'est juste un fait-divers, pour le moment… on va voir ce que ça va donner avec le temps. Quant aux medias… ils nous snobent délibérément !

@ JPH : je ne sais pas mais espérons que d'autres savent et que le pauvre type n'aura pas d'ennuis. Le Coran ne mérite pas une telle attention et encore moins un autodafé qui lui permettrait de  rejoindre les livres de la liberté brûlés par les régimes totalitaires. Quant aux complices que tu désignes tu as peut-être raison mais quand on voit René Galinier en prison on se demande où est la justice…

@ Eric B : merci mais ce n'est pas mon travail mais celui d'un travail en commun, mais vous avez raison on va voir ce que tout cela va donner…

@ Gosein : excellente question… à méditer !

@ Jean : comme d'habitude en remplaçant l'argumentation par l'anathème

@ Eric B :  cela mérite d'être rappelé…

@ Fab : à suivre, effectivement !

@ Romuald : oui mais on parle bien peu des actes anti-chrétiens… quant aux votes à l'ONU pour le moment ils sont non contraignants…

@ Jean-claude : merci du conseil je m'en vais aller poster….

Ils sont gâtés à Strasbourg…

Réponse de Christine Tasin le 05/10/2010 à 21h41

Après avoir écouté Réné Marchand, je découvre le discours de Geert Wilders prononcé le 12 septembre aux Usa : http://electronicpapercommunication.20minutes-blogs.fr/archive/2010/09/12/discours-de-geert-wilders-a-l-hotel-four-seasons-de-new-york.html. C'est totalement affolant

Commentaire n°17 posté par jp le 05/10/2010 à 22h43

J'ai oublié d'insérer le lien du graphique des actes anti-chrétiens.. http://pics.imagup.com/ano1/1278719952.png

Et, dans le monde : http://medias.lepost.fr/ill/2008/10/29/h-20-1301601-1225317137.png

 

 

Sinon, sur le profil Facebook du site islamiste Forsane Alizza (dont le webmaster se fait appeler... Cortex), j'ai trouvé une curieuse vidéo... http://www.dailymotion.com/video/xf2q02_jouer-avec-le-feu-peut-bruler-son-e_news (vidéo hébergée également ici http://rutube.ru/tracks/3645959.html?v=ffdedaff354d33e495ce566d921dfbd3&autoStart=true&bmstart=0 )

A la fin, on apprend que le véhicule du gars ayant « souillé » le coran a été incendié par des musulmans, en représailles; l'identité et l'adresse de ce gars tournant désormais sur les blogs islamistes..

Résistance vs Résistance, puisque ce site Forsane Alizza appelle lui aussi à la « résistance islamique »..

Commentaire n°18 posté par Romuald le 05/10/2010 à 22h50

Je pisse sur chacun des livres saints !

Héritier de Voltaire et Diderot, qui m'en empêchera ?

Si la première phrase vous heurte, n'oubliez pas de fermer la porte avant d'aller voir ailleurs si la laïcité y est !

Des siècles à foutre les curés à la porte, les religieux qui veulent entrer par la fenêtre doivent lire la première phrase.

Commentaire n°19 posté par gasoil le 06/10/2010 à 01h55

toutes les religions sont à banir, de la plus tolérante à la plus abjecte, elles ont toujours été prétextes à violences et soumissions. Ce ne sont que des sectes avec plus ou moins d'adeptes. Il est temps de replacer l'homme au centre des débats car c'est lui qui fera évoluer notre société. Il est vrai que si les religions n'existaient pas certains trouveraient d'autres prétextes pour s'entre tuer !!!! Nos forces de l'ordre feraient mieux de protéger les citoyens plutôt que de perdre leur temps à placer en garde à vue un quidam qui ne pensait faire qu'un "coup d'éclat". Malheureusement ça confirme ce que je constate depuis longtemps, elle sont à la botte du politique tout puissant.

 

 

Commentaire n°20 posté par pistolero le 06/10/2010 à 08h57

au fait inquiete t on le cingle de Limoges?? lui aussi a" joue avec le feu"...mais   ce n etait que le code penal...pas le  Livre Saint....c est un acte anti religeiux mais a force de grignoter, d embrouiller...on nous sert cela comme du racisme...idem a force de voir des foulards  : on finit par trouver cela banal et pas si grave/burqua....ils veulent nous avoir a l usure....il ne faut rien laisser passer:mfh  

Commentaire n°21 posté par mfh le 06/10/2010 à 09h51

il y a bien longtemps que j' ai comprris qu' en France, le racisme ne peut être que du côté des  judéos-chrétiens, et jamais on ne voit une association les défendre !

Commentaire n°22 posté par trublion le 06/10/2010 à 09h55

La police nationale française se tranforme petit à petit en police religieuse? la république Française calque  t'elle ses lois sur l'iran?

On peut s'interroger quand on voit un homme qui risque de se retrouver en prison pour avoir fait une action certes infantile mais aucunement interdite par les lois françaises

 

A mettre en parallèle  avec les fous de Dieu de Limoges appelant à la haine et au jihad en place publique, foulants aux pieds le code pénal et nullement inquiétés par les forces de l'ordre.

Commentaire n°23 posté par Albert le 06/10/2010 à 10h01

Commentaire n°24 posté par C.Tasin le 06/10/2010 à 13h16

@ JP : oui, les deux discours disent l'essentiel et l'urgence de réagir

@ Romuald : la barbarie à l'œuvre… et il paraît que ce ne sont pas eux les fascistes !

@ Gasoil : oui revendiquons la première des libertés ; que ceux qui ne sont pas contents aillent voir ailleurs

@ pistolero : quand les religions restent dans la sphère privée pas de souci mais ce n'est pas le cas avec l'islam !

@mfh : nous ne laisserons rien passer !

@ trublion : hélas… mais nous réagissons !

@ Albert : le problème c'est la justice….

Réponse de Christine Tasin le 06/10/2010 à 13h16

@Pistolero

qui a écrit :

"Il est vrai que si les religions n'existaient pas certains trouveraient d'autres prétextes pour s'entre tuer"

 

Comme par exemple les Révolutionnaires qui invoquèrent "L'Être suprême" rejetant les religions

Ceux-là même qui depuis plus de deux siècles sapent les fondements de la civilisation européenne d'essence chrétienne...

Quel tâche immense vous attend vous les jeunes générations !

Commentaire n°25 posté par Jean-Claude Piret le 06/10/2010 à 13h44

Je rejoins la proposition d'Éric B : organiser un grand AUTO-DAFÉ de Corans — mais sans la Bible et autres niaiseries car ces autres niaiseries nous laissent en paix actuellement, et il convient de ne pas se mettre à dos la terre entière. Et/ou multiplier les autodafés de coran sur internet, seule façon de soutenir ce maladroit de Strasbourg et d'exprimer sans ambiguïté notre condamnation du livre d'amour, de tolérance et de paix. Quel meilleur symbole en effet ?

Commentaire n°26 posté par Jean Ducluzeau le 06/10/2010 à 20h13

Bonjour,

Je répondais à Pistolero il y a deux jours mais mon message n'apparaît pas.

Je disais que non "toutes les religions ne sont pas à bannir", pour la bonne et simple raison que dans notre civilisation, qui est d'essence chrétienne, bannir les religions chrétiennes serait tout simplement du nihilisme. La critique des religions est un devoir de chacun d'entre nous et il nous appartient de faire barrage à tout système totalitaire qu'il soit religieux ou politique. Notre problème majeur est la pénétration de notre civilisation par un système qui se dit religieux mais qui est en fait politique sans laïcité, voulant changer jusqu'à nos lois. C'est l'Islam.

Commentaire n°27 posté par Jean-Claude Piret le 07/10/2010 à 05h28

surtout ne jamais prendre le risque de froisser les autres religions...en brulant la bible. par exemple  : les athees n ont pas les moyens de se retrouver seuls face a la montee de l islam...ca promettrait une  belle victoire  aux  enemis  de la France,       et malgres de  bons debuts   de resistance:les efforts seraients vains...de plus les athees n ont pas le monopole de la lutte contrre la fin de notre civilsation...jusqu a preuve du contraire. pour l instant les autres ne posent pas de soucis....mfh

Commentaire n°28 posté par mfh le 07/10/2010 à 10h12

Je vous rejoins dans l'idée de brûler des corans sur la place publique de façon collective, surtout collective. Il doit y avoir cet acte parce qu'aucun religion n'a droit de cité dans notre République, parce que NOUS sommes les représentants de notre République sincères et convaincus.

Dominique Bética

Commentaire n°29 posté par Dominique Bética le 07/10/2010 à 11h02

@ Tous

Je vous conseille d'écrire à la mairie de Strasbourg pour montrer votre indignation.

Voici mon exemple:

Monsieur le Maire,

Comme vous le savez sans doute, Strasbourg est secoué actuellement par une affaire de Coran brûlé. L'individu ayant commis cet acte a été interpellé et mis en examen. Bien que je trouve l'acte de brûler un livre stupide, je suis scandalisé que le délit de blasphème puisse être reconnu par notre République laïque, qui ne reconnait aucun culte.

Je tenais également à vous informer sur un groupuscule extrêmiste qui s'est saisi de l'affaire pour lancer des menaces de mort.
Voici l'article concerné sur le blog de ce groupuscule:
http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/ils-lont-fait-en-france-coran-souille-dechire-et-brule-en-public-2555/comment-page-1#comment-1651

Monsieur, je pense sincèrement que la police française s'honorerait davantage à arrêter des individus menacant l'identité démocratique de la France plutôt que d'arrêter un individu qui dispose de son livre comme bon il lui semble.

Je vous remercie, Monsieur, de l'attention que vous porterez à ma lettre,

 

Et voici l'adresse mail

isabelle.hissler@cus-strasbourg.net

 

Commentaire n°30 posté par Alexandre le 07/10/2010 à 11h04

Si je comprends bien l'envie de dire non collectivement aux diktats j'ai déjà dit pourquoi j'étais opposée au fiat de brûler le coran. C'est, pour moi, faire trop d'honneur à ce livre immonde qui commande de tuer et d'asservir. Je ne voudrais pas, à aucun prix, qu'il soit assimilé aux autres livres qui ont été l'objet d'autodafés comme ceux de Voltaire. On ne mélange pas les torchons et les serviettes et à on avis il est bien plus efficace de montrer ce qui est dans le coran et d'ouvrir les yeux de nos contemporains que d'en faire un livre symbole.l

Commentaire n°31 posté par C.Tasin le 07/10/2010 à 13h09

Tout à fait d'accord avec la propositon d'Alexandre

Commentaire n°32 posté par C.Tasin le 07/10/2010 à 13h10

Bonjour,

je lis sur ce blog avec une certaine consternation un internaute qui appelle à une sorte d'auto da fé du Coran.

D'une part, je crois que brûler des livres n'a été pratiqué que par des régimes et des mouvements totalitaires.

Brûler des livres, c'est ce me semble incompatible avec une profession comme enseignant, en lettre ou en littérature encore plus.

De plus, une telle action serait contre-productive. Au lieu de montrer que l'on critique tel ou tel aspect du Coran pour sexisme, homophobie ou intolérance, on se montre soi-même en train de refaire les pires gestes de l'intolérance.

Si on veut porter un débat sérieux, il faudrait plutôt demander aux juristes d'examiner si certains versets ne posent pas des problèmes - sur la discrimination, le sexisme etc. Là il y aurait un vrai enjeu, et non un acte irrationnel.

Commentaire n°33 posté par Loick le 12/10/2010 à 10h33

Bonsoir,

bel article dans Causeur sur cette affaire du Coran brûlé :

"Les Lumières ne se nourrissent pas du feu des livres, mais de la critique. Pour parler en derridien approximatif, elles ont substitué la déconstruction à la destruction. C’est ce qui fonde tout ce que nous sommes : nous ne considérons plus celui avec lequel nous sommes en désaccord comme un ennemi qu’il faut tuer, mais comme un adversaire qu’il faut convaincre. Nous ne considérons plus les livres que nous trouvons infâmes comme des objets tout justes destinés au feu, mais comme des textes que notre raison peut analyser et juger.

Brûler un livre, c’est renoncer à sa faculté de juger"

Commentaire n°34 posté par Loick le 14/10/2010 à 20h05

Bonjour

Je suis en désaccord avec votre position sur l'islam, qui comme nous l'entendons bien est religion et non pas une race.Pourquoi alors le sionisme qui est également une idéologie bénéficie d'un régime à part et de la caution de cette intelligentsia juive qui fudtige en mettant au pilori qui ose rompre la loi du silence sur la politique d'occupation coloniale d'israel, ou la main mise de nos institutions et leu silence face aux milices sioniste comme le BETAR ou la LDJ qui menacent les citoyens, ces derniers menant des opérations d'intimidation envers quiconque ne se conforme pas à la pensée unique sioniste et communautariste.

Pour illuster mon propos je me permet de vous rappeler deux affaires en cours, ou l'on voit bien la différrence de traitement selon que l'on soit juif ou musulman ou noir . (affaire salah hammouri français détenu en israel et l'affaire said bouarrache assasinnés par des extremistes sioniste sans qu'aucune information  ne soit relayée dans les médias plus récemment les propos scandaleux de Mr guerlain qui n'ont provoqué aucune réaction dans notre classe dirigeante)

Je ne suis d'aucune confession, et suis profondément attaché à notre principe de laicité, seulement il faut respecter le principe d'égalité.

Cette différence de traitement creuse un peu plus le fossé du communautarisme qui ronge notre société, en entretenant les haines et les incomprehensions systematique dès lors que l'on aborde ces sujets.

Ne nous y trompons pas, ce n'est pas l'islam l'ennemi mais toutes les formes de communautarisme, et force est de constater qu'il trouve une plus grande tribune du coté du sionisme que d el'islamisme proprement dit.

Je ne cherche pas à entretenir les antagonismes des communautés mais à faire réfléchir sur le véritable rôle que peuvent jouer chacune d'entre elles.

Il faut bien établir un équilibre des critiques pour que cela soit constructif, car cette vision qui consiste a blâmer une seule communauté au dépens de toutes les autres est contre productive et dangereuse.

En vous remerciant par avance de ne pas considérer mon propos comme une simple attaque aux services d'un prétendu islamisme, mais comme une réaction d'une personne épris de justice attaché à la liberté d'expression.

Cordialement

Patrick dhondt

 

 

Commentaire n°35 posté par patrick dhondt le 12/11/2010 à 16h18

Commentaire n°36 posté par C.Tasin le 12/11/2010 à 16h57

@ Patrick : La question n'est pas de savoir comment vous entendez l'islam, mais de savoir ce que c'est ne n'est ni une religion ni une race mais un système totalitaire qui régit TOUTE la vie du croyant et du non-croyant , privée et publique, partout dans le monde, et qui donne la suprématie à la oumma, la communauté musulmane, les autres étant des dhimmis au statu inférieur. Rien à voir avec le sionisme qui est un système valable en un lieu donné (Israël) et à un moment donné (fin du XXe et début du XXIe siècle)  pour un peuple donné pour résoudre ses problèmes de sécurité. Jusqu'à preuve du contraire, ceux qui menacent les citoyens ne sont ni le bétar ni la LDJ, bien au contraire, citez un seul fait-divers où ils soient impliqués ! Ce qui n'est pas le cas de bien des bandes islamisées qui agressent et cassent à tour de bras comme on l'a vu lors des émeutes, des attaques contre jeunes aux manifestations ou diverses agressions contre "Souchiens" et je ne parle pas de ceux qui, dans les écoles persécutent les juifs ! vous citez un seul fait-divers, qui voudrait prouver une généralisation ! Enfin vouloir interdire la critique de l'islam au motif que l'antisémitisme serait  dénoncé est  plus que de la mauvaise foi, un deni d'argumentation !

Réponse de Christine Tasin le 12/11/2010 à 16h57

@patrick dhondt

Votre discours est aussi confus que de mauvaise foi. Tout d'abord, il est totalement faux de dire que les antisionistes sont menacés en France. A ma connaissance, Charles Enderlin n'a jamais reçu de menaces de mort et les manifestants pro-palestiniens qui ont brulé le drapeau israélien n'ont jamais été inquiétés. Idem pour les Indigènes de la République.

Concernant la LDJ, il y a certes eu des propos limites mais jamais de violences dans la vie réelle. Lorsque nous avons manifesté devant l'ambassade d'Iran, les militants de la LDJ avaient l'air certes imposants mais n'ont jamais été aggressifs envers les organisateurs (avec qui ils ont eu un dialogue) ou les manifestants.

D'ailleurs, pour votre gouverne, nombreux sont les juifs parmi les "intellos" à être antisionistes (Esther Benbassa, Jean Benguigui entre autres).

De plus, on ne peut pas mettre le sionisme et l'Islam dans le même panier. Le premier est certes une idéologie qui prône un état juif au Proche-Orient. Il n'y a donc pas de motif racial Il y a des sionistes modérés qui ne souhaitent que garder les frontières de 48 et les sionistes extrêmes.

Ce n'est pas le cas de l'islam qui ne peut pas être modéré, puisque que le musulman pratiquant doit être en parfait accord avec les actes du prophète.

Pour vos trois exemples, je vais tenter d'être clair:

-Salah Hamouri a été emprisonné car coupable d'avoir tenté d'assassiner le rabbin Ovadia Yossef. Salah peut au moins recevoir la visite de sa famille, au contraire de Gilat Shalit.

-Said Bourarach a effectivement été tué par des juifs mais les circonstances restent obscurs. On ne peut pas dire si le motif du meurtre est celui du racisme. A mettre en opposition avec un Youssouf Fofana qui revendique clairement son antisémtisme.

-Guerlain n'a certes pas fait dans la finesse en employant le mot nègre. Toutefois, en faire toute une polémique là-dessus est ridicule, d'autant plus qu'il n'y a pas eu de propos clairement explicites sur la suépriorité des blancs sur les noirs etc...

RR et RL ne seront jamais communautaristes puisque leurs objectifs premiers sont de défendre les valeurs françaises. Nous accueillons des gens de toutes confessions et de tout milieux. Il y a sur Riposte Laique des pro-israéliens (pour des raisons somme toutes honorables et en adéquation avec les valeurs républicaines)mais aussi pas mal de "neutres".

Encore une fois, dire que les "sionistes" sont le spires colporteurs du communautarisme est ridicule. A ma connaissance, la promotion de lanourriture casher est moins aggressive que celle du hallal (même si elle reste honteuse sur le plan de l'abattage des animaux). Il n'y a pas de financement publics de synagogues et je n'ai jamais entendu parler de pères exigeant que leurs fils portent la kippa en classe. Si le "lobby" était aussi puissant, on aurait entendu parler de ces affaires.

Vous nous accusez de blâmer une communauté au dépends des autres. Mais enfin ! Si Résistance Républicaine blâme l'Islam, c'est bel et bien parce que c'est la "religion" qui inquiète le plus nos citoyens. Si on a eu tant de polémiques sur la burqa, le hallal, le conflit en Afghanistan, les jeunes criant le nom d'Allah en brulant les voitures et le soutien de jeunes à des groupes islamistes, c'est bien parce que l'Islam semble de moins en moins compatibles avec les droits de l'homme aux yeux des Français.

Dire que les juifs, les bouddhistes, les paiens et les communautées chinoise, polonaise et italienne font autant dans le communautaisme, cela ne trompera pas les gens qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre dans la rue.

Désolé Christine pour ce message mais je ne peux pas laisser ce tissu de mensonges sans réponse.

Commentaire n°37 posté par Alexandre le 12/11/2010 à 17h28

Tu n'as pas à être désolé, Alkexandre, pour ce message qui t'honore et remet les choses en place. Bravo !

Commentaire n°38 posté par C.Tasin le 12/11/2010 à 17h41

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Archives

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés