Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Il était franco-algérien, et, comme dans la plupart des cas de double nationalité, dans la vie comme dans la mort, c'est la France qui se prend toutes les emmerdes et les insultes, l'Algérie  glorifiée du mythe du paradis perdu, considérée comme la terre des ancêtres et la vraie patrie de celui, qui, pourtant, comme des milliers d'autres, a préféré promener sa haine et sa rancoeur en France plutôt que de partir vivre dans la patrie de son coeur. 

 

Le tueur, le monstre, le jihadiste adeppe de la religion de paix et d'amour sera donc enseveli dans le carré musulman de Toulouse, et il appartiendra à la France d'assurer la sécurité, d'éviter les heurts entre ses admirateurs venus fleurir sa tombe d'écrits antisémites et ceux désireux de venger la mort de ses victimes en crachant sur sa tombe (comme on les comprend ! ). Même par-delà la mort ce salopard immonde va coûter cher aux contribuables. 

 

Qu'attend la communauté musulmane qui crie qu'il n'est pas musulman et n'a pas agi au nom de l'islam pour lui refuser le carré musulman, comme le propose Jean Ducluzeau ?

Qu'attend la France pour brûler et disséminer ses restes afin de ne pas créer un lieu de pélerinage pour les jihadistes en puissance ?

Tag(s) : #ISLAM