Agenda Résistance républicaine

RR autocollant halal

Vendredi 14 novembre, à Thionville, à 20h30,  conférence

d'Alain de Perettiprésident de Vigilance halal :

les problématiques du halal,

A l'invitation de Hervé HOFF, Conseiller Municipal à Thionville
et Fabien ENGELMANN, maire de Hayange et grand défenseur
de la cause animale.

Espace Multi Culturel du Val-Marie à Thionville.

A4 6PP DL template Dimanche 23 novembrePierre Cassen pour Le Guignol de l'Elyséeet Christine Tasin pour La Faute du bobo Jocelyn seront invités,

avec 75 autres auteurs amis de l'AGRIF

au Salon du Livre d'Amitié chrétienne et de Solidarité Chrétienne

.Entrée 5 euros. De 13h30 à 18h30,

Forum Grenelle,5 rue de la Croix Nivert, 75015 Paris.http://www.lagrif.fr/agenda/375-salon-du-

livre-de-l-amitie-francaise-et-de-chretiente

Charia Jeudi 27 novembre, à 19h30. Conférence de Pierre Cassen à Savièse (Suisse) :

 « L'islam : un danger pour nos démocraties ? »

L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

Mardi 10 février 2009 2 10 /02 /Fév /2009 05:07


Ou comment devenir le chien-chien  des Américains. Sarkozy a osé. Sarkozy l'a fait.
Adieu notre souveraineté, adieu la possiblité de dire non à une guerre absurde et aux  conséquences dramatiques comme celle d'Irak.

Bonjour le n'importe quoi, et le n'importe quoi, actuellement, c'est, déjà, la présence française en Afghanistan pour, soi-disant aider le gouvernement en place à lutter contre les Talibans... C'est sans doute pour cela que le Président Afghan a offert la réconciliation à ceux qui interdisent l'école aux filles et le droit d'exister aux femmes. Et c'est à cela que nous servons ? Et c'est à cela qu'une intégration de la France dans l'Otan mènera, toutjours, à l'avenir. 
Sarkozy croit qu'il va nous convaincre en affirmant que réintégrer l'Otan serait installer un contre-pouvoir au sein de celui-ci ; or, tout le monde sait que la France ne fait et ne fera jamais le poids pour imposer ses vues  à la grande puissance (et aux pays qui la soutiennent) qui a su tisser des liens et imposer ses vues à coups de chantages.    
Il ose même dire, sans rire, que l'Otan renforcerait l'indépendance de la France... Faut-il, simplement, comprendre que notre Président qui cherche des sous a décidé qu'il serait plus économique de dépendre de l'OTAN pour notre défense plutôt que se donner les moyens d'être vraiment indépendants ?
 Choix plus que dangereux, au moment où tous les clignotants sont au rouge, où le vieux continent est menacé à la fois de l'intérieur par le communautarisme, les remises en cause des lois et des valeurs républicaines, la violence qui se développe dans les villes et les banlieues et de l'extérieur par des vagues d'immigrants chassés de leurs pays par les dictatures, les politiques économiques infâmes imposées par le FMI entre autres et les inégalités monstrueuses couvertes, voire encouragées par les puissances étrangères.

Ci-dessous un excellent texte à lire :


« Bonjour, Messieurs les traîtres. »

 

Il y a un certain nombre d'années, Michel Jobert avait fait sensation en apostrophant ses collègues européens par ces mots : « Bonjour, Messieurs les traîtres. » Il pourrait malheureusement reprendre la même apostrophe à l'égard des dirigeants français, à la suite de la tribune commune que Nicolas Sarkozy et Angela Merkel viennent de signer dans le « Monde ».

 

Prétendre fonder nos alliances « sur des valeurs communes, comme l'Union européenne et l'OTAN » marque un tournant politique d'une portée considérable, puisqu'il place sur le même plan l'Europe et l'OTAN, désormais confondues au sein d'une vaste entité euro-atlantique ou « occidentale ». Cela revient à abandonner et à condamner toute perspective de construction d'une Europe libre et responsable d'elle-même.

 

Rien ne justifie le retour de la France dans l'OTAN et la remise en cause de l'un des rares consensus forts de notre pays.

 

Nous y perdrons la considération que nous avions sur la scène internationale et particulièrement notre capacité à être entendus dans un certain nombre de conflits.

 

Nous ne renforcerons en rien la défense européenne. C'est nous qui étions jusqu'ici porteurs de cette ambition, alors que trop de nos partenaires trouvent confortable de s'en remettre à d'autres du soin d'assurer leur défense et de ne pas consentir les efforts budgétaires qui seraient nécessaires. C'est nous qui risquons désormais de nous aligner sur cette démarche de facilité, et non l'inverse.

 

Nous serons de plus en plus contraints de suivre les Etats-Unis sur les théâtres d'engagement extérieur qu'ils décideront, alors que l'une des raisons du retrait de l'OTAN en 1966 était précisément de refuser cet automatisme.

 

Alors que nous disposons aujourd'hui d'une réelle autonomie de décision, grâce à nos systèmes de renseignement, grâce à la force nucléaire stratégique, au porte-avion et aux sous-marins nucléaires d'attaque, nous en faisons le deuil pour l'octroi de deux commandements de second rang à l'intérieur de l'OTAN.

 

Pour tous ceux qui croient en la France et en la construction de l'Europe, cette décision qui n'a été ni concertée, ni discutée, ni approuvée par les Français ou par le Parlement, constitue bien une véritable trahison.

 

Daniel GARRIGUE
Député non-inscrit (ex-UMP) de la Dordogne

 

http://www.danielgarrigue.com/blog/blog.html

 

Par Christine Tasin - Publié dans : DEFENSE NATIONALE
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Archives

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés