L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

Agenda Résistance républicaine

aïd 28 septembre à 14h. Manifestation  à Bruxelles contre l'abattage rituel. 
Statue-liberte-Paris  7 octobre,  Christine Tasin à la dix-septième Chambre, pour  délit de blasphème ! 
 Unité et indivisibilité de la République

8 Octobre,  à 19h30, apéro-débat : régionalisme ou jacobinisme ? Les grandes régions de Hollande ou plus de régions du tout ? Pour ou contre la Charte européenne des langues régionales et minoritaires ?  La jacobine Christine Tasin et le régionaliste Richard Roudier débattront dans un café parisien de ces sujets cruciaux et d'actualité.   

belfort christine 28 octobre, Christine Tasindevant la cour d'appel de Besançon, pour délit de blasphème !
Statue-liberte-Paris Samedi 8 novembre réunion à Paris des adhérents d'Ile de France, animée par Christine Tasin
couverture-republique (1) Dimanche 9 novembre, mairie du 16e arrondissement, à ParisSalon des écrivains du Bnai Brith, organisé par le Bnai Brith Europe et la loge Ben Gourion, de 14 heures à 19 heures.Seront présents : Pierre Cassen et Ri7 (Le Guignol de l’Elysée), Christine Tasin (Qu’est-ce qu’elle vous a fait la République ?) et Elisabeth Lalesart (Pas de voile pour Marianne).

71, avenue Henri Martin, 75116 Paris

Lundi 8 septembre 2008 1 08 /09 /Sep /2008 09:49

C'est l'époque des Universités d'été : il y a une semaine, celui du P.S. ; hier celui de l'UMP et du Modem.

Ça c'est l'information qui a sévi sur toutes les chaînes de télé et à la radio.

Or, il y avait, aussi, le week-end dernier, les Universités d'été du MRC de J.P.Chevènement et de Debout la République, de N.Dupont-Aignan.

Silence radio. Les républicains, de gauche ou de droite, n'existent pas dans ce pays, aux yeux des journalistes.

Comme par hasard, ce sont aussi ces journalistes qui ont fait campagne en 2005 pour le oui au T.C.E. et qui ont fait passer les opposants au Traité de Lisbonne aux oubliettes.

Si l'on ne parle pas du MRC et de Debout la République, ce n'est pas parce que ce sont de petits partis (le nombre de faits divers qui occupent les ondes montre que ce n'est pas l'importance de l'évènement qui le crée) mais le fait qu'ils défendent des thèses contraires à l'Europe libérale, l'Europe des financiers et des lobbies qui se met en place.

Or, ce silence est coupable, il s'apparente à la censure et à l'interdiction du multipartisme de feu le système soviétique.

Il y a là une perversion de la démocratie : les médias, partisans d'un des deux partis qui se retrouvent au pouvoir régulièrement, empêchent, de fait, les autres partis d'être connus, empêchent leurs thèses d'être appréciées en faisant comme si le bipartisme était la norme, tant ils ont peur de voir le peuple, qui n'est pas complètement idiot, se mettre à voter pour ces petits partis, dans un élan de bon sens... 

Par Christine Tasin - Publié dans : DEMOCRATIE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Il suffit de regarder à qui appartiennent les journaux, les radios, et les chaînes de télévision privées.

Quand les patriotes arriveront au pouvoir, en 2027, ils devront faire le ménage dans les médias ! ! !

Autre chose :

Qui croit encore aujourd'hui au libéralisme économique ?

Qui croit encore aujourd'hui que le libéralisme économique, ça marche ?

Qui ?

En tout cas, il y a belle lurette que les dirigeants politiques américains constatent les catastrophes que le libéralisme économique provoque.

Et à chaque fois, que font les dirigeants politiques américains pour empêcher l'écroulement du système ?

Devinez !

Les dirigeants politiques américains demandent à l'Etat (c'est-à-dire aux contribuables) de rattraper leurs erreurs !

Mort de rire !

Dernier exemple en date : les contribuables américains vont payer 100 milliards de dollars pour sauver Fannie Mae, et 100 milliards de dollars pour sauver Freddie Mac ! Les contribuables américains vont payer en tout 200 milliards de dollars !

Lisez cet article :

« Pour sauver la finance américaine, Washington prend le contrôle de Fannie Mae et Freddie Mac.

C'est un sauvetage public historique pour un pays aussi libéral et darwinien que les Etats-Unis, en particulier sous administration républicaine. Celui de deux sociétés « trop grandes pour faire faillite » qui ont à leur tour succombé à la crise des « subprimes ». Pour le président Bush, les deux agences semi-publiques de financement du crédit immobilier américain, Fannie Mae et Freddie Mac, « représentaient un risque inacceptable » pour le système financier et l'économie des Etats-Unis.

Le secrétaire au Trésor, Henry Paulson, a annoncé le 7 septembre le plan de sauvetage des deux organismes cotés en Bourse qui assurent ou garantissent près de 5.300 milliards de dollars de prêts immobiliers, soit 40 % environ de l'encours de crédit immobilier américain. « Il est temps de passer à l'action. Nous l'avons fait en ayant trois objectifs à coeur : apporter de la stabilité aux marchés financiers, continuer à rendre le financement pour les crédits immobiliers accessible, et protéger le contribuable », a-t-il déclaré.

Fannie Mae et Freddie Mac vont être placés sous la tutelle (« conservatorship ») du nouveau régulateur du refinancement hypothécaire (FHFA), ce qui signifie qu'elles pourront continuer à fonctionner normalement. Le Trésor est prêt à investir jusqu'à 100 milliards de dollars d'actions préférentielles senior dans chacune des sociétés.

http://www.lesechos.fr/info/finance/4769186-pour-sauver-la-finance-americaine-washington-prend-le-controle-de-fannie-mae-et-freddie-mac.htm

Commentaire n°1 posté par BA le 08/09/2008 à 22h39
@ Ba : merci de ces infos. Effectivement, les USA ont voulu imposer le libéralisme au monde, imposer la concurrence libre et non faussée mais ... sont incapables de l'appliquer chez eux ! 
Commentaire n°2 posté par C.Tasin le 09/09/2008 à 10h01

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Archives

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés