Agenda Résistance républicaine

RR autocollant halal

Vendredi 14 novembre, à Thionville, à 20h30,  conférence

d'Alain de Perettiprésident de Vigilance halal :

les problématiques du halal,

A l'invitation de Hervé HOFF, Conseiller Municipal à Thionville
et Fabien ENGELMANN, maire de Hayange et grand défenseur
de la cause animale.

Espace Multi Culturel du Val-Marie à Thionville.

A4 6PP DL template Dimanche 23 novembrePierre Cassen pour Le Guignol de l'Elyséeet Christine Tasin pour La Faute du bobo Jocelyn seront invités,

avec 75 autres auteurs amis de l'AGRIF

au Salon du Livre d'Amitié chrétienne et de Solidarité Chrétienne

.Entrée 5 euros. De 13h30 à 18h30,

Forum Grenelle,5 rue de la Croix Nivert, 75015 Paris.http://www.lagrif.fr/agenda/375-salon-du-

livre-de-l-amitie-francaise-et-de-chretiente

Charia Jeudi 27 novembre, à 19h30. Conférence de Pierre Cassen à Savièse (Suisse) :

 « L'islam : un danger pour nos démocraties ? »

L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

Vendredi 20 juillet 2007 5 20 /07 /Juil /2007 12:59

Article fort édifiant dans Sud-Ouest de ce jour, que je vous résume...
     La Chambre régionale des comptes met à l'index les abus des médecins, dans plusieurs établissements de la région. 
     Légalement, un médecin ne peut consacrer plus de 20% de son temps, soit un jour par semaine, à une activité libérale au sein de l'hôpital. Or, la Chambre des comptes relève des manquements lourds à cette règle, comme cet exemple, rappelé par Sud-Ouest, d'un chirurgien de Charente Maritime, qui aurait gagné 80000 euros pour 166 jours passés dans le secteur public contre 250 000 pour 42 jours dans le secteur privé ! Il faut bien que le quota dévolu à celui-ci ait été largement dépassé !
     Il paraît évident que les deux secteurs s'entremêlent de plus en plus, au bénéfice de l'activité libérale. On ne s'étonne plus, dans ces conditions, de devoir attendre des mois des rendez-vous en secteur public, délai magiquement ramené à quelques jours ou semaines  si on accepte la consultation privée ... et ses tarifs ! 
     Hélas, ce n'est pas le seul abus dénoncé : le système des remplacements des médecins absents génère des dépenses inconsidérées ; les textes prévoient une rémunération de 160 ou 170 euros par jour ; or, à ce prix les établissements ruraux ne trouvent personne, ils passent donc par des sociétés d'interim spécialisées qui mettent à leur disposition des médecins gagnant 4 ou 5 fois plus pour la modique somme de 900 euros par jour ! 

     On peut malheureusement penser que ce qui est décrit se généralise partout en France, on ne peut que regretter l'absence d'intervention du Ministère de la Santé, la politique de numerus clausus qui a condamné les médecins à être une espèce en voie de disparition et, aussi, l'appétit de ces derniers, qui , non seulement avaient demandé, en 1971, ce numerus clausus pour ne pas être trop nombreux à se partager le gâteau mais veulent gagner de sommes qui n'ont plus rien de mesuré ni de raisonnable, sur le dos des malades et de la Sécurité Sociale.
 

Par Christine Tasin - Publié dans : SANTE
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Il est bon que la presse commence à s'intéresser sérieusement à la situation que tu décris ici, et qui n'est pas neuve. Seulement, il est vrai que des comportements exceptionnels sont en train de se transformer en (mauvaise) habitude.
Il faudrait en outre faire un petit calcul pour savoir combien les augmentations du tarif des consultations accordées depuis 2000 ont coûté à la Sécurité sociale, et le mettre en rapport avec l'instauration de la franchise que nous promet le gouvernement ...
Commentaire n°1 posté par MAUPOUET Serge le 20/07/2007 à 15h37
Tu as raison, il faudrait trouver les chiffres .... ils existent forcément !
Commentaire n°2 posté par C.Tasin le 20/07/2007 à 20h39

J'ai beaucoup aimé votre site cela vous direz t-il de mettre un lien mutuelle entre nos deux sites si vous le désirez!!!
Mon blog est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/

Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.
Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde,vous pouvez débattre dans les commentaires!!!

Commentaire n°3 posté par arno le 21/07/2007 à 17h01
Désolée, Arno, pas de lien possible entre nos deux sites. La pire chose qui puisse arriver à la France serait, à mon avis, de voir Egolène Royal présidente ... Il y a des articles intéressants sur votre blog, peut-être que certains auront la curiosité d'aller les lire si vous laisez de temps en temps un commentaire ici avec l'adrese de votre site...  Je ne peux pas vous proposer davantage, désolée. 
Commentaire n°4 posté par C.Tasin le 21/07/2007 à 19h42

Pour ajouter quelque chose. Dans les villes où coexistent une clinique et un hôpital, il peut exister une convention entre l'hôpital et la clinique. Dans certains cas (pour ne pas dire plus), la conséquence concrète d'une convention de ce genre est d'orienter les opérations les plus lucratives vers la clinique, et de réserver les actes les moins rémunérateurs à l'hôpital. Si le coeur t'en dit, c'est aussi une piste à creuser pour compléter ton article ...

Commentaire n°5 posté par Serge Maupouet le 23/07/2007 à 01h03

Surtout PAS DE CONTRAINTES DE CINQ ANS aux installations des jeunes médecins, telles que le CNOM les a proposées. Ce serait une mesure digne des pays de l’Est qui a, d’ailleurs, valu à la RDA, l’Allemagne de l’EST, qui les avait adoptées deux ans seulement de perdre 90 % de leurs jeunes médecins.

Quelle bonne solution trouver pour réduire la désertification rurale de notre pays ? Puisque les bénéficiaires de l’AME ont tous leurs frais médicaux payés en TIERS PAYANT et ceci sans avoir jamais cotisé, je ne vois pas pourquoi nos paysans qui eux ont cotisé à la MSA n’auraient pas des avantages similaires aux premiers.

Afin de résoudre la question des patients, de ces villages abandonnés, trop démunis au point de ne plus pouvoir se payer le médecin, et de mettre à plat le problème que ces villages sans médecins n’ont pas assez de clients pour faire vivre l’indispensable cabinet de groupe qui s’impose, demandons aux partenaires conventionnels, ou mieux encore à l’Ordre, une grande réforme. Laquelle ?

L’application de ce qui existait voici peu encore en Allemagne de l’OUEST cette fois : le TIERS PAYANT INTEGRAL DE TOUS LES ACTES. Les CPAM concernées verseraient aux médecins non pas des tarifs opposables mais des honoraires LIBRES que chaque groupe médical déterminerait selon les besoins estimés par un comptable selon que le cabinet plus ou moins équipé en matériel et en personnel prend en charge de nombreuses situations.

Adoptons également le PAIEMENT DE TOUS LES ACTES SANS AUCUNE RESTRICTION, afin de repeupler ces déserts médicaux uniquement avec des médecins volontaires. Ces jeunes médecins volontaires, au moment de leur internat, accepteraient de poursuivre une formation multidisciplinaire d’exercice en conditions difficiles. Pour cela, il leur faudrait effectuer des stages de trois mois pendant deux à trois ans pour savoir s’occuper au mieux des petites urgences dans toutes les spécialités.

Ces DEUX MESURES INDISSOCIABLES permettraient de diminuer le nombre des consultations demandées à des spécialistes éloignés, de diminuer les évacuations sanitaires d’urgence ainsi que les transports longue distance des patients chroniques, trois points qui feraient évoluer fortement les dépenses si des jeunes médecins étaient contraints de s’installer en ces déserts médicaux. Nous obtiendrions plus d’économies par cette réforme que de dépenses en honoraires versés aux médecins.

Un vieux médecin qui a exercé 52 ans dont plusieurs fois dans des chefs-lieux de cantons sans médecins.

Commentaire n°6 posté par DOREMIEUX le 16/08/2012 à 08h04

Je veux bien passer ce commentaire, Doremieux mais on est dans une autre actualité et tout cela est trop long et complexe, je ne suis pas d'accord avec vous sur tout mais je n'ai pas le temps d'ouvrir ce front ! 

Réponse de Christine Tasin le 03/09/2012 à 12h35

DOREMIEUX : C’est dommage Christine ! Le débat peut vous paraitre décalé. Mais il est encore bel et bien actuel et généralisé au pays. C’est que MARISOL TOURAINE a,  cinq ans plus tard, sur les bras, quatre promesses hollandaises qui ne peuvent être solutionnées autrement que par le TIERS PAYANT INTEGRAL DE TOUS LES ACTES SANS TICKET MODERATEUR et le PAIEMENT DE TOUS LES ACTES SANS AUCUNE RESTRICTION. Ces quatre problèmes sont : 1-les dépassements inacceptables en TIERS GARANT, mais acceptés de 1 à 6 chez nos voisins germains, 2-la pénurie en spécialités difficiles, incorrigible sans des mesures inégalitaires devant des situations égalitaires (Tous le même salaire, toutes les consultations au même tarif opposable quelle que soit la spécialité parmi 32) , 3-les déserts ruraux et 4-le bouchon aux urgences hospitalières publiques, parce que la garde privée s’est effondrée. Pourquoi s’est-elle effondrée? Parce que les actes ne peuvent pas se cumuler (Article 11 de la NGAP), alors que les appareils pour régler une urgence s’ils sont être investis afin que la garde soit efficace, doivent être payés et tout cela comme en Allemagne où j’ai vécu 35 ans urologue à STRASBOURG, mais marié à une ophtalmologiste allemande exerçant à KEHL.

Commentaire n°7 posté par DOREMIEUX le 03/09/2012 à 14h00

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Archives

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés