Agenda Résistance républicaine

 

6decembrePeretti Samedi 6 décembre à 15h, à Courbevoie,  conférence d'Alain de Perettiprésident de Vigilance halal :

les risques sanitaires du halal,

 
7decembrePeretti Dimanche 7 décembre à 16 h30 à Suresnesconférence d'Alain de Perettiprésident de Vigilance halal :

les risques sanitaires du halal,

 Statue-liberte-Paris  Samedi 31 janvier, 16h,

Réunion des adhérents Résistance républicaine

Ile de France

Animée par Christine Tasin.

BanniereSite3 Samedi 14 mars, réunion des responsables

de Résistance républicaine 

 Statue-liberte-Paris Samedi 28 mars, 16h,

Réunion des adhérents Résistance républicaine Ile de France

Animée par Christine Tasin.


L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

EUROPE

Vendredi 23 mai 2014 5 23 /05 /Mai /2014 06:00

sortir-europe

Comme la France, la Grande-Bretagne perd par principe de l’argent au sein de l’Union Européenne. En effet, dans ce système, les états les moins pauvres donnent de l’argent aux états ou aux régions plus pauvres, à quoi il faut ajouter environ 15% de frais de fonctionnement de l’UE et d’aide au développement hors UE ( ?).

En 1984, madame Thatcher -la dame de fer-, étant premier ministre, la Grande-Bretagne a réussi un tour de force. Elle a exigé et obtenu que le déficit causé par sa contribution à l’UE (Note 1) lui soit en partie remboursé, à hauteur de 66%, par les autres états membres, au prorata de leur propre contribution à l’UE. Sinon l’UE pouvait faire une croix sur la Grande-Bretagne. 

C’est ce qu’on appelle depuis la « correction britannique » ou « ristourne britannique » ou encore « chèque britannique ».

 

Mais dès 1985, la contribution de l’astucieuse Allemagne au financement de la correction britannique a été limitée aux deux tiers de sa quote-part normale. Et depuis 1999, elle est limitée au quart et la limitation a été étendue aux Pays-Bas, à l’Autriche et à la Suède. Et pendant ce temps, qui défend les intérêts de la France ? Personne. La France paie de plus en plus à la place des autres. La France est le pays qui dépense le plus, largement, pour financer ce chèque britannique, suivi par l’Italie.


Coût pour la France de sa contribution au « chèque britannique » : variable, de 1 à 1,5 milliards d’euros par an, tout çà pour que la Grande Bretagne reste dans l’UE ! 

 

Le pic a été atteint en 2008, lorsque la France a payé 1,7 milliard d'euros pour le « chèque britannique ».

Personne ne vous en a parlé ? Depuis 1984 (= depuis 30 ans) ? Ah bon.

 

Philippe Jallade

 

Note 1 : Ce déficit est la différence entre sa contribution au budget de l'Union et les dépenses européennes en sa faveur.

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 23 mai 2014 5 23 /05 /Mai /2014 05:30

voter

Les Identitaires aiment l'Europe, ce sont des amoureux de ce qu'ils appellent la civilisation européenne, ils se considèrent comme faisant partie d'un peuple européen. Cela fait partie des divergences que, à Résistance républicaine, nous avons avec eux, puisque nous sommes, quant à nous, favorables à une confédération de nations lançant des accords bi ou multi-nationaux à l'occasion comme ça a toujours été le cas quand l'Europe signifiait quelque chose, et avec quel succès (il suffit de penser à Airbus ou Ariane..) ! Nous ne nous sentons pas vraiment européens, notre culture est française et non allemande ou italienne et nous préférons parler de civilisation occidentale plutôt qu'européenne, avec nos héritages gréco-romains et chrétien qui ont donné une vision du monde et surtout des valeurs universalistes.

Cela ne nous a jamais empêchés, fort heureusement, de travailler ensemble parce que nous avons le même sentiment du danger que représente l'islamisation de nos pays et c'est pourquoi c'est avec le Bloc Identitaire que, le 18 juin 2010, Riposte laïque et Résistance républicaine ont organisé le fameux apéro saucisson-pinard, qui a lancé dans la mare du silence médiatique jusqu'alors le pavé des prières musulmanes dans les rues. 

couverture apero saucisson pinard

Les jacobins que nous sommes, souverainistes et hostiles à l'Europe des régions que l'UE nous concocte sont ravis de lire l'argumentation claire des nos amis identitaires. 

Ils ont compris qu'être favorable à l'Europe n'obligeait pas à soutenir l'UE, au contraire, qu'il faudrait de toutes manières en passer par une sortie de l'Europe, parce que l'UE est une prison mauvaise pour tous les peuples, et que, s'il faut, quelque jour, se disputer pour savoir s'il faut une Europe fédérale ou une Europe confédérale, l'urgence est, aujourd'hui, d'échapper à un avenir contraire aux intérêts de tous les peuples d'Europe.

Ils veulent une autre Europe. Nous voulons une autre France. Et, aujourd'hui et maintenant nous devons faire le maximum pour que des députés du RBM soient élus et en mesure de peser à Bruxelles ; et puis, comme le communiqué ci-dessous le rappelle, envoyer un message supplémentaire à Hollande, ne serait-ce que pour le dissuader d'accorder le droit de vote aux étrangers comme Cambadelis le réclame à cor et à cris... ce serait déjà une bonne chose !    

Communiqué du Bloc Identitaire   

http://www.bloc-identitaire.com/actualite/3121/bloc-identitaire-appelle-vote-alter-europeen-listes-bleu-marine

"Le Bloc Identitaire s'est toujours battu pour une Europe européenne, libre, forte et solidaire. Cette Europe, l'Union Européenne s'en éloigne chaque jour davantage et tend même à en devenir la négation.

Si nous regrettons que certains des candidats du Rassemblement Bleu Marine aient parfois participé à entretenir la confusion entre l'Europe et l'Union Européenne, il apparaît néanmoins évident que la seule attitude conséquente pour les alter-européens que nous sommes est de voter pour les listes présentées par le parti patriote. D'autant plus qu'en soutenant ces listes nous favorisons aussi l'émergence d'un groupe au Parlement européen au sein duquel siégeront des eurodéputés identitaires issus du Vlaams Belang belge ou de la Lega Nord italienne, partis avec lesquels nous travaillons depuis des années et avec lesquels le FN a noué des accords.

Par ailleurs, si dimanche soir les listes Bleu Marine arrivent en tête des votes, il s'agira d'un nouveau camouflet pour le pouvoir socialiste, ouvrant la voie à une crise de régime dont nous souhaitons ardemment qu'elle conduise à une dissolution de l'Assemblée nationale.

Le 25 mai, le Bloc Identitaire appelle donc à dire « Oui à l'Europe, non à Bruxelles » et à envoyer un signal fort sur le plan national comme européen en votant pour les listes Bleu Marine."

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 23 mai 2014 5 23 /05 /Mai /2014 05:15


leonarda
Catastrophe pour les socialistes, leurs copains écolos et tous les immigrationnistes ! Les informations données par l’hebdomadaire « Valeurs actuelles », quant au retour de la célèbre Léonarda Dibrani et sa famille, sous la nationalité croate, dans les prochains jours, en France, sont confirmées par l’ambassade de France au Kosovo. Fabius, tout en reconnaissant les faits, essaie de noyer le poisson, en disant que cela ne se ferait pas, puisqu’il y avait usurpation de nationalité. D’autres juristes affirment que rien ne permet à la France de s’opposer à la libre circulation de personnes faisant partie de l’espace Schengen, dont la Croatie fait partie.

D’autre part, la « tentative de fraude à la nationalité », dénoncée par Fabius, n’a aucun sens pour des Tziganes, qui sont traditionnellement apatrides, surtout dans des pays qui étaient il y a peu la Yougoslavie. Il en est de même pour leurs patronymes. Il se trouve que si le père de Leonarda s’appelle Dibrani et est de nationalité « kosovare » (?), un oncle de Leonarda, frère de son père, est de nationalité croate et s’appelle Tahiri. Il n’y a aucune raison pour que le père de Leonarda ne s’appelle pas lui  aussi Tahiri et qu’il ne soit pas lui aussi de nationalité croate… (Il vient d’ailleurs d’affirmer que Tahiri est le nom de son père et Dibrani le nom de sa mère.)

Bref, Leonarda et sa tribu vont revenir, et ni Fabius, ni Valls ni Hollande n’y pourront rien.

Grâce aux règles de leur Union européenne.

C’est donc, en grandeur nature, tout l’édifice de Schengen qui est ébranlé par ce possible retour, et le scandale qu’il susciterait. D’où la panique de nos dirigeants, à quelques jours d’un 25 mai qui s’annonce catastrophique pour eux et leur Union européenne.

 

En parlant de panique, personne n’a oublié cette incroyable intervention du chef de l’Etat, un samedi midi, sur ce sujet. Ce jour là, il avait ridiculisé la France aux yeux du monde entier, et se montrait, en outre, prêt à accueillir Léonarda, mais sans sa famille… Résultat, il s’était mis tout le monde à dos !

CE QUE RIPOSTE LAIQUE A ECRIT SUR LEONARDA DIBRANI

Hollande au sommet de son incompétence

http://ripostelaique.com/hollande-au-sommet-de-son-incompetence.html

Plus Léonarda Dibrani menace la France, plus la gôche l’aime, par Caroline Alamachère

http://ripostelaique.com/plus-leonarda-dibrani-menace-la-france-plus-la-goche-laime.html

Affaire Léonarda : lycéens mobilisés, le triomphe de l’homme masse, la dictature du rien, par Jacques Philarchein

http://ripostelaique.com/affaire-leonarda-lyceens-mobilises-le-triomphe-de-lhomme-masse-la-dictature-du-rien.html

Plutôt Léonarda qu’Amélie, plutôt la clandestine que l’handicapée autiste française, par Oréliane

http://ripostelaique.com/plutot-leonarda-quamelie-plutot-la-clandestine-que-lhandicapee-autiste-francaise.html

 

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Vendredi 23 mai 2014 5 23 /05 /Mai /2014 04:45

sortir-europe

Le budget de l’UE est alimenté par plusieurs types de ressources dont des « Ressources Propres Traditionnelles (RPT)» (de l’UE). Ce  sont en fait les droits de douane perçus par les états membres de l’UE sur des produits ne provenant pas de l’UE. Cet argent va donc dans les caisses de l’UE, sauf un pourcentage de 25% laissé royalement aux états membres au titre de « frais de perception » (ce pourcentage était antérieurement de 10%). Les droits de douane sont sortis de la ligne budgétaire des états membres, circulez, y’a rien à voir. Les Etats ne sont plus que des percepteurs pour le compte de l’UE.

Il faut dès lors éviter, tant qu’il est possible, que le grand public ait connaissance de ces « Ressources Propres Traditionnelles », surtout des montants ; les sortir du champ de vision pour minorer la contribution des états membres aux finances de l’UE.

Ainsi, quand des sites officiels indiquent que la contribution financière de la France est de 19 milliards d’euros, c’est un mensonge par omission, délibéré ; il faut y ajouter 2 milliards d’euros de droits de douane français (valeur 2013), que l’UE s’arroge sous l’appellation de « Ressources Propres Traditionnelles ».

Le but du jeu est de minorer artificiellement le montant de la perte annuelle d’argent occasionnée par l’UE à l’économie française (au cas où des citoyens seraient au courant de ce scandale). (Note 1) (Note 2) Ainsi, si des larbins du pouvoir y sont vraiment obligés -sauf Elkabbach qui n’est au courant de rien- ils annonceront 5 milliards de « contribution nette » (c’est-à-dire de perte) quand il s’agit de 7 milliards, etc…

Tout le monde a suivi ?

Philippe Jallade


Note 1 Cette perte étant la différence entre l’argent donné par la France et l’argent reçu par la France.

 

Note 2 Un peu dans la même veine, ceux qui disent que la France est le 3ème bénéficiaire des dépenses de l’UE (après la Pologne et l’Espagne), ne vous diront certes pas que la France n’est (en 2009) que le 19ème bénéficiaire des dépenses de l’UE, dépenses administratives incluses… par habitant, si l’on prend en compte les retours en euros par habitant .

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 22 mai 2014 4 22 /05 /Mai /2014 06:15

voter

Le seul vote qui vaille, le seul vote en rupture avec le système mis en place par la bourgeoisie pour préserver sa domination et ses profits,, le seul vote de défense de classe est le vote pour les listes présentées par le front National lors de ces élections pour le renouvellement du parlement européen.

 

Vous conviendrez, je pense, que l'Union Européenne est le résultat d'un processus mis en œuvre par  le grand capital des principales puissances européennes, Allemagne, Royaume Uni, France, Belgique, Pays Bas, notamment, placé devant la concurrence de dizaines de nouvelles de bourgeoisies nées du cataclysme de la deuxième guerre mondiale et de la décolonisation et qui aboutit aujourd'hui à ce qui est appelé « mondialisation », placé devant une concurrence « déloyale » dans la mesure où ces nouvelles oligarchies capitalistes disposent d'une main d’œuvre locale ignorante, soumise par la nécessité de toucher un minimum de salaire, exploitable à merci jusqu'à la mort, à l'instar de ce dont les bourgeoisie européennes avaient disposé au XIXème siècle.

 

Le but de l'UE est de ramener la main d’œuvre des pays membres à la situation des prolétariats de ce qui était appelé il y a quelques années le « tiers monde », de diminuer de manière drastique ce qu'ils appellent le « coût du travail », diminuer les salaires, disposer d'un puissant volant de chômeurs, vider de leur contenu les dispositifs de protection sociale.

Ils ont même introduit à l'intérieur de l'Union, des pays d'Europe, Bulgarie, Roumanie - et bientôt vraisemblablement ce qu'il restera de l'Ukraine - dans lesquels les conditions sociales sont comparables à celles de prolétariats de pays  dits « émergeants », pour accélérer la précarisation des salariés.

Vous en conviendrez avec moi à la simple vue de ce qui se passe en Grèce avec cette offre d'emploi par exemple, proposée dans un journal : «  Cherche femmes de chambre sans salaire contre nourriture et gîte  »  ( okeanews.fr rubrique économie) . Esclavage, le retour.

 

Vous en conviendrez, je pense, avec moi, à la simple évocation de la directive 96/71/CE sur le détachement des travailleurs qui favorise, pour ne pas dire impose, l'embauche en France par exemple, de travailleurs  « à bon marché », des travailleurs étrangers à « charges sociales  » inférieures, et à qui il est facile d'imposer des conditions de travail contraires aux obligations des conventions collectives: «  normalement on travaille 50 heures par semaine » explique cet ouvrier portugais employé sur le deuxième plus grand chantier de France, celui du terminal méthanier de EDF à Loon plage, près de Dunkerque.

Les travailleurs étrangers détachés y seraient de l'ordre de 60 % selon l'estimation de la secrétaire de l'UL CGT de Dunkerque ( Le Monde Diplomatique-avril 2014), alors que ce chantier avait été présenté comme une formidable offre d'emplois pour la main d’œuvre locale.

Vous noterez que personne ne parlerait de la situation  sur ce chantier sans  l'intervention de militants du FN le 12 décembre 2013.

Vous noterez encore que ce mouvement s'amplifie et que les infractions ne sont pratiquement jamais condamnées, et quand elles le sont, les amendes, pour celles qui sont payées, ne couvrent pas les frais de justice !

Vous conviendrez avec moi à travers ce seul élément, et il y en a bien d'autres, que le processus de dislocation du code du travail dans notre pays est largement avancé sous l'impulsion de l'UE.

 

Et vous voteriez pour le PS ? Lui qui avec les autres élus de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S et D) a passé un accord depuis 1989 avec l'UMP et les autres députés du parti populaire européen (PPE)pour disposer ensemble de la majorité absolue et se partager la direction du Parlement Européen. Le savez-vous ? Savez-vous qu'à plus de 90 % leurs votes sont identiques notamment celui en faveur des négociations du traité transatlantique.

Martin Schulz le candidat SetD et Jean-Claude Juncker, le candidat PPE, lors d'un débat le 9 avril ne savaient pas ce qui les différenciait entre «  La rigueur est nécessaire pour regagner la confiance »  ou « La discipline budgétaire est inévitable »

 

Pas une voix pour le PS ou pour ses alliés  Europe écologie les verts !

 

Et vous voteriez Front de Gauche ?

Certes son tract de campagne électorale pose le problème des politiques d'austérité, de la directive sur les travailleurs détachés, du traité transatlantique imposés et impulsés par L'U.E. Mais ces constats ne débouchent sur rien si ce n'est sur le maintien dans l'U.E. bien qu'il ne soit « plus possible de la réformer ». Et alors qu'est-ce qu'on fait ? « Il faut leur désobéir », «  transformer l'euro »,  « demander à la banque centrale européenne »( Paul Laurent dans le clip de campagne) de ne plus faire ce pourquoi  elle a été créée !« sortir du dumping social » mais sans appeler à la suppression de la directive 96/71/CE par exemple qui l'organise. 

Ce n'est plus du pipeau, c'est de la cornemuse, du plus grossier attrape-nigaud.

 

Pas une voix pour le Front de Gauche !

 

Les listes qui se présentent en rupture avec l'ordre politique et social qu'impose l'UE sont celles du FN : sortie de l'UE et de l'Euro, et donc annulation des « directives », rétablissement du contrôle des  frontières, mise en place d'un protectionnisme intelligent, arrêt de l'immigration « utilisée par le grand patronat pour faire baisser les salaires »( tract FN), préservation de notre système de protection sociale.

 

Aujourd'hui le socialiste, le marxiste ne peut objectivement voter que pour ces listes, suivant en cela une grande partie de la classe ouvrière qui a déjà fait le choix du Rassemblement Bleu Marine

 

 

Georges Drac

 

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 22 mai 2014 4 22 /05 /Mai /2014 05:45


sortir-europehttp://www.youtube.com/watch?v=fEwCJEbJ9Pc
Étienne Chouard est enseignant en économie-gestion et droit fiscal il nous expose 10 bonnes raisons de sortir de l’Union Européenne :

1. L’Union Européenne encourage le chômage de masse
2. La création monétaire est abandonnée aux banques
3. Liberté total des mouvements des capitaux
4. Soumission total à l’OTAN
5. Accumulation des pouvoirs exécutif et législatif
6. Les exécutifs contrôlent la carrière des juges européens
7. Les citoyens n’ont aucun moyen de résister
8. Le pouvoir législatif est contrôlé par des organes non élus
9. Les citoyens sont tenus à l’écart du processus constituant
10. Les tenants du pouvoir s’écrivent les règles pour eux-mêmes

 

Beate

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 22 mai 2014 4 22 /05 /Mai /2014 05:00

cambadelis-dsk-primaire-gauche-colere-239039-jpg_130632.JPGA environ 21 min 30 sec du débat Cambadélis / Marine Le Pen, Elkabbach évoque ALSTOM et son rachat par SIEMENS ou GENERAL ELECTRIC.

. Réponse de Marine Le Pen : « Je ne veux ni de l’un ni de l’autre, je veux que la Caisse des Dépots et Consignations rachète les parts de Bouygues ».
. Elkabbach : « Avec quel argent, avec quels milliards nécessaires ?
. Marine Le Pen : «Deux milliards et demi… on en verse 7 net à l’Union Européenne, qu’elle conserve, sur les 20 qu’on lui donne ».

Ici, Marine Le Pen compare les deux milliards et demi qui seraient nécessaires, aux 7 milliards que la France volatilise purement et simplement chaque année dans le cadre de l’UE (pour donner à d’autres pays et payer l’administration de l’UE, qui coûte environ 7 milliards par an).
. Elkabbach : « Vous savez bien qu’elle les rend autrement. Demandez à la PAC, demandez aux agriculteurs ».
Alors là les amis, Elkabbach vient de dévoiler sa plus totale ignorance de la réalité. N’en déplaise à Elkabbach, la France verse bien, actuellement, entre 20 et 21 milliards d’euros par an à l’Union Européenne, qui ne lui en rend que 13 milliards actuellement, dont essentiellement 8 milliards dans le domaine agricole (PAC). La France perd donc dans l’opération de 7 à 8 milliards par an, ce qu’évoque Marine Le Pen et que nie Elkabbach. Elkabbach veut-il faire croire que la PAC est payée deux fois à la France ?

Marine Le Pen insiste un peu pour les mauvais élèves : « On verse 21 milliards, on nous en rend 13, il y en a 8 qui sont conservés ». Entendre : « conservés par l’UE », là est le scandale, que les Français ignorent, et que le Front National aurait peut-être dû dénoncer plus fort et depuis plus longtemps.
Au fait, faut-il préciser que 21 – 13 = 8 ?

Quant à Cambadélis, dans sa posture de cancre complètement largué, il se force néanmoins à dire quelques mots entre ses dents, à mi-voix pour qu’on ne l’entende pas dans le brouhaha qu’il contribue à créer, tout à fait à la fin. On croit comprendre : « …est-ce qu’il ne sont pas valorisés pour la PAC ? Sinon s’ils étaient dans le budget de la nation on ne sait pas si ils iraient aux agriculteurs ». Du grandiose dans la nullité, venant du chef d’un parti au gouvernement.

Philippe Jallade

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 20 mai 2014 2 20 /05 /Mai /2014 08:50

Extraordinaire aveu du nouveau chef du PS, Jean-Christophe Cambadélis : « les frontières n’ont plus de sens aujourd’hui ! ».

Certes, l’ancien trotskiste a toujours été internationaliste et citoyen du monde, et a toujours considéré le patriotisme comme du fascisme (sauf celui du FLN en Algérie, et partout où on lutte contre la France). Mais qu’il ose annoncer une telle énormité, à quelques jours de l’élection européenne, est grandiose.

Lui qui voulait se planquer, lors du grand débat du 22 mai, et envoyer Martin Schulz, pour ne pas porter le chapeau d’un naufrage du PS, c’est raté.

Car si les frontières n’ont plus de sens, ce jour, il doit annoncer la couleur : IL N’Y A DONC PLUS DE FRANCE, NOTRE PAYS SE DISSOUT DANS UNE EUROPE FEDERALE OU ELLE PERD CE QUI LUI RESTE DE SOUVERAINETE ET DEVIENT UNE PROVINCE DE L’EUROPE.

On sait que c’est le projet, mais jusqu’à ce jour, aucun socialiste n’avait osé cracher le morceau. Les Verts, eux, osent annoncer le programme. Ainsi Emmanuelle Cosse disait-elle carrément qu’il fallait en finir avec le sentiment national, et aller vers une Europe fédérale.

Présent sur le plateau, ce jour, Florian Philippot disait : Je préfère quand c’est avoué. Grâce à Camba, c’est fait, les socialistes ont accouché !

Si les frontières n’ont plus de sens, il faut donc laisser la libre installation à chaque être humain, sans le moindre contrôle. A une période où la France est submergée par l’immigration, avec toutes ses conséquences dramatiques pour le quotidien de nos compatriotes et nos finances, Cambadélis nous dit : encore davantage, et sans aucune limite. Comme disait son copain Attali, « la France est une auberge, on y entre librement, et on sort quand on veut ».

Si les frontières n’ont plus de sens, c’est la grande loi de la jungle, au niveau économique, plus aucune politique protectionniste, même au niveau européen, n’a de sens. En avant pour le grand Transatlantique, encore davantage élargi.

Vive la concurrence libre et non faussée !

Encore merci à Cambadélis pour cette grande franchise, grâce à lui, le PS va peut-être descendre sous les 10 %, dimanche prochain.

Bernard Bayle

Débat complet :

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 15 mai 2014 4 15 /05 /Mai /2014 06:00

voter

C'est la Bérézina en Europe. Crise économique, crise sociale, crise politique, crise financière.

Les politiques  le reconnaissent,  inventent chaque mois des plans miracle… qui ne font qu'aggraver la situation, cherchant  désespérément comment échapper à la catastrophe en nous enfonçant chaque jour davantage avec des mesures suicidaires et pour les peuples et pour les pays.

Quelle est la réponse de l'UMP, du PS et de leurs alliés européens ? Toujours plus d'Europe, toujours moins de souveraineté nationale, toujours plus de pouvoirs donnés aux multinationales, et les peuples toujours plus pieds et poings liés par les Traités qui s'accumulent, le dernier en date étant le fameux Traité transatlantique qui fait l'unanimité contre lui, réunissant même dans la même lutte Mélenchon et Marine Le Pen ! Enfin, l'unanimité, façon de parler, il faut mettre à part ceux qui nous gouvernent et qui, au contraire, mettent le turbo pour ratifier avant que le peuple ne soit dans la rue…    (pétition de Résistance républicaine à signer ici).

Bref, rien ne va plus et l'UMPS est bien timide sur le sujet, pour ne pas dire "aux abonnés absents". A part seriner qu'il faut aller voter et que l'Europe c'est bien… ils sont légèrement embarrassés et on les comprend. Comment défendre un bilan aussi calamiteux ? La méthode Coué a des limites, forcément, et même si les medias aux ordres bêlent à l'unisson, le peuple ne s'en laisse pas conter… au point d'ailleurs d'envisager pour un grand nombre de s'abstenir.  

L'abstention serait donner un satisfecit à nos dirigeants et on sent bien qu'ils encouragent vote blanc et abstention. En effet, leur peur bleue c'est que le FN n'obtienne un score record, monumentale gifle qui viendrait achever le travail de celle des municipales et confirmer à la face du monde que le PS est fini.

Alors, forcément, mieux vaudrait pour Hollande, Valls et sa clique que les gens mécontents renoncent à leur devoir d'électeur, laissant planer le doute sur ce qu'ils auraient voté et ce qu'ils pensent du sinistre bilan de deux ans de pouvoir hollandesque.   

L'UMP espère, bien entendu, récupérer la mise et des voix prises au PS et à ses alliés, mais que les Français n'oublient pas une seconde que l'UMP et le PS c'est la même politique, la même volonté de créer une Europe des régions qui ferait disparaître notre pays et notre langue, la même volonté de soumettre nos compatriotes à l'ultra-libéralisme et à la mondialisation,  la même volonté d'aligner les salaires et la   protection sociale par le bas.

Même le MRC de Chevènement appelle à l'abstention, un comble pour un ancien parti souverainiste et républicain !!! Et tout cela au motif que le système est mauvais… Le système est mauvais mais Chevènement a soutenu tour à tour les deux européistes fous Ségolène Royal en 2007 et Hollande en 2012 et à présent qu'on voit monter un parti anti-Bruxelles qui est sur les mêmes positions que Chevènement sur l'idée de nation et de souveraineté il faudrait que les Français s'abstiennent en attendant un miracle improbable ?

Quelle hypocrisie encore que la consigne d'abstention donnée par le Mpep ! Comment cracher sur Bruxelles, comment crier au feu depuis la création du mouvement et refuser d'y jouer une partie… Ah! c'est vrai, la seule alternative serait de voter FN et pour les gauchistes qui président aux destinées du Mpep, résultat d'une scission d'Attac… Impossible. Et puis, après tout, ce qui compte c'est l'idéologie, et non l'état de la France et des Français !

Même si, à Résistance républicaine, quelques adhérents militent dans des partis différents, qui au MRC, qui chez DLR, qui à l'UMP, qui au FN- sans parler de ceux, très nombreux, venus de la gauche et pour certains qui y sont encore -, réunis par leur désir de dire stop à l'islamisation, il nous faut bien dire la réalité de chaque parti et son positionnement par rapport à ce qui nous touche. Or, Bruxelles pèse de tout son poids pour l'immigration, l'islamisation et la discrimination positive, et les partis qui soutiennent cette politique  ne vont pas dans notre sens, c'est une évidence !

 

Il n'y a et il n'y aura qu'un vote utile pour ébranler et le pays et le pouvoir discrétionnaire de la Commission européenne, c'est le vote FN, qu'on soit d'accord ou pas avec le programme de ce parti.  

Pourquoi cela ?

Parce que seul le FN a la possibilité d'avoir suffisamment d'élus pour pouvoir faire, à Bruxelles, un groupe avec les autres députés européens anti-Europe et d'avoir les moyens de se faire entendre, de dire non à un Président de la Commission européenne (qui fait la pluie et le beau temps chez nous bien que non élu) ultra-libéral, et d'obtenir des moyens financiers pour lutter et défendre les peuples abandonnés par les autres.

A quoi bon, lors de ces élections, voter pour des gens qui ne font que le jeu de l'UMP et qui, par leur   complicité avec l'islam, nous trahissent ?

C'est, entre autres, le cas de Debout le République. Le discours de Nicolas Dupont-Aignan sur l'Europe et l'euro est excellent  mais s'il était cohérent il y a beau temps qu'il serait aller rejoindre Marine le Pen au lieu de jouer le jeu de l'UMP : en se présentant, il prend des voix au FN et garantit ainsi à l'UMP de demeurer en bonne place lors des échéances électorales. Par ailleurs sa coupable complaisance pour Fils de France, parti musulman prétendument patriote proche de l'UOIF organe des Frères musulmans le discrédite à jamais. On ne peut pas prétendre aimer la France et jouer ce jeu pervers de prendre des voix au seul parti susceptible de faire basculer l'alternance UMP/PS que nous subissons, pour notre malheur, depuis 40 ans ni ouvrir les bras à ceux qui n'ont qu'une envie, imposer la charia en France !        

C'est aussi le cas de l'Union Populaire Républicaine d'Asselineau. Lui aussi tient un excellent discours sur Bruxelles mais lui aussi joue les idiots utiles de l'UMP, rabattant ainsi des voix qui devraient en toute logique se porter sur le FN (par ailleurs la haine d'Asselineau pour le FN est fort suspecte… difficile de voir dans le FN de Marine Le Pen un parti fasciste tout de même) et, comme Nicolas Dupont-Aignan, il est d'une coupable complaisance sur l'islam à propos duquel il ne tolère pas la moindre critique… A qui profite le crime ? Ou le vote…    

Même notre excellent ami Renaud Camus y est allé de sa liste antiremplaciste ! Certes il est favorable à l'Europe et à l'euro mais son combat principal contre le Grand Remplacement aurait dû le conduire à s'effacer pour le parti de Marine le Pen qui demande un referendum sur l'immigration…  

Et puis, enfin, ne pas voter blanc malgré les multiples sirènes qui voudraient vous y amener.

Quand on a des convictions on va jusqu'au bout et on permet que des élus qui nous ont déçus soient remplacés par d'autres qui ont une chance de changer les choses.

Quelle trahison  du peuple que la consigne du vote blanc donnée par Robert Hue !  Georges Marchais doit se retourner dans sa tombe lui qui a si souvent défendu les intérêts du petit peuple en s'opposant notamment à l'immigration ! Le vote blanc va permettre aux ennemis du peuple, de l'ouvrier de continuer à œuvrer pour son plus grand malheur.

Quel dommage aussi la consigne de vote blanc donnée par le Réseau Identités ! Si l'on est pour une Europe des régions comme eux, on doit voter pour les partis qui partagent cette vision, à savoir l'UMP et le PS, non ? Parce qu'il n'y a pour l'heure qu'une seule Europe, l'Europe du grand marché, de l'entrée de la Turquie dans notre espace, l'Europe des régions et de l'immigration. Si on veut une autre Europe, si on ne veut ni du Grand Marché ni la Turquie, il faut voter pour les partis qui  militent pour la sortie de l'Europe et de l'euro. Ce n'est qu'à ce prix qu'une autre Europe, une confédération de nations souveraines, pourra naître. Il ne peut y avoir d'un coup de baguette magique abrogation du Traité de Lisbonne, de Maastricht et de tous les autres. Il faudra en passer par une sortie de l'Europe, de plus en plus d'hommes et de femmes l'appellent de leurs vœux dans toute l'Europe, ensuite tout sera à reconstruire, tout sera, à nouveau, possible.

Alors récapitulons :

Il faut aller voter, impérativement et dire non et à l'abstention et au vote blanc, contraires aux intérêts des patriotes.

Il faut donner le maximum de voix  au seul parti patriote et souverainiste dont les députés ne feront pas de la figuration s'ils sont élus parce qu'ils pourront avoir un groupe, efficace, grâce notamment aux liens tissés par Marine Le Pen avec les représentants des autres partis anti-Bruxelles en Europe, ce qui n'est pas le cas de tous les petits partis, de tous les petits mouvements qui viennent faire semblant d'exister à l'occasion des élections (31 listes en IDF… le ridicule ne tue pas ).   

Et que celui qui n'ira pas voter le 25 mai prochain ne vienne pas râler le 26…

 

Christine Tasin 

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mardi 13 mai 2014 2 13 /05 /Mai /2014 05:30

sortir-europe

Le plus grand bluff historique n'est pas celui des Anglais avec le "débarquement de Normandie", c'est celui-ci: "l'Europe subventionne le développement de la France !

 http://associations.bnpparibas.fr/informations-pratiques/subventions-europe/

 La France verse 20 milliards d'euros par an à l'Europe mais l'Europe ne redonne que 13 milliards à la France sous forme de subventions. Avant l'Europe, l'activité agricole représentait plus de 24 % de la masse salariale en France, en 2014, seulement 2 % !

 

Subvention des associations : le gouvernement Français ne peut pas choisir le type d'association et son utilité réelle et encore moins le montant de la subvention puisque c'est l'Europe qui choisit !

 MEDA : http://europa.eu/legislation_summaries/external_relations/relations_with_third_countries/mediterranean_partner_countries/r15006_fr.htm

 5,5 milliards pour la période 2000 et 2006 pour la mise en place d'une zone de libre-échange euro-méditerranéenne et le développement de la coopération économique et sociale. C'est à dire favoriser l'immigration Maghrébine et la délocalisation des activités industrielles en Algérie, Maroc et Tunisie… Avec l'argent des Français.

 PHARE

http://www.colisee.org/article.php?id_article=463

 PHARE est l'instrument financier qui permet de mettre en oeuvre la stratégie de pré-adhésion des pays d'Europe centrale et orientale à l'Union européenne. Pire même pour les pays qui ne sont pas en phase de négociation, l'Europe donne 41 millions d'euros par an. Avec comme objectif, préparer la délocalisation des Entreprises française et Européennes vers ces nouveaux El Dorado du MEDEF.

 PIC : secteur développement économique

http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_régionale_de_l'Union_européenne

Là c'est encore plus net : les 20 milliards que paye la France à l'Europe, chaque année, servent au développement des pays Européens les plus pauvres : on leur construit les logements, les hôpitaux et même des usines pour qu'ils travaillent mieux pour honorer les commandes des Entreprises du MEDEF ! Les chômeurs Français apprécieront.

Socrate :secteur de l'éducation

http://europa.eu/legislation_summaries/education_training_youth/general_framework/c11043_fr.htm

 L'objectif qui est affiché et la promotion des langues Européennes auprès des étudiants, ce n'est pas mauvais en soi, mais alors pourquoi la Turquie, qui parle Turc fait aussi partie de ce programme qui coûte 1, 8 milliards par an ?

L'objectif inavoué est la mobilité des étudiants, le déracinement culturel est en marche. En 2002 un million de jeunes qui se déracinent, en 2010 c'est trois millions d'étudiants qui ont quitté leur terre natale ! Voici que dit l'Europe : " Il importera de travailler avec les États membres pour poursuivre l'élimination des obstacles à la mobilité, et avec les acteurs de l'éducation pour développer l'offre de formation en langues." Alors que si la stratégie était réellement l'apprentissage de langues étrangères, la logique économique et culturelle serait la mobilité des professeurs et non des étudiants !

 CORDIS : le secteur de la santé

http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_PROGLINK_PARTNERS&ACTION=D&DOC=420&CAT=PROG&QUERY=012d68ec621c:aeaf:39e1c1b0&RCN=610 

Exclusivement réservé aux immigrés et aux clandestins. L'objectif de l'Europe c'est "la pleine inclusion de ces groupes cibles". Tout est dit "on rase gratis pour l'immigration massive, merci le MEDEF !

 URBAN : aide aux quartiers urbains défavorisés

Rapport des députés F. Goubard et F. Pupponi à l'Assemblée Nationale

http://www.ville.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_Assemblee_Goulard_Pupponi.pdf

 Les immigrés sont nommés "public concerné" qu'en page 253. C'est difficile d'écrire Immigrés Maghrébin, subsahariens, clandestins et demandeur d'asile. De plus ce rapport indique clairement, en page 254 que la "mixité sociale" est un échec, le rapport ne dit rien sur la mixité culturelle avec l'islam, là, ce serait un désastre !

 Un petit dernier mais le plus représentative du "grand bluff" sur l'Europe

 PRINCE : programme d'information du citoyen européen (1995)

http://ec.europa.eu/dorie/fileDownload.do;jsessionid=yJpHPtyhSKFnXjzj889B49FB4TS0s3Q3V9JyXQG622LzRxlVBV3H!1139521418?docId=190897&cardId=190897

 Programme pour répandre le "grand bluff" auprès des peuples des Nations, pour mieux les "enfumer". Ainsi cette propagande (payée par qui en 1995 ?) avait pour titre "construisons l'Europe ensemble", une communication sous forme de dialogue disaient-ils ! Il paraît même que la commission, déjà elle, avait préparé des réponses aux questions sur les thèmes suivants, accrochez vous :

emploi, croissance, compétitivité;

démocratie, Liberté, Droit de l'homme;

solidarité intérieure et extérieure;

Sécurité extérieure et politique étrangère;

Culture;

Environnement et développement économique;

Santé et éducation.

 

 

1995 – 2014 : 20 ans plus tard grâce aux mensonges de l'Europe :

Le nombre de chômeurs  en France métropolitaine (catégorie A) c'est 4,9 millions de chômeurs contre 2,5 millions en 1995. C'est le double ! http://www.journaldunet.com/economie/magazine/en-chiffres/chomeurs-en-france.shtml

 Le nombre des délits et crimes a explosé à partir de 1995 (page 147)

 

Jeanlg75

Par Christine Tasin - Publié dans : EUROPE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Archives

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés