Agenda Résistance républicaine

marcelo-dela-puebla

Samedi 30 août, concert par le guitariste patriote Marcelo de la Puebla  et cochon de lait en région parisienne pour les adhérents de Résistance républicaine à jour de leur cotisation.

 

 

 


laicite

6 septembre 2014 : COLLOQUE-DEBAT LA LAICITE ET LA REPUBLIQUE

 

Bernard ANTONY,   Président de l’AGRIF,  (Alliance générale pour le respect de l’identité française),

 

Pierre CASSEN,       Fondateur du site RIPOSTE LAIQUE, journaliste et écrivain,

 

Karim OUCHICK,      Président Exécutif du SIEL, Conseiller culture et Francophonie de Marine LE PEN.                                                     

 

A partir de 11h 00 et jusque 20h00, Début du Colloque 14h30  SALLE DU POLE SOCIAL DU GOLF

 

4, Rue Salvador Allende 69600 OULLINS             Entrée libre – BUFFET GRATUIT – Stands – Livres,  dédicaces. ..

 

Renseignements et réservations 0626820027  oullinsbleumarine@orange.fr 

Hayangefetecochon15 septembre, fête du cochon à HayangeLire ici. 

Statue-liberte-Paris20 septembre réunion à Paris des adhérents d'Ile de France, animée par Christine Tasin

 

 

 

 

strasbourg-cathedrale

      27 septembre. Banquet-débat  à Strasbourg en présence de Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine, Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, Stéphane Lorménil, Président de Génération patriotes, Jacques Cordonnier, Président de Alsace d'abord.

L’offensive citoyenne et patriote contre l’islamisation ce pire danger pour notre civilisation.

 

Renseignements et inscriptions rr.regionalsace@gmail.com   

 

Statue-liberte-Paris 7 octobre,  Christine Tasin à la dix-septième Chambre, pour  délit de blasphème ! 

 

 

 

  

       

 

 

L'islamophobie n'est pas un délit, mais de la légitime défiance

aff-islamophobie web

Cliquer ici si vous désirez participer à notre campagne en faveur de l'islamophobie.

LES RECETTES DE PORC DE NINI

Vous ne voulez pas manger halal ? Vous ne voulez pas risquer de tomber malade ? Vous ne voulez pas payer une dîme à une mosquée et financer le culte musulman ? Vous ne voulez pas manger la viande d'un animal qu'on a égorgé sans étourdissement, lui imposant une agonie de plusieurs minutes ? Vous ne voulez pas manger halal sans le savoir ?

Alors ne mangez que du porc, seule viande dont on peut être sûr qu'elle n'est pas halal.

RR autocollant porcVous voulez des recettes goûteuses, rapides, originales et bon marché ? Cliquez colonne de gauche dans la colonne Catégories sur "Recettes de Nini".

Résistance républicaine

 

Si vous voulez adhérer à Résistance républicaine, recopiez ce bulletin (ou faites un copié-collé) et envoyez-le nous. 

Résistance républicaine,   101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14 

 

  Je soussigné NOM …………………………………. PRENOM…………………………………. NE(E) le ………………………………………..

ADRESSE……………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………

TELEPHONE…………………………………………………………………………….. PORTABLE……………………………………………………………………………….

COURRIEL……………………………………………………………………………

 Demande à devenir membre de l’association. Ci-joint chèque de 30 euros à l’ordre de Résistance républicaine (chômeurs et étudiants peuvent obtenir une réduction sur simple demande).

SIGNATURE………………………………………………………………………


Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 01:30

burkapiscine

Je ne suis pas curieuse, mais j'aimerais comprendre :

En mars 2013 la dénommée Bel-kacem,  dans une interview à La Vie disait son attachement à l'islam :"Elle assume son attachement au Maroc où elle est née et à la religion musulmane, transmise par ses parents". « Je suis croyante. Musulmane par héritage en quelque sorte. C’est une histoire de culture, de tradition, de racines… Je n’ai pas réinterrogé cela. Je n’ai pas été une pratiquante régulière. Quand j’étais plus jeune, je me tournais vers Dieu pour l’appeler à l’aide quand un ami était gravement malade ou, plus prosaïquement, pour qu’il m’aide a réussir un examen… »

La même, devenue par l'opération du Saint-Esprit Ministre d'une Education nationale agonisante  affirmait hier cela : "Les ABCD de l'égalité, loin des divagations de ceux qui me font un procès d'intention, n'ont jamais prôné l'indifférenciation des sexes mais, comme leur nom l'indique, l'égalité entre filles et garçons. Quel parent ne souhaite pas les mêmes opportunités de réussite pour ses enfants ?"

Etrange, non ? 

La donzelle joue, habilement il faut le reconnaître, de l'ambiguïté entre culture musulmane et religion musulmane, comme si, comme pour le christianisme, cela pouvait ne pas avoir d'incidences dans la vie publique et privée !  On peut être croyant en étant apostat de l'islam mais dans ce cas on ne s'affirme pas attaché à la religion. Or si elle est musulmane elle ne peut pas militer pour l'égalité homme-femme, les préceptes mahométans le lui interdisent. Dans ce cas, comme je l'ai écrit lors de sa calamiteuse nomination rue de Grenelle, elle ne peut être qu'une taupe au service de l'islam, par la destruction de notre civilisation que l'école, jusqu'alors, avait mission de transmettre.   

Quant au reste de son interview au Monde, que dire sinon que je me réjouis d'être en retraite et ai le coeur serré pour les élèves et les enseignants.

Les élèves vont devoir subir, encore et toujours, l'inepte réforme des rythmes scolaires dont le seul but, avoué par l'usurpatrice est celui-ci : " Sans parler même de la justice sociale, qui consiste à permettre à un nombre d'enfants sans équivalent d'accéder, dans le cadre du périscolaire, à des activités artistiques, culturelles, sportives, dont tout le monde sait bien l'importance dans la construction personnelle." Certes elle oublie de préciser que le but est aussi d'empêcher les activités habituelles des enfants dont les parents s'occupent pour les maintenir à l'école, sous la garde de gens non qualifiés, pour faire du macramé et prendre conscience que leurs ancêtres sont d'affreux esclavagistes et colonialistes, afin de faire disparaître le plus vite possible ce qui pourrait rester d'élite tout en engraissant associations et animateurs qui, dépendant pour manger du pouvoir socialiste formeront, eux aussi, un électorat captif.

Quant aux enseignants, ils vont devoir subir stages débiles et débilitants les uns après les autres, stages pendant lesquels de gentils animateurs payés pour cela les mettront en situation et tenteront de leur faire reconnaître qu'ils sont d'affreux misogynes, d'affreux racistes, d'affreux Français...    

On me dira que cela fera les pieds à  l'immense majorité des enseignants, assez con et complice pour depuis 40 ans accepter et disséminer des théories politiques fumeuses et dangereuses. Certes, mais la minorité récalcitrante qu'on fait suer chaque jour dans les établissements va elle aussi en baver...

Faisons un rêve : que les moutons enseignants osent dire merde à leurs formateurs et à leur ministre. Ils ne risquent vraiment pas grand-chose, et encore moins s'ils sont nombreux... Mais les moutons sont-ils capables de devenir des loups et de faire de la peine à leur idole, capitaine de pédalo à ses heures ? 

Christine Tasin


Par Christine Tasin - Publié dans : EDUCATION
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 01:15

ebola

La colonisation de notre pays continue :

Par décret n° 2014-921 du 18 août 2014 modifiant diverses dispositions relatives au droit au séjour et au travail des étrangers, publié au JO du 21 août 2014, dorénavant, les étrangers titulaires d'un visa de long séjour temporaire portant la mention "vacances-travail", qui permet un séjour d'une année avec autorisation de travail, pour des jeunes étrangers âgés de 18 à 30 ans, dans le cadre d'accords négociés entre la France et leur pays, sont intégrés à la liste des étrangers dispensés de souscrire une demande de titre de séjour par l'article R 311-3 du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile.

Le décret supprime aussi la visite médicale, accomplie auprès de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, dans le cadre d'une demande de carte de séjour, pour certaines catégories d'étrangers (artistes, chercheurs, salariés et mission, compétences et talents et leur famille).

Vive la Liberté

Compléments par Christine Tasin

- Des étrangers non européens étaient déjà dispensés de demande de titre de séjour jusque-là : 

"Vous êtes concerné si vous appartenez à l'une des catégories suivantes :

  • époux de Français,

  • étudiant,

  • stagiaire,

  • scientifique-chercheur,

  • salarié (titulaire d'un contrat de travail d'au moins 1 an),

  • travailleur temporaire (titulaire d'un contrat de travail de moins d'1 an) ou salarié détaché en France,

  • visiteur (vous devez pouvoir vivre de vos seules ressources en France et vous engagez à ne pas travailler),

  • époux d'un étranger bénéficiaire d'un regroupement familial (sauf exception pour certaines nationalités du Maghreb et d’Afrique francophone subsaharienne : vous recevez dans ce cas en 1er titre une carte de résident de 10 ans).

À noter : ce dispositif ne vous est pas applicable si vous êtes Algérienou Européen ou Suisse."

 

 A présent ce sont tous les jeunes de 18 à 30 ans "dans le cadre d'accords négociés avec leur pays"... qui pourront vivre en France avec un simple visa... Et ces jeunes, s'ils sont artistes ou salariés, sont dispensés ainsi que leur famille de visite médicale. Décision judicieuse en ces temps d'ebola et de recrudescence de tuberculose, gale et autres joyeusetés...

Ce qui se passe est monstrueux. Il n'y a pas d'autre mot. On supprime tous les obstacles à l'immigration et à l'installation sur notre territoire. Le remplacement de population est accéléré, et peu importe que ce soit la jeune génération d'immigrés qui génère le plus de troubles comme en témoigne leur présence importante en prison ou les images d'émeutes ou manifestations (Gaza, Morsi...) que chacun peut voir sur le net.

Par Christine Tasin - Publié dans : IMMIGRATION
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 01:00

 

algeriestrasbourg.jpgPour la 82ème édition de la Foire européenne de Strasbourg, le dhimmi Ries a encore sévi. L'invitée d'honneur est l'Algérie et les textes de présentation vibrants d'admiration pour le pays que ses habitants fuient depuis 1962 sont dithyrambiques.

http://www.foireurop.com/

http://www.foireurop.com/decouvrir-la-foire/algerie-pays-invite/

Evidemment, la présentation, en images et en mots, de l'Algérie, est délibérément fallacieuse. On présente au chaland, présumé niais et pigeon à la fois une Algérie mythique, digne des Mille et Une nuits, qui n'a jamais existé que dans une littérature orientaliste fantasmatique.

La preuve ?

L'Algérie en image selon Roland Ries :

troupesalgeriennes-strasbourg.jpg

La réalité, en image, de l'Algérie, ci-dessous en 2012 :

femme alger

Source : http://rue89.nouvelobs.com/2014/04/13/algerie-diplomees-meprisees-vite-perimees-les-femmes-fuient-251303

L'Algérie avec les mots de Roland Ries :

"Ce pays aux mille facettes", "sa culture riche et étonnante", "vibrer au son de sa musique et de ses chants", "richesse de son histoire"

La réalité  :

pauvretealgerie.JPG

Source : http://www.centerblog.net/actualite/154261-6457784-misere-sociale-plus-16-millions-d-algeriens-vivent-sous-le-seuil-de-la-pauvrete-

Seul un passage, réaliste, a échappé à la vigilance des censeurs et menteurs de tous poils : "une jeunesse dynamique et conquérante". En effet, ceux qui se sont retrouvés dehors les soir de match de l'algérie en savent quelque chose...

match_algerie_maxppp_0.jpg

Source http://www.valeursactuelles.com/soci%C3%A9t%C3%A9/exclusif-des-%C3%A9meutes-urbaines-apr%C3%A8s-qualification-l%E2%80%99alg%C3%A9rie20131127.html

Il est inadmissible qu'une municipalité donne un satisfecit à une communauté dont trop de membres haïssent la France et n'en respectent ni les règles ni les traditions. Ries encourage ainsi, forcément, la poursuite des incivilités et des particularités algériennes qui n'ont, hélas, rien à voir avec les contes des Mille et une nuits... 

algerie-dominatrice

 

A lire en complément http://www.bvoltaire.fr/josemeidinger/strasbourg-lheure-algerienne,100780

Par Christine Tasin - Publié dans : DHIMMITUDE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 00:45

tribunauxislamiques

Le nouveau califat semble sorti tout droit des injonctions du coran et de l’exemple du prophète: il fait la guerre, massacre les prisonniers, exécute les apostats, assassine les opposants, viole les captives avant de les vendre et impose la charia et la dhimma, au nom de dieu. Il est temps de préparer la guerre. Contre l’islam (religion). Et contre l’Islam (civilisation).

Depuis des décennies, le mensonge savant et pieux a dominé le discours politiquement correct sur l’islam. Du moins hors de l’Islam. Car si nous avons été abreuvés de platitudes lénifiantes et d’excuses emberlificotées sur la nature et le message de la religion musulmane, les croyants, eux, s’abreuvaient de plus en plus massivement aux sources mêmes, c’est-à-dire aux textes fondateurs de l’aventure musulmane. L’alphabétisation, l’instruction puis Internet ont permis à des centaines de millions de musulmans de chercher par eux-mêmes la signification du message de leur dieu. Et ce message, dans les grandes lignes, est parfaitement univoque.

Le coran ne parle que peu du jihad, il parle surtout de la guerre, en des termes (arabes) qui ne laissent aucun doute sur les actes qu’allah attend de ses fidèles, dès qu’ils sont en position de le faire : il s’agit de tuer, en masse, et d’imposer sa loi, à l’aide de sanctions cruelles et létales. De plus, c’est l’exemple donné par le personnage du prophète Mahomet, guerrier professionnel pendant une dizaine d’années, jusqu’à sa mort. Pendant plus de mille ans, aucun érudit musulman ne s’y est trompé. Et les discours alambiqués des apologistes occidentaux ne font maintenant plus le poids devant l’évidence: l’islam est une religion de guerre. Et l’Islam est donc une civilisation intrinsèquement agressive.

Or pour remporter une guerre, il faut vaincre l’ennemi. Sur le terrain et dans les esprits. Sur le terrain, cela implique de se préparer militairement et stratégiquement. Nous savons déjà qu’il est vain de tenter de policer le monde musulman : si l’on intervient aujourd’hui contre l’EI, en Irak et en Syrie (et depuis peu en Jordanie), on renforce d’autant la position des jihadistes chiites d’Iran. Et vice versa. Il est donc plus indiqué de ne strictement rien faire. Ne pas intervenir, ne surtout pas livrer d’armes (excepté à Israël), et bien sûr n’accepteraucun réfugié musulman.

Par ailleurs, il faut rétablir la peine de mort pour «nos» musulmans qui contribuent d’une manière ou d’une autre au jihad – après tout, il s’agit d’une guerre, pas de simples crimes. Et l’un des premiers projets des jihadistes aguerris qui reviendront bientôt en Europe consistera sans doute, comme dans la région qu’ils auront quittée, à attaquer nos prisons pour en libérer leurs «frères». Tous les autres criminels musulmans doivent en outre être expulsés vers l’État islamique, si possible en échange de prisonniers occidentaux ou de faveurs quelconques. Tout le monde y trouvera son compte.

Dans le pire des cas, le califat va alors s’étendre à toute la région, jusqu’au point où une guerre totale sera nécessaire. Alors, il sera possible, vu le contentieux accumulé, de réunir un consensus parmi les États non musulmans, puis de raser La Mecque et Médine, de renvoyer le Moyen Orient à l’âge de la pierre moulue, d’infliger à l’Islam une défaite dévastatrice et définitive.

Mais cette guerre, contre l’Islam, ne concerne qu’une très petite partie d’entre nous. D’abord parce que même les guerres totales ne mobilisent guère que 10% des populations (d’où d’ailleurs le truisme ridicule selon lequel «les musulmans sont pacifiques dans leur grande majorité»). Et ensuite parce que les populations ne sont généralement pas consultées sur ces questions, même dans les démocraties, hélas. D’autre part, cette guerre n’est pas une fatalité: on ne peut pas exclure que les musulmans se réveilleront de leur folie à temps.

Mais l’autre guerre, contre les esprits, contre la religion musulmane, ne peut être gagnée que si une grande partie des non-musulmans y consacre ses efforts, avec des stratégies et des tactiques gagnantes. Avec des armes efficaces. Avec ténacité et détermination. Et cette guerre, elle, est indispensable. Même si la guerre militaire ne s’avère pas nécessaire ou se solde par un succès total, nous n’aurons vaincu que si l’islam, la foi musulmane, est morte et enterrée. Et si nous gagnons la guerre contre cette religion avant que le califat, celui de l’EI ou le prochain, ne devienne une menace planétaire, nous pouvons aussi nous éviter l’autre guerre, la vraie, l’affreuse, l’horrible guerre.

Il est donc temps de sonner l’hallali, d’appeler à la guerre contre l’islam.

Pour détruire une foi, il faut non pas lutter contre ses fruits, en attaquer les branches, mais en saper les fondements, en arracher les racines, en épuiser les sources d’énergie. Or on ne fait rien de tout cela en mettant en évidence les défauts de l’islam associés aujourd’hui à l’expression de l’«islamophobie». Souligner le suprématisme musulman, viser les aspects inhumains et impartiaux de l’islam, son agressivité, sa cruauté, est certes nécessaire, pour l’information des non-musulmans, mais au niveau de l’effet sur les croyants cela équivaut à traiter un nazi de raciste ou un tigre de bête féroce : au-delà des mensonges de circonstance, le musulman croyant est fier de ces aspects et même s’il regrette et s’offusque qu’on s’en serve comme d’insultes contre lui, il se réjouit par ailleurs qu’on lui reconnaisse ce qu’il considère comme des points forts. D’autre part, ces volets de la lutte contre l’islam sont déjà traités dans les textes fondateurs: le musulman instruit sait donc comment les utiliser à son profit.

Dans cette guerre, nos armes sont ailleurs. Elles résident dans laremise en question des fondements de la fable musulmane, desorigines de sa création, dans les incohérences géographiques majeures de son narratif, dans l’étude de La Mecque historique, dans les imperfections, non les erreurs grossières et innombrables, ducoran, dans le contexte de sa rédaction, dans les aberrations du personnage de Mahomet, voire dans sa simple inexistence. Oui, l’islam est une saloperie, mais c’est l’une de ses forces. Ses faiblesses sont ailleurs, elles relèvent de la supercherie et c’est là que nous devons viser, systématiquement, pour le vaincre. Dans les esprits.

Il faut que, dans les années à venir, la connaissance des faiblesses fondamentales de la foi musulmane devienne omniprésente et autant que possible dominante dans tous les débats sur la question. Cet aspect doit devenir un passage obligé de toutes les discussions sur l’islam, un chapitre au moins de tous les livres sur l’islam, une question au moins de toutes les interviews sur l’islam et bien sûr un ténor des débats en ligne, dans toutes les langues. C’est cette guerre-là, contre les fondements de la foi musulmane, qui permettra de vider les mosquées, de faire taire les prières quotidiennes haineuses des musulmans, de couper les vivres des jihadistes, de jeter le discrédit sur les apologistes, de décourager les musulmanes d’endoctriner leurs enfants dès l’âge de la tétée.

Et cette guerre-là, tout le monde peut y participer, jeunes et vieux, riches et pauvres, téméraires et timides. Il suffit de savoir lire et s’exprimer. Pas de confrontations sanglantes. Pas d’émeutes et de gaz lacrymogènes. Pas de problème avec les lois «antiracistes», pas de gros mots, d’insultes et d’aigreur. Seulement du travail, sérieux, stable, une manière de s’instruire, un axe d’étude à s’approprier. Une activité intellectuelle enrichissante, qui n’empêchera aucun chat de ronronner.

Engagez-vous, rengagez-vous. Nom de Dieu!

Alain Jean-Mairet

Par Christine Tasin - Publié dans : ISLAM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 00:30

medaille-famille-francaise

Le coût des enfants... On pourrait particulièrement limiter L’allocation Rentrée Scolaire (ARS) car franchement, et avec trois filles en âge d’aller à l’école… Ben, NOUS, navré, mais on ne renouvelle PAS tout le matériel exigé par la « dé-s’instruction nationale  »

Notre aînée, 10ans, son triple décimètre qu’elle avait au CM1, ce sera toujours un triple décimètre pour son CM2, idem pour les compats, rapporteurs, et la liste serait longue.

Autre point où l’on peut économiser, c’est acheter le NÉCESSAIRE DÉBUT JUILLET ! La liste, on l’a déjà, et les magasins n’ont pas encore doublé leurs prix (et quel calme dans les rayons)

Bien sur, pour ça, faut ÉDUQUER (quel vilain mot de nos jours) ses enfants à la valeur de l’argent et, à la difficulté de le gagner.
Faut aussi faire de ses mômes des esprits libres qui ne suivront pas chaque mode (une nouvelle par année en fait) comme des moutons de panurge. (ça sert à quoi un sac de telle ou telle marque ? )

Le plus drôle dans le fond, c’est que mes trois crapules scolarisées, sont premières de leur classe en permanence depuis des années (doivent pas tenir ça de moi) et tout ça, avec leur propre style, sans céder aux caprices des modes.
Je veux dire, à la vitesse ou un enfant grandi, pourquoi les petites de huit ans ne pourraient-elles pas mettre (ou utiliser) quelques affaires ayant appartenu à leur aînée ? Un peu de couture, un soupçon d’imagination, et le tour est joué. (et elles sont pas malheureuses mes puces)

MAIS, SURTOUT, ne pas compter sur l’éduc-naze pour apprendre quoi que ce soit aux enfants, ou alors, les bases car ensuite ça devient catastrophique.

Je ne suis pas (loin s’en faut) un immense intellectuel. A 41 ans j’achète toujours les rééditions des aventures de l’oncle Picsou, Donald et toute la famille (notez qu’une BD de 1940 démontre très bien les changements du monde), mais j’ai aussi une passion pour Verne (j’adore sa naïveté en l’avenir), Steevenson (non, il n’a pas écrit uniquement « l’île au trésor » )…
…Et mes filles lisent donc du Jules Verne ! L’homme qui ose, dans « cinq semaines en ballon » nommer les Africains des « naturels » (Nadja va sûrement remédier à cela bientôt)

Bref, mes filles sont un cauchemar pour nos politiques (UMP, PS, je ne fais plus de distinguo) car, ELLES SAVENT DÉJÀ que le monde n’a pas toujours été tel qu’il est aujourd’hui. Et personne ne leur fera croire que c’était moins bien avant que les « chances pour la France » ne débarquent !

Mes filles SAVENT que Al Andalous c’est un mythe et que les Espagnols ont dû chasser les musulmans pour vivre tranquilles puisque le « vivreensemble » ne marchait déjà pas dans les années 1490 !

Vais en rester là sur ce sujet, mais, s’il y a des jeunes gens qui me lisent, sachez tout de même qu’une télé éteinte c’est plutôt bon pour le portefeuille et le cerveau, et que, les enfants il y a un autre argument pour en faire…
… C’EST QUE LA FAÇON DE LES FAIRE JUSTEMENT, BEN, C’EST TRES AGRÉABLE !

Philippe le Routier

Par Christine Tasin - Publié dans : ETRE REPUBLICAIN
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 00:20

Le jury s'est réuni le week-end dernier et a eu beaucoup de mal à décider ; il a  décidé de récompenser, comme c'était prévu les videos qui l'ont fait le plus rire et, comme les discussions étaient âpres pour la troisième place, nous avons décidé de l'octroyer à l'une des très (trop) rares personnes qui avaient eu le courage de se filmer, à visage découvert, et de choisir la video qui était la plus originale.

La video qui remporte le premier prix est la video numéro 17 (montage numéro 2), son auteur recevra 3 livres au choix de Riposte laïque et celui de Christine Tasin, Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République.

La video classée deuxième est la video numéro 1 dans le premier montage qui a été rendu public, son auteur recevra    2 livres au choix de Riposte laïque et celui de Christine Tasin, Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République.  

La video classé troisième est la video numéro 4 dans le premier montage qui a été rendu public, 1 livre au choix de Riposte laïque et celui de Christine Tasin, Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République.

Encore merci à tous ceux qui ont participé, permettant ainsi de montrer, comme le sondage de Minurne ou les nombreux articles parus sur de tout aussi nombreux sites une solidarité résistante avec Christine Tasin. Les juges lanceront-ils des milliers d'enquête pour identifier tous ceux qui pensent comme Christine Tasin et osent le dire ? Il y a du boulot, les nombreuses pages google sur le sujet, les innombrables commentaires allant dans le sens de celle qui se dit fière d'être islamophobe, même sur les medias politiquement corrects disent bien à quel point les juges de Belfort ont rendu un verdict scandaleux et inacceptable.

Riposte laïque et Résistance républicaine  

Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 00:10

 

Voir les éditos précédents

02 septembre 2014

 

C'est la rentrée, le ministre Belkacem est prêt à faire son sale ouvrage

  

Belkacem nous promet de karchériser les enseignants qui, au lieu d'enseigner l'égalité homme-femme apprendraient à leurs élèves à écrire et à découvrir la littérature française. On pourrait croire que cette bourrique ( c'est trop gentil), ou plutôt cette taupe (c'est mieux) est d'une nullité crasse et qu'elle croit qu'il suffit de discuter, le derrière sur la table, avec des élèves, pour que tout à coup Mohamed prenne conscience que Aïcha a le droit de sortir comme lui, de mettre une mini-jupe et de faire l'amour avant le mariage, avec un non musulman de surcroît. On pourrait croire que la taupe-bourrique  est si ignare qu'elle ne sait pas que faire lire la Princesse de Clèves, Molière ou Victor Hugo forment de façon certaine au respect de l'autre et permettent à chacun d'évoluer pour quitter un état d'esprit et des mœurs moyenâgeuses et tribales.  Il nous a fallu Montaigne, Descartes, Voltaire et combien d'autres génies pour apprendre à douter, pour ébranler les superstitions, jusqu'à ce qu'enfin nous ayons la capacité de penser par nous-mêmes. Pour que les enfants musulmans parviennent à cette même évolution, soient libérés du joug qu'ils traînent toute leur vie, l'Education nationale devrait interdire qu'on parle d'islam, devrait interdire qu'on tolère des repas de substitution à la cantine, devrait interdire qu'on oblige les non musulmans   à respecter la différence quand cette différence est une insulte à notre civilisation.

Or, le ministre Belkacem connaît parfaitement l'islam et ses règles, et y est terriblement attachée... Elle sait donc qu'il n'est pas possible à un musulman de considérer que la femme est son égale sauf à quitter la religion musulmane…  et ce ne sont donc pas les quelques heures passées par les profs à enseigner l'ABC de l'égalité qui changeront quoi que ce soit pour eux. Par contre, peu à peu, nos enfants sont privés de véritables enseignements, de leur culture, de leur patrimoine, de la capacité de raisonner et de s'exprimer correctement. Je ne doute pas un instant que c'est bien ce but qui est visé par la taupe Belkacem. Ne vous laissez pas avoir par ses faux airs d'ingénue, elle sait exactement ce qu'elle a à faire. Peut-être même que le roi du Maroc continue de l'employer pour faire connaître la culture marocaine… Comment mieux imposer une culture qu'en détruisant celle des autochtones ?  

Christine Tasin

Par Christine Tasin - Publié dans : EDITO DU JOUR
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 1 septembre 2014 1 01 /09 /Sep /2014 01:30

valls-larochelle-2014

Ces extraits du discours de Valls à La Rochelle circulent allègrement depuis hier sur les réseaux sociaux, et il y a de quoi...

Valls nous crache délibérément au visage en faisant des Français l'origine des difficultés d'intégration. Or, il sait, mieux que nous sans doute, que ce sont les populations musulmanes qui réclament et rappellent sans cesse leurs origines et leur religion et que c'est cette oppression inacceptable dans un pays laïque qui produit des heurts et des difficultés. Il sait, mieux que nous sans doute, que l'islam n'a rien à faire au pays de 1789 (pays d'Olympe de Gouges et de "écrasons l'infâme" de Voltaire, pour ne pas parler de l'égalité et de la liberté d'expression) et des valeurs universelles qu'il nie et combat. 

Enfin, appuyer sur les naturalisations à tour de bras qui se font partout, c'est envoyer un message subliminal aux socialistes : "ne vous inquiétez pas, tout n'est pas perdu. Nous ne sommes pas sûrs d'avoir la majorité pour accorder le droit de vote aux étrangers, mais nous faisons mieux encore, nous naturalisons à tour de bras. Ainsi les nouveaux Français voteront, en nombre, non seulement aux élections locales mais aussi aux élections nationales...

On comparera avec le discours du même Manuel Valls il y a un an, en  août 2013... où l'essentiel était la lutte contre l'extrême droite en prenant en compte le mal être des Français : 

http://www.huguesfourage.fr/wp-content/uploads/2013/08/Discours-Manuel-VALLS-La-Rochelle-2013.pdf

Certes, il y avait déjà son credo pro-immigration et remplacement de population :  

Gagner contre l’extrême droite, mes chers amis, c’est d’abord gagner contre les mots, contre les poncifs, contre cette infâme rhétorique qui implique – et cela a  été rappelé par beaucoup d’entre vous – le rejet et la haine de l’autre. C’est gagner contre cette rhétorique qui est « anti tout » : anti Europe, anti élites, anti émigrés, anti Musulmans, anti Roms, antisociale...

Mais il y avait tout de même  au moins l'évocation du quotidien des Français :

Il n’y a rien de pire que d’ignorer, de mettre sous le tapis les préoccupations, les inquiétudes des gens et en particulier les classes populaires qui attendent tellement de nous ; les inquiétudes de celles et ceux qui, pour beaucoup, devant ce monde, devant cette Europe qui semble se dérober, se sentent vulnérables, aspirent à être protégés et doutent de notre capacité à agir.

Et c’est évidemment, et c’est ma mission, garantir l’ordre républicain, car le désordre, l’insécurité sont des injustices supplémentaires qui frappent en premier lieu nos concitoyens qui doivent faire face à tant d’autres difficultés : le chômage, la précarité, l’échec scolaire. C’est précisément ce que nous faisons avec la mise en place des zones de sécurité prioritaires qui doivent permettre de lutter efficacement contre la délinquance, contre les trafics de drogue qui représentent deux milliards d’euros de chiffre d’affaires ! Ce trafic de drogue 3 qui tue notre jeunesse, ce trafic de drogue qui crée un autre ordre, celui des mafias et des caïds face à l’ordre républicain. Et ça, les socialistes ne peuvent jamais l’accepter ! Et c’est vrai dans les quartiers populaires. Et c’est vrai partout en France, et nous devons nous mobiliser.

Tout cela a disparu. Il a compris et fait sien le discours de Terra nova. Le peuple de France et même, dorénavant, les classes moyennes, sont perdues pour la gauche au pouvoir. Il faut, d'ici 2017, pousser au départ un maximum de Français en les pressurisant, en les condamnant pour laisser la place libre pour les immigrés, sauveurs potentiels du PS...

Cela ne marchera que si le peuple de France le veut bien. La balle est dans son camp. 

 

Par Christine Tasin - Publié dans : ETRE REPUBLICAIN
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 1 septembre 2014 1 01 /09 /Sep /2014 01:15

decapitationhamas

Voici un article de Rachel Ehrenfeld retransmis par "Act! For America" dans le bulletin du 28 août 2014. Rachel Ehrenfeld fait partie de ces pionniers de l'Ouest qui préviennent des menaces du jihad ; elle a été largement critiquée par des intérêts financiers puissants qui n'ont pas réussi à faire se taire cette journaliste sans langue de bois. Que n'a-t-on en France et en Europe de tels journalistes car, tout ce qui est écrit dans cet article concernant les États-Unis pourrait être écrit de la même manière pour la France et l'Europe en général. Il suffirait de remplacer les noms…

Je laisse la parole à Rachel Ehrenfeld.

Jack

 

 

C'est le Jihad, imbécile !

Par Rachel Ehrenfeld

« The American Center for Democracy » (Le Centre américain pour la démocratie)

http://acdemocracy.org/its-jihad-stupid/

Les déclarations faites par le Président américain Barack Hussein Obama et le Ministre de la Défense des États-Unis Chuck Hagel, après la publication par l'État Islamique en Irak et au Levant (Note du Traducteur :ISIS aux États-Unis « Islamic State of Iraq and Syria », ou plus fréquemment ISIL « Islamic State in Iraq and the Levant » - ISIL sera donc conservé dans le reste du texte) de la vidéo montrant la décapitation du journaliste photographe James Foley, ont révélé que tous les deux semblent souffrir, non seulement d'une terrible myopie, mais encore d'un cas aigu d'aveuglement volontaire. Des afflictions similaires touchent les leaders politiques et militaires des U.S.A. ainsi que les médias. Le reste du monde occidental semble souffrir des mêmes problèmes.

Ils sont tous surpris de l'avance rapide de ISIL, ainsi que de sa brutalité. Alors que le Président a décrit la décapitation comme « un acte de violence qui choque la conscience », le Ministre Hagel a déclaré  « Oh, cela dépasse tout ce que j'ai jamais vu ». Vraiment ?

Une simple recherche sur Google révèle des images horribles similaires de décapitations, lapidations, tueries au poignard et par le feu, pendaisons et autres formes inimaginables de mise à mort par des jihadistes membres de al Quaïda, al Shabab, ISIL, Hamas et Hezbollah. La publication par ISIL de la vidéo de l'assassinat de James Foley a été suivie, deux jours plus tard, de vidéos de Hamas montrant des exécutions sommaires à Gaza. Sans aucun doute, le mérite de l'exploitation des médias occidentaux pour publier ces sauvageries revient à l'Organisation pour la  Libération de la Palestine. Le dénominateur commun de ces groupes islamistes Sunnites et Shiites est le jihad. Leur brutalité rejoint celle des Nazis.

Et pourtant, aucun leader occidental, américain, européen ou autre, n'a osé identifier le problème jihadiste par son nom.

M. Obama a déclaré : « Il faut qu'il y ait un rejet clair de cette sorte d'idéologie nihiliste ». Mais l'idéologie de ISIL et d'autres jihadistes n'est pas « nihiliste ». Leur idéologie leur commande de mourir pendant qu'ils tuent autant d'infidèles qu'ils le peuvent. Plus ils en tuent, plus belle sera leur récompense au paradis, croient-ils.

Commentant l'assassinat barbare de James Foley par ISIL, le Président du Comité des renseignements de la Chambre des Représentants, Mike Rogers, Républicain de l'État du Michigan, a déclaré : « L'Amérique a une idée exacte de qui ils sont…il s'agit d'un groupe avec qui on doit traiter ». Pourquoi n'a-t-on pas déjà traité avec ce « groupe » ? Est-ce que nos dirigeants ont attendu jusqu'au moment où ISIL avait l'occasion de commettre un crime haineux contre un Américain qui rendrait les Américains furieux, si bien que notre gouvernement se sentirait justifié de prendre des mesures appropriées contre ISIL ? Si c'est ça dont ils avaient besoin, ils ont gagné. Les Américains comprennent maintenant que ISIL, qui, selon les sources du gouvernement, n'est pas encore aux États-Unis, pourrait bien être le problème. Mais comment ce gouvernement qui ne sait rien peut-il assurer au grand public qu'il n'y a ici ni partisans ni  sympathisants de ISIL ? Quelles chances les forces de l'ordre en charge de faire respecter les lois ont-elles d'identifier des agents ISIL ? ISIL et d'autres jihadistes ont appris à man
œuvrer sous le radar, jusqu'à ce qu'une décision soit prise pour qu'ils frappent.

Le Ministre de la Défense américain a annoncé que « ISIL est…plus que juste un groupe terroriste. Ils marient idéologie, sophistication de bravoure militaire stratégique et militaire ».

Toutefois, cela n'est pas réservé à ISIL. Ainsi, Hezbollah et Hamas, formés par l'Iran, partagent le même agenda, à savoir imposer le charia au monde. Jusqu'à maintenant, la branche palestinienne des Frères Musulmans, c'est à dire Hamas formé et alimenté par l'Iran, n'a pas réussi à exécuter son plan de détruire l'état juif d'Israël et de tuer tous les Juifs, tout simplement parce que Israël était prêt. En même temps, Hamas, comme ISIL, fait de son mieux pour supprimer ses propres musulmans.

Comme si la surprise du Ministre Hagel concernant les possibilités de ISIL n'était pas suffisante, on dirait qu'il admet que les U.S.A. sont mal préparés à se défendre contre des groupes tels que ISIL : « Nous devons nous préparer à tout… et être prêts » a-t-il dit. ISIL et les autres groupes jihadistes ont dû frémir en entendant cela.

Le patron de l'État-Major, le Général Martin Dempsey, a ajouté : « ISIL ne sera réellement vaincu que lorsqu'il sera rejeté par les 20 millions de Sunnites modérés qui résident entre Damas et Baghdad ». Qu'en est-il des autres centaines de millions de Sunnites qui partagent l'idéologie jihadiste de ISIL ? Et des centaines de combattants étrangers qui arrivent dans les camps d'entraînement sunnites en Turquie, aux bons soins du président nouvellement réélu, le frère musulman Recep Tayyip Erdogan.

Le 20 août 2014, Walid Shobat a affiché une vidéo montrant les centres d'entraînement ISIL en Turquie pour tous les partisans de al-Qaïda au Moyen-Orient. Regardez la vidéo et écoutez le commentateur appeler à « détruire et faire sauter nos ennemis, la victoire est proche … jeunes gens, engagez-vous, débarquez et gagnez… jeunes gens, c'est notre religion d'attaquer avec nos armes et de gagner … propagez-vous dans toute la terre et rasez les forteresses et les mécréants ». Le site Shobat.com a divulgué que, déjà au mois de mars, il y avait des centres d'entraînement ISIL à Orfa, Ghazi Antab et Antioche, organisés par le gouvernement turc pour envoyer davantage de terroristes en Syrie.

Si l'on en juge par la surprise des dirigeants américains, on ne peut que conclure que le gouvernement des États-Unis ne s'intéressait pas à de telles informations ou avait décidé de les ignorer.

Incroyablement, Obama a affirmé que le conflit n'était pas « religieux », mais plutôt une  part de « simple sécurité et d'un ensemble de valeurs communes ».

« ISIL ne parle pour aucune religion » a ajouté Obama. « Leurs victimes sont, d'une manière accablante, des musulmans et aucune foi n'enseigne de massacrer des innocents. Aucun Dieu juste n'accepterait ce qu'ils ont fait hier et ce qu'ils font chaque jour. ISIL ne possède aucune idéologie valable envers l'humanité…ces gens-là finissent par échouer. Ils échouent parce que l'avenir est gagné par ceux qui construisent et non par ceux qui détruisent ».

Cependant, lorsqu'on tient compte de la vitesse à laquelle ISIL progresse, du nombre croissant de combattants qui se joignent au groupe, de l'armement sophistiqué (américain en grande partie) qu'ils ont capturé, de leur trésorerie en pleine croissance et du manque de volonté ou de capacité par l'Amérique à répondre de façon décisive, ou même de la volonté d'identifier l'idéologie jihadiste derrière ISIL comme étant LE problème, l'avenir appartiendra à ceux qui auront la volonté d'identifier le jihad et ses pratiquants et voudront les combattre.

Traduction par Jack 

Par Christine Tasin - Publié dans : ISLAM
Voir les 0 commentaires
Lundi 1 septembre 2014 1 01 /09 /Sep /2014 01:00

Ci-dessous le troisième et dernier groupe de videos que nous avons reçues pour notre jeu-concours de l'été "l'islam est une saloperie", en soutien à Christine Tasin.

 

48 heures après avoir appris la condamnation de Christine Tasin par les juges de Belfort (3.000 euros d’amende, dont 1.500 avec sursis), nous avions décidé de réagir avec humour à cet incroyable verdict, estimant qu’en France, on a le droit de dire que l’islam est une saloperie, comme l’a fait la présidente de Résistance républicaine, sans se retrouver devant un tribunal. Nous avions donc décidé de lancer un jeu-concours, intitulé « L’ISLAM EST UNE SALOPERIE » durant tout le mois d’août.

http://resistancerepublicaine.eu/2014/jugement-de-christine-tasin-le-tribunal-de-belfort-est-un-tribunal-islamique/

Le résultat du concours, avec les trois videos gagnantes, sera publié demain 2 septembre. 

 Les 11 premières videos ici :

 

 

Les suivantes sont là

 

 

 

Résistance Républicaine et Riposte Laïque

Par Christine Tasin - Publié dans : LIBERTE DE LA PRESSE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Qu'est-ce qu'elle vous a fait la République ?

couverture-republique (1)

12856 C V1-4

Ce livre de 76 pages sera disponible début décembre. Vous pouvez le réserver dès à présent en envoyant un chèque de 7,90 euros (livraison offerte) à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Vous pouvez aussi le commander sur notre site, en cliquant sur « faire un don » et en versant 7,90 euros sans oublier dans la partie message de spécifier votre commande et l’adresse de livraison.

Promotion de pré-commande (pensez à vos cadeaux de fin d’année) : deux livres pour 15 euros, trois pour 20 euros, livraison comprise.

Leonarda

leonarda jpeg

Chanson censurée à écouter ici  Plus lecture des paroles possible  

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés